AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Little sparrow meet the Great Lioness x [Ft. Cersei Lannister] TERMINE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: 
 :: Les Terres de la Couronnes :: Port-Réal
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage: If only... ~
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Moineau
Allégeance : Lannister
Missives : 1560
MessageSujet: Little sparrow meet the Great Lioness x [Ft. Cersei Lannister] TERMINE Mer 22 Avr - 12:06

Little sparrow meet the Great Lioness




A l'heure ou la plupart de la populasse s'agitait frénétiquement afin de se remettre à leur travail, un homme observait. Pendant qu'un groupe de femme s'affairait à frotter leur linge sur des plans de bois, deux hommes passèrent rapidement, échangeant un bref avis sur la poitrine de l'une des laveuses.
Kazan posa les yeux sur la partie du corps en question, et haussa un sourcil.

Un peu plus loin, des gamins se coursaient avec des bâtons, s'imaginant certainement défendre l'honneur du royaume, ou quelque enfantillage de la sorte. Un petit blond se proclamait héritier du Trône en tant que Targaryen.
Assis sur un banc sombre, à l'extérieur de la Taverne, le simulacre de pirate joignait de temps en temps à ses lèvres un verre de vin tout aussi sombre...

Parfois, une légère brise venait secouer ses dreads, ou autrement, un client passait trop près en sortant de la Taverne, et Kazan se prennait son postérieur dans les côtes. Laissant échapper un soupir, le métisse leva les yeux vers le ciel ensoleillé. Combien de temps son contact allait-il encore mettre avant de se bouger ?!

Se détournant légèrement -et manquant de s'enfoncer cruellement sa propre épée dans le pied- il porta son attention sur une ruelle plus large et normalement plus fréquentée. Des soldats, avec de riches armures, passèrent lentement. Des porteurs, tout aussi bien vêtus, passèrent également, portant leur chargement avec une certaine facilité.

Quand ils disparurent de son champ de vision, l’énergumène écarquilla les yeux. Reniflant comme un chien de chasse, il s'immobilisa. Cersei... Bien qu'il ne l'ai pas vue, il en était persuadé, au fond de ses tripes de stalker féminin. Que faire...? Ni une ni deux, une tornade de dread s'élança à la poursuite de la troupe, en criant de nombreux "MA REINE !!! MA REINE !!!" Inconscient des gardes qui commençaient à s'inquiéter de la sécurité de leur Reine à eux aussi, Kazan gambadait follement derrière le cortège, agitant les bras en tous sens, il rattrapa le groupe en moins de deux.

Les porteurs allaient-ils s'arrêter ? Qu'importe, le pirate continuait sa progression, ignorant les lances qui se tournaient peu à peu vers lui. Arrivé à un point de non retour, il crut distinguer le visage si parfait de Cersei Lannister à travers un espace de tissus transparent. L'homme s'arrêta alors. Il l'avait trouvée.


- Je veux parler à la Reine ! Laisser là donc sortir ! Ai-je l'air d'un homme dangereux ?


Prenant les devants, il déposa son épée à terre et joignit ses mains devant sa bouche. Allait-elle se montrer ? Depuis le temps qu'il entretenait cette adoration malsaine pour la Reine aux cheveux d'ors, c'était presque inespéré pour lui...



© Nye-Hael sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Reine Régente - Lannister
Missives : 1173
MessageSujet: Re: Little sparrow meet the Great Lioness x [Ft. Cersei Lannister] TERMINE Mer 22 Avr - 15:33
Little sparrow meet the great lioness
   feat. Cersei Lannister & Kazan
Eagle song
Le printemps étendait encore pour un temps, ses couleurs verdoyantes sur la capitale tandis que celle-ci vibrait de vie. Je ressentis alors un besoin de prendre l'air, de ne croiser personne qui mendierait ma personne pour quelques affaires ennuyantes. Qu'ils aillent tous voir mon père puisqu'il s'approprie si bien le pouvoir. Moi, je flâne, assise dans mon baldaquin encadrée de manteaux d'or marchant d'un pas égal. Il paraît que le peuple, a besoin parfois de voir ses dirigeants, seulement mon peuple à une grande capacité à haïr lorsque la guerre vide ses greniers, que nos armées pillent ... Alors, mes gardes s'assurent que je ne provoque pas d'émeute. Rapidement, une voix masculine trouble mon repos. Ma reine crie-t-il plusieurs fois. Intriguée, je penche ma tête vers la fenêtre mais n'aperçoit qu'une ombre, piégée derrière la barrière de mes gardes, qui s'affolent un peu. Tandis que les porteurs accélèrent, pour me conduire en sécurité. Mais l'homme, semble nous poursuivre indifférent à mes manteaux d'or. Bientôt, il nous rattrape et demande à me voir, clamant qu'il n'est pas dangereux. Pourtant le désir peut rendre fou. Tout à coup, le bruit de l'acier qui heurte le sol, me fait de nouveau pencher vers la fenêtre de tissu transparent. L'homme est désormais près de ma chaise, l'épée à ses pieds et ses mains jointes comme pour une prière. Je n'ai rien à lui offrir malheureusement. Les temps sont durs, je n'ai pas d'argent pour nourrir ses enfants ou autre. Ses habits montrent d'ailleurs que la vie n'a pas toujours été facile pour lui. Mais aujourd'hui, je suis d'humeur clémente. M'adressant alors à mes gardes, je murmure :

<< - Laissez le passer. Cet homme veut s'entretenir avec sa reine. Rare sont les assassins qui demandent audience avant de vous tuer.>>


Lissant ma robe de mes doigts, je commence à me glisser en-dehors du véhicule. Une hanche apparut d'abord sous ses yeux friands, avant de permettre de voir ma personne entière galbée dans une robe corset rouge simplement rehaussé d'une ceinture en métal en forme de griffe. Tandis que mes cheveux dorés cascadent librement dans mon dos. Debout face à lui, j'inclinai légèrement la tête sur le côté. Il était encore plus atypique que derrière le rideau de soie. Il doit être origine d'Essos au vu de sa peau bronzée et de ses cheveux noirs et bizarrement tressé. Tandis que je souris au vue de l'épée à terre, n'ai-je pas assez de bras à mon service ? A moins qu'il ne me juge pas digne d'être servie par ces chevaliers, et qu'il pense être à sa façon, un prince parmi les gueux.

© Gasmask    
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage: If only... ~
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Moineau
Allégeance : Lannister
Missives : 1560
MessageSujet: Re: Little sparrow meet the Great Lioness x [Ft. Cersei Lannister] TERMINE Mer 22 Avr - 16:19

Little sparrow meet the Great Lioness




Les mains toujours jointes devant son bec, l'homme hume l'air. Il décèle une certaine tension de la part des gardes. Certes, il n'est pas mauvais duelliste -encore en vie à 4o ans, c'est là une belle preuve- mais désarmé, de quoi auraient-ils bien peur ?! Le temps s'écoule alors ainsi, laissant le métisse dans un état d'attente inconfortable. L'idée d'entrevoir la Reine en personne l'immobilise.
Et quand surgit de nulle part une voix aussi douce que ferme, il sait déjà à quoi s'attendre. Sa majesté...

<< - Laissez le passer. Cet homme veut s'entretenir avec sa reine. Rare sont les assassins qui demandent audience avant de vous tuer.>>

Il reconnaissait bien là la sagesse d'une personne de haute naissance. Tant de raisonnement en si peu de temps ! Avant qu'il ne puisse s'y préparer, voilà qu'une partie de Cersei semble se montrer, hors de sa cachette de porteur. Pas la partie la plus désagréable d'ailleurs. Agitant un instant ses bras dans un cri d’excitation muet, le pirate reste statique. Sous ses yeux noirs et ronds comme un chat en plaine partie de traque, la silhouette délicate et raffinée de l'unique fille Lannister lui apparaît.

Enfin, la voilà, elle, devant lui. Pourtant si dragueur et excentrique, Kazan reste un instant de marbre. Depuis le temps qu'on lui dépeint l'élégance chaude de la Lionne, il peut la contempler de lui même. La Reine, richement vêtue comme on pouvait s'y attendre, incline légèrement la tête permettant au soleil de jouer des reflets dans sa chevelure dorée.

Ravalant sa salive, le pirate ajuste un instant ses vêtements, et lisse sa moustache. Ce n'est pas le moment de faire mauvaise impression enfin ! Un peu hésitant, il s'incline bien bas, restant penché quelques secondes, en marque de sa -si- profonde dévotion. Jetant tout de même un coup d'oeil aux gardes, il se décide finalement à parler après s'être redressé et avoir remis en place quelques dreads sauvages.


-... Ma Reine... C'est un immense honneur pour moi d'enfin poser les yeux sur votre légendaire personne... Je me nomme Kazan, homme simple originaire d'Essos.


Détaillant sans plus de discrétion la silhouette au combien rêvée de Cersei, Kazan exécute une deuxième révérence, plus courte, puis finit par faire part de ce qui l'avait motivé à quitter ses Terres d'origines :

- Ma Reine, je connais les talents de Lord Varys, le maitre des Chuchoteurs. Cependant... J'ai l'audace d'affirmer pouvoir mieux vous servir, et avec une loyauté entière.

Un peu décontenancé, le métisse adressa un regard aux gardes. Pas question de dévoiler ses talents devant des hommes armés, qui plus est ignorants de tout art d'espionnage et d'assassinat commandités...
L'homme à la peau bronzée s'avança encore un peu, et, presque dans un murmure, plongea dans le regard envoûtant de la belle blonde en ajoutant :

- Laissez moi vous servir. Vous ne serez pas déçue...

S'il n'en était pas totalement convaincu, la chance future d'être encore plus près de son idôle féminine lui aurait de toute manière fait dire n'importe quoi...



© Nye-Hael sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Reine Régente - Lannister
Missives : 1173
MessageSujet: Re: Little sparrow meet the Great Lioness x [Ft. Cersei Lannister] TERMINE Jeu 23 Avr - 16:09
Little sparrow meet the great lioness
   feat. Cersei Lannister & Kazan
Eagle song
Sa fébrilité transparaissait dans sa manière de remettre en place sa chevelure, ses tresses, j'ignore quel nom attribuer à ceci. Il s'inclina alors, bien bas, bien qu'un peu maladroitement. Avoir eu comme mère, Joanna Lannister, vous apprend très tôt à reconnaître tout les défauts dans la position des autres. Sa voix, tandis qu'il se relève est grave et empreinte d'un grand respect proche de l'adoration. Je crois comprendre que je suis son unique reine. Quelqu'un qui reconnaît mon pouvoir, cette journée ne peut aller qu'en s'améliorant. Mais s'il me flatte ainsi, c'est qu'il souhaite quelque chose. Personne ne fait des compliments gratuits sans rien demander en retour. Cet homme qui me flatte, s'appelle ainsi Kazan. Kazan c'est un nom qui roule sur la langue, et il vient comme je l'avais deviné d'Essos.Je le vois alors me détailler, de haut en bas, et de bas en haut. Je reste stoïque sous cette inspection. J'ai l'habitude, les hommes à la cour ont beau se prétendre bien élevés, les bas instincts ressortent de temps à autre. Le pire, ce ne sont pas eux, ce sont ceux qui vous fixent avec des regards lubriques sans plus de pudeur.Et Kazan ne me regarde pas comme ça, pas pour le moment. Suit alors une deuxième révérence, plus courte, où il annonce le motif de sa présence ici, à la capitale et sous mes yeux.

Un éclat de surprise passe dans mes yeux, un homme, qui ne fait pas parti de la cour et qui n'est là que depuis très récemment,  prétend mieux me servir que Varys ? Alors que celui-ci a eu le temps, de développer et former ses espions ?
Même si c'est vrai, que j'ai de nombreux doutes sur la loyauté de celui-ci. Après il ne me l'a jamais juré, mais j'occupe avec mon fils le trône qu'il dit vouloir préserver. Il s'avança alors vers moi, et dans un murmure me demande de le laisser me servir et assure qu'il ne me décevra pas. Voyons cela.

<< - Ce que tu fais est audacieux et inconsidéré. Il a des yeux et des oreilles partout. Et qu'est-ce qui te dis que j'ai besoin d'autres moineaux me pépiant leurs découvertes, à longueur de journée ? >>
dis-je d'un ton presque affable

Car c'est ce qu'il se propose d'être, sans détour et de la manière la plus honnête possible. Oui, il est bien trop clair dans ses dires. Mais, je le vois, jeter un regard aux gardes. Il n'aime pas leur proximité, je le sens. La tension vibre dans l'air chaud de la capitale. Je le fais signe alors, de me suivre, quelques pas plus loin, tout en intimant à mes gardes de rester près du baldaquin. Que mon peuple croit que la reine y est toujours.

<< - A moins que vous ayez d'autres talents moins avouables >>
dis-je d'une voix alors plus ferme.

Je venais de lui faire comprendre, que j'exigeais des réponses dans sa globalité. Qu'arriver ainsi, ne suffirait pas.

© Gasmask    
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage: If only... ~
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Moineau
Allégeance : Lannister
Missives : 1560
MessageSujet: Re: Little sparrow meet the Great Lioness x [Ft. Cersei Lannister] TERMINE Jeu 23 Avr - 18:17

Little sparrow meet the Great Lioness




Planté comme un chien borgne au milieu d'une exposition féline, Kazan reste statique, alors que son petit coeur noir et malavisé semble battre contre ses côtes endurcies par l'aventure qu'est la vie. Pourquoi donc...? Est-ce la proximité des gardes qui l'intimide ? Que neni. Même si leur présence ne lui sied guère -un face à face avec la Reine !- les armes ne l'inquiètent que peu. La chance d'avoir eu un échange avec Cersei Lannister lui garanti déjà des jours de rêveries plus ou moins louables...

Toujours est-il qu'au fil des secondes, le métisse lui même prends conscience de son acte irréfléchi. Mais qu'importe. Concentrant le peu de neurones sains qu'il possède, il écoute son interlocutrice et boit quasiment ces paroles, qui n'encourageraient pas forcément un homme entier d'esprit et tenant à la vie...
Insouciant de son imprudence, l'homme cligne plusieurs fois des yeux quand il comprends qu'il a droit à un -quasi- entretien avec sa belle.

De sa voix de femme forte, de Reine connaissant l'étendue de son pouvoir, elle lui demande s'il possède des talents cachés. Adressant un sourire à la blonde vêtue d'écarlate, Kazan choisit de lui faire part d'une partie officielle de ses compétences :

- Ma Reine voit juste, en tant qu'homme endurant et déterminé, je ferais disparaître ce qui ne sied pas à votre plaisant regard.

Avec le ton bas qu'il avait emprunté, personne n'aurait vent de cette réplique. Posant sur la Lionne un regard de chat en quemande, il divague un instant sur les boucles blondes avant de préciser :

- De quelque manière qu'il vous plaise d'ailleurs.

En effet, la folie qui avait peu à peu rongé son esprit avait fait de lui un homme extrêmement complexe et relativement instable. Cependant, ses motivations liées à sa chère Cersei semblaient inébranlables. Agitant nerveusement les bras, il prit alors un air faussement important, et inclina légèrement la tête :

- Je ne veux pas vous priver d'un temps qui doit être précieux. Aussi, je resterais à votre disposition. Si quelque chose vous chagrine, vous me verrez ravi de m'employer à la résolution du problème.

Face a une autre dame -tant de discours récités...- le pirate n'aurait cure des avis et lui aurait saisi la main pour y déposer un baiser. N'ayant aucune idée des convenances qui s'appliquaient à leur différence de rang, quelque chose le retint cependant. Sans doute le choc, similaire à celui d'un enfant rencontrant un chevalier émérite...
Toujours est-il que, maintenant qu'il la tenait, il comptait, avec toute la volonté du fou qu'il était, veiller de près ou de loin sur sa chère Lionne.



© Nye-Hael sur Epicode

_________________

Je suis complètement fan °-° Merci ma Mouette ♥ 2.0:
 

I AM THE TRUE KING:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Reine Régente - Lannister
Missives : 1173
MessageSujet: Re: Little sparrow meet the Great Lioness x [Ft. Cersei Lannister] TERMINE Sam 25 Avr - 0:51
Little sparrow meet the great lioness
   feat. Cersei Lannister & Kazan
Eagle song
Mon intuition ne m'avait donc pas trompé. C'était un homme de main, un homme qui a appris à vivre, avec une épée comme le prolongement de lui-même. Et qui s'est perfectionné, au fil des années dans les manières de tuer, et notamment de tuer le plus proprement possible. Avec une arme blanche tout autant qu'avec un poison. Cela devenait plus intéressant que je ne l'aurais pensé. Un assassin discret à ma solde, je n'en avais pas. Mais, pourquoi me choisir moi ? Ne rejoignent-ils pas la cause de ceux qui les paye ? Ces gens-là, n'ont pas d'opinion, ils n'ont rien à défendre. C'est un risque qu'ils ne peuvent pas prendre à cause de leur profession. Des milliers de questions se posaient alors à moi. J'étais de plus en plus intriguée par ce fameux Kazan, et je ne voulais pas qu'il s'évanouisse dans la nature car je craignais de ne savoir qu'une bribe de sa véritable histoire. Alors qu'il agitait ses bras avec nervosité, inclinant encore une fois la tête. Je posai ma main sur son bras, il semblait vouloir prendre congé de moi sous prétexte que j'avais sans doute mieux à faire. Seulement, je n'en ai pas terminé avec lui, la lionne qui sommeille en moi veut jouer. Et même s'il a reconsidéré son acte audacieux et fou pendant ce court laps de temps, seule la reine décide quand quelqu'un peut prendre congé d'elle. Le fait qu'il insinue  le contraire, montre qu'il ne connaît pas les usages de la cour.

<< - Restez. Je suis en agréable compagnie, pourquoi voudrai-je m'y soustraire ? >> dis-je d'une voix douce.

Kazan sait peut-être me flatter, mais je ne suis pas non plus en reste, pour grossir l'égo d'un homme. Quand cela dessert mes besoins évidement. Sinon, je n'ai de compliment  que pour un seul homme : mon frère et mon amour, Jaime. Reprenant ma promenade, j'avançais d'un pas souple et félin. Tandis que Kazan suivait le rythme à mes côtés, d'une démarche propre à lui, inqualifiable encore une fois comme ses tresses qu'il porte. On déambulait comme des amis, comme tout ces nobles lorsqu'ils s'entretiennent entre eux de choses personnelles. Et c'est ainsi, que sur l'entretien de la conversation, je lançai des questions sur son passé. Autant commencer par là.

<< - Vos talents ne sont pas atypiques, mais je suis curieuse de savoir où vous avez été formé. >>

Je connaissais assez les groupes de mercenaire pullulant à Essos, pour l'éliminer de cette catégorie mais il y a d'autres guildes plus secrètes, propre à la culture d'Essos. Comme, les Sans-Visages de Braavos même s'il ne possède pas leur gravité, ou encore comme les apprentis des Prêtres à Barbe. Mais, il ne possède pas l'attitude d'un esclave. Ce qui me laisse peu d'option, que de lui demander afin d'étancher ma curiosité.

Et, après avoir étanché cette curiosité maladive sur ses origines et sur son talent. Je posai la dernière question qui me brûlait les lèvres, m'arrêtant pour le fixer droit dans les yeux, le défiant ainsi comme peu de femme n'aurait osé le faire.

<< - Pourquoi ? >> demandai-je énigmatiquement.


© Gasmask    
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage: If only... ~
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Moineau
Allégeance : Lannister
Missives : 1560
MessageSujet: Re: Little sparrow meet the Great Lioness x [Ft. Cersei Lannister] TERMINE Mar 28 Avr - 17:58

Little sparrow meet the Great Lioness




Voilà le métisse, quasiment isolé avec la Reine, qui lui propose ses services. Chacun aurait jugé la situation délicate, et aurait considéré l'attitude du pirate comme irréfléchie voire périlleuse. Cependant en tant qu'homme excentrique, la bête ne savait pas vraiment a qui il se mesurait. Et comme à son habitude, l'homme se comportait étrangement, se laissant charmer par la blonde qui occupait assez souvent ses pensées brumeuses.

Sentant surement que l'entretien glissait vers une note plus inquiétante, il voulu laisser Cersei Lannister s'en retourner à ses occupations -et puis quoi, elle devait faire tellement de choses importantes !- mais cette dernière semblait s'amuser du moment. De sa voix douce et délicate de femme au coeur tendre, elle lui intima de rester... Il obéït alors sans protester.
Engageant la marche, Kazan la suivit à son côté droit, fier comme un Sauvageon. "Je marche à côté d'elle ! La grande Reine, Cersei Lannister !!" Gardant son excitation enfantine dans un coin de sa tête, il se concentra sur la conduite à tenir.

Vint alors la question fatidique, et la belle lui demanda simplement des détails sur sa formation d'homme à disparaître. L'expression du pirate changea un instant. Son passé, Kazan n'en parlait pas. Chacun en ce monde possède sa propre histoire et connait des obstacles. Certaines personnes sont simplement plus fragile et en ressortent avec un esprit voir une personnalité en conséquence. Lissant un instant sa moustache, il se rappela à côté de qui il marchait.
Agitant les mains en tout sens au fil de son discours, il répondit alors :

- En tant que jeune orphelin, j'ai dû me débrouiller par moi-même. Au fil des années, je suis devenu un Moineau comme les vieux disaient. J'écoutes, je retiens, et vous savez ce qu'il en est : Certaines informations méritent d'être entendues par les bonnes personnes.

N'ayant aucune crainte de se qui pourrait se passer s'il énumérait en détails ses missions et excursions meurtrières, il continua ses explications, avec un ton serein :

- Et puis, avec l'âge, et les agitations habituelles à Essos, je n'ai eu d'autre choix que d'ajouter des cordes à mon arc comme on dit. Le Moineau s'est donc spécialisé dans la disparition et l'élimination.

L'existence des villageois à Essos est difficile. Et malgré sa personnalité étrange, le métisse était surement l'un de ceux qui s'en tiraient le mieux. Du moins en comptant son passé et sa situation. La Reine ne fit aucun commentaire, et marqua une pause. Se détournant de sa trajectoire pour lui faire face, Kazan ressenti un léger frisson et posa sur son interlocutrice un regard d'admiration presque félin.

Le fixant de ses yeux en amande, elle demanda simplement "Pourquoi ?"
Même si l'envie de crier des éloges sur sa royale personne ne lui manquait pas, quelque chose le retint, -la Reine tout de même !- et il resta un instant silencieux, à la regarder.

- Je suis venu à la capitale pour allier mes talents à la maison Lannister. Vous savez comment est le peuple, la royauté fascine ! Alors vous servir ma Reine... Je n'ignores pas que votre personne est bien protégée, mais un bouclier de plus peut toujours être utile et j'aimerais jouer ce rôle... Pour vous.

Bien évidemment, il n'allait pas lui sortir qu'elle excerçait sur lui un immense pouvoir de fascination. L'ancienne épouse Baratheon se serait certainement offusquée... Ne sachant plus trop quoi ajouter, il épousseta nerveusement les épaules de sa chemise avant de lui adresser un large sourire, comme pour s'excuser de sa piètre apparence.




_________________

Je suis complètement fan °-° Merci ma Mouette ♥ 2.0:
 

I AM THE TRUE KING:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Reine Régente - Lannister
Missives : 1173
MessageSujet: Re: Little sparrow meet the Great Lioness x [Ft. Cersei Lannister] TERMINE Sam 2 Mai - 16:15
Little sparrow meet the great lioness
   feat. Cersei Lannister & Kazan
Eagle song


Lorsque je posai cette fameuse question sur son passé, je vis une ombre envahir son visage habituellement si jovial. Cet homme n'avait pas l'habitude qu'on le force à parler, encore moins en ce qui concerne son passé. La vie ne lui a pas toujours souris, et bien souvent même c'est la mort qui lui a répondu. Et ses paroles, ne firent que de renforcer cela. Il était orphelin, un statut si commun mais si lourd à porter. Il n'y a pas d'enfant sacré à Essos, tout s'acquiert à la valeur de ton esprit ou de tes bras. Lissant encore une fois sa moustache, un geste nerveux sans doute car il le faisait souvent depuis le début de notre entretien. Un homme du commun, aux côtés d'une reine, il y a de quoi être émoustillé et sur ses gardes. Il continua alors son histoire, mais d'une manière plus sereine, plus détendu. Quand il eut terminé, le silence remplit alors l'espace entre nous, troublé seulement par le chant des oiseaux, des moineaux comme cet homme mais qui eux traduisaient les faits en une langue inconnue des hommes. Les moineaux de part leur nature, sont sans doute ceux qui gardent le mieux les secrets. Les corbeaux savent parler et répètent tout, contrairement à eux. Et les moineaux n'apportent pas tout le temps des mauvaises nouvelles, seulement des nouvelles dignes d'intérêt.

Ce silence, ce fut moi qui le brisait, à nouveau avec mon fameux "Pourquoi ? " J'apprécie beaucoup d'être reine car on peut faire passer tant de chose en un mot, en une question anodine. Me répondre c'était tout simplement courtiser le danger. Et il le fit, me regardant droit dans les yeux. La royauté fascine, oui mais plus pour prendre notre place que pour le reste. La royauté c'est comme une grappe de raisin bien mûr sous les yeux d'un être assoiffé et affamé.Mais, cette fidélité soudaine, aux allures irrévocables envers moi et ma maison, me fascine autant qu'il semble l'être par moi ou par le pouvoir. Je ne saurai le dire. Je poursuivais donc ma quête de la découverte de l'homme caché en-dessous de son apparence et de son attitude, déchirant et balayant les contraintes et les secrets.

<< -  Vous m'en voyez flatté. Cette proposition d'être à mon service est loin d'être anodine. Pourtant vous n'êtes rien ici. Qu'avez-vous à y gagner ? Que souhaitez donc vous  en échange du sacrifice de votre modeste personne ? >>

Si, je parlai commodité il y a quelques minutes, maintenant j'agis en femme qui souhaite monnayer quelque chose ou plutôt quelqu'un. Le temps n'est plus à la plaisanterie ou à la banalité mais bien aux affaires et aux intrigues. S'il ne coûte pas trop, ce sera une nouvelle carte à abattre entre mes mains. Une carte qui pourrait tout changer et préserver mon pouvoir car il servira cela, à me conserver à la place qui m'est dût : à celle de reine et non pas comme une  femme disgraciée et qui vieillit, lentement mais surement.
© Gasmask    
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage: If only... ~
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Moineau
Allégeance : Lannister
Missives : 1560
MessageSujet: Re: Little sparrow meet the Great Lioness x [Ft. Cersei Lannister] TERMINE Dim 10 Mai - 10:30

Little sparrow meet the Great Lioness




Pour lui, il avait répondu à toutes ses questions. Il ne s'était pas montré trop effrayant, ni trop tappé, ni trop atteint, si ...? Quoiqu'il en soit, la Reine n'avait pas encore ordonné son exécution, ni son arrestation. Etait-ce bon signe ? Du moineau qu'il était, il recueillait milles avis sur Cersei Lannister. La plupart allaient d'ailleurs dans le même sens...
Et quand cela lui déplaisait trop, Kazan s'arrangeait pour disparaitre. Une Reine manipulatrice et à mauvais fond ! Qu'est ce qu'il ne fallait pas entendre ! S'il ne craignait pas d'être lapidé sur la place publique, le métisse aurait crié haut et fort que la belle Cersei était simplement la meilleure Reine de tout Westeros. Est-ce que son avis était construit...? Pas tellement. Mais pour lui, tant de beauté surpassait tout. Et une telle personne était certainement bonne.

Une bonne personne, avec qui la vie n'avait pas été tendre, et qui avait dû se forger une réputation et une carapace pour protéger son petit coeur de lionne. Tout cela en tête, les yeux du Moineau s'agrandirent d'admiration pendant qu'elle lui répondait.
Elle ne passait pas par quatre chemins, et c'était là qu'on reconnaissait le talent oratoire d'une Reine. Lui rappelant donc qu'il ne détenait aucun titre ni aucune possession d'ailleurs, elle lui demanda donc quel serait son prix. A cela, Kazan était préparé. Enfin, il n'avait pas de réponse toute prête, mais sa folie, elle, répondrait à sa place. Agitant soudainement les bras, il s'agenouilla devant sa belle, les mains jointes et les yeux ronds :

- Oh ma Reine ! Je ne me permettrai pas de vous vanter ainsi mes talents si je quemandait quelque chose en retour ! Vous voir de temps en temps et vous savoir protégée ne serait qu'une once de plus suffirait à mon bonheur !

Souriant comme un enfant devant une surprise qui s'annonçait immense, il secoua légèrement la tête pour chasser une dread rebelle. Ses accès de folie le rendaient tellement sincère qu'il en aurait presque fait pitié à ce moment. C'était là toute la complexité du personnage. Kazan le gamin, prêt à s'extasier devant n'importe quoi et à courir en tous sens. Et un Kazan plus somble, calculateur, manipulateur et tant qu'à fait relativement pervers. Mais devant sa Reine, sa Reine à lui, comment pouvait-il être habité de mauvaises pensées ...?

Guettant une quelconque réaction de la fille Lannister, il la détaillait avec attention, gravant dans sa mémoire fébrile chaque instant passé à ses côtés.



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Reine Régente - Lannister
Missives : 1173
MessageSujet: Re: Little sparrow meet the Great Lioness x [Ft. Cersei Lannister] TERMINE Ven 12 Juin - 2:11
Little sparrow meet the great lioness
   feat. Cersei Lannister & Kazan
Eagle song


Depuis son intervention, je cherchai de quelles manières le récompenser, si jamais ses  attentes étaient au-delà de ce que je pouvais donner sans éveiller l'intention de quiconque, notamment celle de mon père. Mon père, si prompt à vouloir me brider, si prompt à vouloir tout contrôler et à garder le pouvoir pour lui seul. Depuis sa tendre jeunesse, Tywin a été toujours le plus fin, le plus intelligent et stratège. Il faut dire, il a déjà était deux fois Main du Roi, ce qui est plutôt inédit et tend à une fierté non démérité. Seulement, je n'aurais jamais pu imaginer le prix qui me serait demandée. Pouvons-nous parler de prix ? Non, je ne crois pas. Je qualifie plutôt cela comme un souhait. Et, c'est si inattendu, si exotique comme souhait,  à l'image de sa personne. Ainsi, il suffisait à cet homme de me voir de temps en temps et de me savoir protégé pour obtenir sa loyauté et ses fidèles services. Il semble si innocent, là, agenouillé à mes pieds et les mains jointes. Comme si,  l'enfant était toujours présent, tapi dans un coin  sombre de son esprit, le hantant pour toujours pour l'avoir forcé à devenir un adulte trop tôt  dans ce monde cruel sans avoir pu profiter des plaisirs simples.  Et cela, en dépit des épreuves qu'il a déjà surmonté. Oui naïvement enfantin à bien des niveaux, à moins que cela n'est qu'une couverture ? Après tout pour être un moineau, il faut savoir comploter et ce genre d'honnêteté ne vous aide pas à remplir le contrat mais plutôt à le perdre.  Pourtant, malgré mes soupçons, je ne pus m'empêcher de sourire à ses compliments à peine déguisé.  Ils ont l'air si sincère, pas comme ceux des vipères  que je côtoie à la cour. Les expressions se succédant sur son visage, les révèlent dans toute sa splendeur Il secoua alors la tête pour chasser une de ses tresses rebelles. Je rigolai alors d'un rire cristallin, heureuse. Du moins ayant atteint un semblant de paix. Je ne me méprend pas que c'est un instant éphémère, une bulle en dehors de ma vie. Mais,  quand était-ce la dernière fois que j'ai rigolé depuis la capture de Jaime ? Je l'ignore mais cela remonte à loin. L'exercice du pouvoir et l'inquiétude vis à vis de ceux qu'on aime impose une certaine gravité à la personne que nous sommes, effaçant un peu plus chaque jour celle que nous fûmes.

Je repris mon sérieux, et le sourire aux lèvres, je dis :
<< - Vos compliments me touchent beaucoup Kazan. Mais j'insiste, que voulez-vous ? Un homme ne peut se contenter de cela. Avez-vous un toit digne de cela au moins ? >>

Je frisonnai intérieurement, à l'idée qu'un de mes serviteurs vivent dans les bas-fonds de Port-Réal. Je ne suis pas très bien vue dans ces ruelles sombres et puantes de la ville. La Reine Cersei, la cruelle. Si vous saviez toutes les choses que j'entends sur moi. A vrai dire, écoutez les rumeurs me permettent d'en apprendre plus sur moi, ils savent mieux tout que moi. Mais, le jour où ils auront des enfants à protéger, ils pourront me reparler car une mère est prête à tout pour eux. Or, quand on possède le pouvoir, la première cible pour vous déstabiliser sont de vous en prendre à ceux que vous aimez, à vos enfants. Eddard Stark avait utilisé une méthode similaire en m'accusant d'inceste.Ce qui m'aurait déshonoré, moi et ma famille. Nous précipitant ainsi dans ces mêmes bas-fonds mais encore en plus tortueux.

Tendant ma main blanche, près de sa main à lui, je l'ordonnai de se relever. Nul besoin de plus de cachotterie, pensai-je. Je me remis alors à marcher d'un pas souple. Prise d'une impulsion soudaine, je décidai de mettre ses sources à l'épreuve, à l'instant même.

<< - Qu'as-tu entendu sur la rose de Hautjardin, qui pourrait la salir ? >>

© Gasmask    
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage: If only... ~
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Moineau
Allégeance : Lannister
Missives : 1560
MessageSujet: Re: Little sparrow meet the Great Lioness x [Ft. Cersei Lannister] TERMINE Sam 13 Juin - 11:15

Little sparrow meet the Great Lioness




La scène qui se jouait là était d'une importance cruciale pour le Moineau. Lui même, quand sa folie le libérait de son admiration incessante pour la Reine Cersei, pressentait des foudres au dessus de sa tête. Un simple villageois métisse, qui s'entretient avec la mère de Joffret Baratheon, ça pouvait vite finir en exécution. Mais Kazan ne lui tenait absolument pas rigueur de tout ça. Suis-je donc le seul à me rendre compte de la souffrance de ma Reine ? Pour sûr, il se mettait à la place de Cersei plus de fois que n'importe quel abruti du peuple. Et quand bien même elle serait nommée bourreau, le pirate resterait de son côté.

Quoi qu'il en soit, la blonde à la coiffure soignée se permit d'esquisser un léger rire, qui fit sourire notre homme à la seconde. Ma Reine à rigolé... Pour un peu, il aurait presque fait de même, et soulevant Cersei dans ses bras, il l'aurait faite tournoyer dans les airs, et ils auraient beaucoup ri...
Le ton plus sérieux de son interlocutrice coupa sa rêverie d'un trait. << - Vos compliments me touchent beaucoup Kazan. Mais j'insiste, que voulez-vous ? Un homme ne peut se contenter de cela. Avez-vous un toit digne de cela au moins ? >> Comment pouvait-il, de son statut de décérébré, lui faire comprendre.
Simplement, il hocha vivement la tête pour lui signifier qu'il n'avait besoin de rien, et se contenta de lui sourire niaisement.

Alors, quelque chose d'improbable se produisit. Kazan, toujours platement agenouillé devant son idôle féminine, vit sa délicate petite main se tendre vers lui. Pas loin en fait. Il aurait presque pû la toucher... Oh évidemment, le Moineau ne songea même pas à l'effleurer, qui sait, si jamais elle fuyait après celà !!! Tout naturellement, le dreadeux se releva, et accompagna sa belle, qui entreprenait une petite marche. Ignorant le mouvement cadencé de ses hanches, Kazan cligna des yeux et se concentra sur l'horizon, et surtout les paroles de la Reine. << - Qu'as-tu entendu sur la rose de Hautjardin, qui pourrait la salir ? >> Ainsi donc, Cersei en avait après la fille Tyrell. Quoi de plus normal. Cette dernière allait certainement épouser Joffrey et devenir Reine. Non seulement Cersei serait écartée de son fils, mais aussi du titre de Reine.

Le Moineau se mit à fouiller dans sa mémoire, regroupant tous les potins qui auraient pu aborder la famille Tyrell. Après quelques instants de réflexion, Kazan énonça, à voix basse :

- Le Peuple apprécie globalement les Tyrell, je dois vous en faire part... Une famille riche, et aux représentants en apparence irréprochable. Effectuant une petite pause, il regarda un instant Cersei. Tout content qu'elle attende ses informations, il continua. Toutefois, vous devez savoir, ma Reine, que la petite rose voulait à la base s'unir avec Renly Baratheon. Quelques uns ici rapproche tout cela à la volonté de devenir Reine, et ce n'est pas une bonne chose pour elle. Kazan passa sur le fait que beaucoup la trouvaient très généreuse. Ses passages à l'orphelinat avaient développé sa popularité à Port Réal. Mais ce ne serait qu'éphémère. Quand à son cher frère, je suppose que c'est là toute la faiblesse de la Maison Tyrell. Il est reconnu pour ses actes de pédéraste, même ici à la capitale. Et Margaery, étant plutôt proche de son frère, serait certainement abattue s'il venait à lui arriver quelque ennui.

Oui, la famille Tyrell serait difficile à déloger de Port-Réal. Surtout si la petite rose arrivait à embobiner Joffrey... Espérant avoir répondu correctement à la question, le Moineau releva des yeux de cocker vers son idéal féminin.



© Nye-Hael sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Reine Régente - Lannister
Missives : 1173
MessageSujet: Re: Little sparrow meet the Great Lioness x [Ft. Cersei Lannister] TERMINE Mar 14 Juil - 17:51
Little sparrow meet the Great Lioness
Kazan & Cersei Lannister
Rose has thorn but lion rules the animal world. ?

Je ne devrais pas me rapprocher ainsi d'inconnus, car un jour ils pourront me trahir. Tout ce qui n'est pas nous est notre ennemi. J'avais prononcé ces paroles lorsque mon premier né, Joffrey a été couronné Roi. Et voilà, que j'y dérogeais moi-même et de mon plein grès. Ceci dit, comment ne pas le faire ? Il a l'air si jeune ainsi, si innocent. Des armes maniérées malgré son manque de connaissance sur les us de la cour. Même si cela fait beaucoup de supposition sur une simple apparence ... Un léger déplacement d'air se fit sentir sur ma main gauche, apportant une légère senteur boisée, caractéristique principale qui se dégageait de cet homme. Hormis ces folies capillaires bien sûr, je n'avais jamais vu ces étranges tresses et ce n'était pas coutume d'Essos. Les Dotraki se tressaient les cheveux mais pas de la même manière, les leurs étaient plus lâches, plus brillantes et ornementées de perles. Il se releva alors, s'accorda quelques secondes de réflexion et dicta d'une voix basse ses connaissances sur la Maison Tyrell. Les roses étaient généreuses, elles aident les plus pauvre n'ayant pas peur de salir leurs robes confectionnées dans leur région natale. Les roses en apparence sont meilleures que les lions. Pourtant, la rose peut-être vénéneuse par les épines qu'elle plante dans nos chairs comme nos griffes dans les autres. Et elle s'étend alors rapidement, mortellement à l'image de  la petite vérole que les putains transmettent à leurs clients. Une comparaison un peu rustre surtout pour une lady, vous direz feu ma mère mais elle est totalement appropriée au vue de la situation. Rien que j'ignore, malheureusement. Je fis un geste de la main, le pressant de passer à la suite. Entendre parler de leurs bonnes actions, assombrissait beaucoup mon humeur. Je serrai ma mâchoire, mes poings ramenés sur mes hanches. La ceinture en forme de griffe me semblant plus lourde que jamais. A la mention du fait que Margaery fait tout pour être reine, plaça un poids en plus sur mes épaules. Je soupirai, même si son ambition est mal vue par certains et qu'elle fait passer les Tyrell pour des arrivistes, ils ont fait des actions qui équilibre la balance, qui font oublier ce détail. J'ignorai les hauts faits de son frère dans une chambre à coucher. Même si cela m’écœure : Cela est peu hygiénique à mon goût et à l'air d'être un plaisir douloureux à obtenir. La nature est bien faite, pour qu'on s'emboîte par devant et non pas dans un autre sens. Mais revenons à nos moutons, pardons à nos roses. Effectivement c'est de Margaery que je me préoccupe. Ceci dit l'idée qu'il arrive un accident à ce cher Loras ne me déplaisait pas non plus. Et c'est un soldat, mettez-le au coeur d'une bataille, cachez-y des assassins et le tour est joué. Il sera un héros un temps pour être mort en brave et au combat puis il sera oublié car l'Histoire est forgée par ceux qui survivent. Lorsque Kazan  rappela le précédent mariage de la soeur de celui-ci  avec Renly Baratheon, je murmurai assez fort pour que seul lui l'entende :
<< - Déjà veuve et toujours vierge n'est-ce pas ? >>

Des rouages se mirent en place dans mon esprit, ce qui se trouve entre les jambes de la rose sera mon arme pour la faire tomber. Contrairement à Sansa, à qui j'avais conseillé d'apprendre à l'utiliser pour ses profits, c'est une leçon depuis longtemps apprise pour la rose de Hautjardin. Le titre de catin pour ces demoiselles n'est point publicité mensongère, juste la royale vérité à nouveau. La vérité à un bon goût quand elle sert vos propres intérêts. Et Kazan m'y aidera.
Je ne vis point son regard tourné vers moi, car j'étais perdue dans mes pensées, dans le plan machiavélique que j'étais entrain d'ourdir.

<<- Et que pensez-vous des décolletés de cette jeune veuve ? J'en appelle à votre vision exercée d'homme.>>


Cersei espérait que Kazan, n'allait pas s'extasier dessus et plutôt dire qu'ils sont outrageux et absolument pas ceux d'une femme digne et vierge ...  Mais je ne pouvais forcer l'opinion des autres pour la réussite de mon plan, nous devions les amener à croire ceci. Et il faut donc que l'homme chargé de colporter ces faits là, y croit lui-même.




© Gasmask
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage: If only... ~
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Moineau
Allégeance : Lannister
Missives : 1560
MessageSujet: Re: Little sparrow meet the Great Lioness x [Ft. Cersei Lannister] TERMINE Mar 28 Juil - 11:02

Little sparrow meet the Great Lioness




La belle Cersei semblait plongée dans ses pensées. Cette expression là, il aurait bien aimé la voir tout les jours... Les sourcils légèrement froncés, un regard fixe et emprunt de royauté, ses pommettes saillantes parfois effleurées par de divines mèches blondes... Le Moineau papillonna des yeux devant une telle vision. Depuis le temps qu'il rêvait d'apercevoir ne serait-ce qu'une minute, voilà qu'il était isolé avec elle. Son petit coeur loupa un battement, et en loupa un deuxième quand la Reine sortit de ses pensées. Elle le questionna alors sur son ressenti par rapport à la manière d'être vêtue de la jeune Tyrell. Cette dernière était -il aurait fallu être aveugle pour ne pas le voir- d'une immense beauté.

Seulement, cette rose là souhaitait évincer Cersei. Et cela, Kazan ne le permettrait jamais. Premièrement, la Lionne en aurait certainement eu des ennuis de santé, car seul le statut de Reine peut convenir à une personne de son rang. Et pire encore, la divine blonde retournerait-elle dans son foyer d'origine, accompagnée de Jaime ? Un frisson parcouru l'échine du Moineau. Non non, maintenant qu'il avait rejoint la capitale pour servir sa Reine, il ne permettrait rien de tout cela.

Saisissant sa barbiche, comme pour mieux réfléchir, il voulu poser son autre main sur le pommeau de son épée. Tombant dans le vide, il se rappela alors qu'il était désarmé. Quelle étrange sensation d'être dénué du fer qui l'avait toujours protégé...
Bref. Le décolleté de la jeune Rose. Prenant soin de choisir ses mots -après tout, la Lionne en avait appelé à son expérience masculine- il finit par mimer maladroitement la scène ou Margaery était descendue voir les orphelins, tout en faisant de ses mains de véritables prothèses mammaires au niveau de son buste.

_ Hé bien, j'était présent lorsque la Rose usurpatrice s'est précipitée à l'orphelinat l'autre jour. Il se trouve que je m'y rends parfois moi même. Maintenant que vous me faite part de votre avis aiguisé, il est vrai qu'une telle tenue n'est pas convenable pour son statut de pucelle... De plus, si elle aspire vraiment à épouser votre royal enfant, Joffrey, cela est encore moins convenable. Se montrer ainsi en public, c'est donner une image bien peu flatteuse de soi.

Il se retint d'ajouter que selon lui, seule Cersei pouvait se permettre d'oser des decolletés aussi plongeants... Sans doute l'aurait-elle mal pris. Songeant à une petite anecdote, il la partagea avec sa belle Reine, comme pour appuyer ses dires.

_ Pardonnez mon langage et mes fréquentations, mais l'autre jour, je discutait bordel avec des contacts, et les dires de l'un deux me revient en mémoire "J'ai pris la brune, cette gourmande-là se comparait à la petite Tyrell, avec son balcon débordant et ses lèvres qui appellent à les occuper...". *éclaircissement de gorge* Alors vous voyez ma Reine, si les putains se prennent à faire des répliques de la rose... C'est comme je pense, ce n'est pas convenable.

Kazan se garda bien de dire qu'il attendait avec impatience qu'une catin se déguise en Cersei. Cela n'aurait certainement pas été au gout de la vraie... Craignant d'avoir été trop loin dans ses propos, le Moineau se mordilla la lèvre.
Dieu que Cersei était belle...



© Nye-Hael sur Epicode

_________________

Je suis complètement fan °-° Merci ma Mouette ♥ 2.0:
 

I AM THE TRUE KING:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Reine Régente - Lannister
Missives : 1173
MessageSujet: Re: Little sparrow meet the Great Lioness x [Ft. Cersei Lannister] TERMINE Sam 9 Jan - 17:51
Little sparrow meet the Great Lioness
Kazan & Cersei Lannister
Rose has thorn but lion rules the animal world. ?

L'orphelinat est un lieu où je me rend le moins possible, il réveille en moi une peur viscérale, celle de perdre mes enfants. D'autant plus que ces enfants sans parents ne sont que des morts en sursis. Le monde est bien trop cruel pour y survivre seul, surtout celui de la rue. La terrible prophétie faite par Maggy la Grenouille s'impose alors à moi, se superposant comme un filtre sur mes yeux. Je ne vois alors plus que ça, ma mort et la leur. Parfois, ils se relèvent avec du sang séché dans leurs cheveux blonds et ils pointent un index accusateur sur moi pour ne pas avoir su les protéger. Margaery peut sans doute y aller car ce n'est pas une mère et qu'elle est plus altruiste que moi. Mais son besoin d'être auprès d'enfants m'amène à penser qu'elle a dut avorter après ses diverses coucheries. Prendre ce thé ne vous laisse pas indemne, cela vous change à jamais. Je le sais, j'en ai moi-même fait l'expérience pour ne pas porter les enfants de feu mon mari.

Les dires de Kazan étayèrent encore plus cette idée et dépassèrent toutes les espérances de la Reine. J'étais à vrai dire ravie qu'il dise cela, ça ne devait pas être facile pour lui car en général les hommes aiment tous lorgner sans vergogne sur le décolleté d'une femme. Pourtant son attitude inconvenante faisait d'elle la femme idéale pour mon fils car elle saurait l'apaiser, s'incliner lorsqu'il le faut et au contraire s'imposer à lui si nécessaire . Je l'ai déjà vu à l’œuvre, alors qu'il cherchait à la terroriser avec cette immense arbalète qu'il tenait chargé et pointé vers elle. Sansa aurait sans doute pleurer et supplier comme l'enfant qu'elle est, mais la Rose, elle s'est contentée de s'intéresser à l'arme et de demander à son promis de lui apprendre à en manier une.

Lorsqu'il vint à parler du bordel, il s'excusa pour ces propos malséants, un coin de mes lèvres se releva en un petit sourire. J'ai l'habitude d'entendre de tels mots, c'est même grisant de lâcher la bride un peu à l'éducation que j'ai reçu. Exprimer quelque chose sans aucun filtre surprend et soulage à la fois.

<< - Balivernes, j'entends des mots bien plus cru , parlez donc sans ambages ! >>

Ainsi les putains même voulaient ressembler à Margaery ? Tristes femmes qui ne sont que des artifices de beauté bien pâle quand on les révèle à la lumière cruelle du soleil. Soit, ils ne se sont jamais permis cela, enfin j'ose le croire car je n'ai jamais mis les pieds dans un bordel. En parler n'est pas un tabou pour moi mais s'y rendre si.

Sur la voix de la confidence, je lui demandai :
<< - Dites moi, il y a t-il d'autres personnes dont l'apparence est parodiée par ces courtisanes ? >>


Un moyen plus ou moins subtile pour savoir si je fais partie prenante de cette farce moi aussi. Imaginez que certains décident de faire des scénario où ils peuvent nous avoir toutes deux émoustillées l'une par l'autre et par l'homme qui s'occuperait de nous au moment présent. Beurk, cela me dégoûte rien que d'y penser.

Je l'invitai à se rapprocher de moi, jusqu'à ce que ma bouche soit penchée près de son oreille, mes cheveux tombant délicatement alors le long de son torse. Je pouvais à nouveau sentir son parfum et lui sans doute le mien.
<< - Pourrez-vous faites en sorte que les gardes soient encouragés à la séduire et à l'avoir dans leurs lits ? Peu m'importe comment ils le feront ou si vous souhaitez-vous en charger vous-même. Seul le résultat compte. Vous serez bien évidemment payé et les gardes qui vous aideront aussi.>>

Il était désormais lié à moi, sa survie dépendait de sa réussite et de mon humeur.




© Gasmask


FORGIVE MEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE ♥

PS : Je pense qu'on peut conclure le Rp avec ta réponse ;)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage: If only... ~
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Moineau
Allégeance : Lannister
Missives : 1560
MessageSujet: Re: Little sparrow meet the Great Lioness x [Ft. Cersei Lannister] TERMINE Sam 23 Jan - 9:11

Little sparrow meet the Great Lioness




La Reine ne cilla même pas quand le Moineau utilisa un langage peu approprié être prononcé devant une personne de son rang. Bien sur, lui parlait souvent avec des mots plus crus. Mais même dans sa petite cervelle d'homme pur et dur, quelque chose l'avait alerté, presque comme n'importe quel individu, qu'il avait comme qui dirait dépassé les bornes du vocabulaire correct.
De ses lèvres fines que Kazan eut du mal à quitter de ses yeux sombres et lubriques, Lady Cersei posa une question qui dérouta le métisse. Bon dieu. Oubliant un instant le moment présent, il se prit à imaginer qu'il entrait dans son habituel bordel après une dure journée de labeur consistant à ingurgiter sa quantité d'alcool quotidienne. Et puis, sans qu'il s'y attende, une demoiselle ressemblant trait pour trait à la Reine, sa Reine, venait vers lui. Elle portait une robe légère, entrouverte sur le devant... Et finalement, elle s'arrêtait à quelques millimètres de lui, jouant avec sa double barbiche nattée.

Finalement, il secoua légèrement la tête et ferma un moment ses paupières afin de revenir à la réalité. Pourquoi se contenter d'une pâle copie de l'objet de tous ses désirs, quand il avait l'originale juste à côté de lui ?! Et ce pour la première fois de sa piètre existence. Et là, un choc le secoua tout entier. Quand il avait rouvert les yeux, Cersei n'était plus là. Où plutôt, elle était juste là. L'agréable parfum des dames de hauts rang picota sensuellement le nez du Moineau. Jamais une Lady n'avait approché Kazan de la sorte. Qui plus est, il adulait tellement la Lionne, qu'il en aurait tourné de l'oeil. Il leva inutilement les bras en l'air, comme figé dans un câlin abstrait.
Pire encore, les cheveux d'or de sa belle reposaient sur lui, comme un linceul précieux et éphémère.
Quand la voix de la souveraine lui parvint à l'oreille, il échappa un petit cri de surprise, qui semblait plus féminin et apeuré que viril. Ne pouvant plus respirer, Kazan papillonna des yeux en tremblotant des mains, formant un étrange ballet aérien de part et d'autres de l'agréable silhouette de Lady Cersei.

- B-Bien sûr ma Reine ! Je ne vous décevrez pas, soyez-en certaine !

Sa voix se brisa dans sa gorge, l'émotion intense qui le parcourait risquant de lui arracher les quelques neurones dont il disposait encore. Bon Dieu. Elle allait le tuer sans même le toucher.
Quand à sa mission, il allait bien évidemment la mener à bien. Malgré les apparences, quelqu'un d'étrange et de potentiellement complètement allumé tel que Kazan, disposait d'immenses ressources...



© Nye-Hael sur Epicode


Spoiler:
 

_________________

Je suis complètement fan °-° Merci ma Mouette ♥ 2.0:
 

I AM THE TRUE KING:
 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Little sparrow meet the Great Lioness x [Ft. Cersei Lannister] TERMINE
Revenir en haut Aller en bas
Little sparrow meet the Great Lioness x [Ft. Cersei Lannister] TERMINE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Little sparrow meet the Great Lioness x [Ft. Cersei Lannister]
» "When the Lioness meets the Little Bird" [Cersei Lannister~Sansa Stark]
» Mighty Sparrow fè yon bèl chante: Barack the magnificent
» Men ki jan 2 kou deta fini ak Haiti/GREAT LEADERS OF THE CENTURY: ARISTIDE, MAN
» Ahem.. Please to meet you ?.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A CROWN OF FIRE  :: 
 :: Les Terres de la Couronnes :: Port-Réal
-
Sauter vers: