AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Serments et Trahisons [Ramsay Bolton]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: 
 :: 
Archive du Forum
 :: Rp Terminés
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Age : 21 ans
Maison/Rang : Suz. d'Harloi Ϟ Capitaine
Allégeance : Moi-même
Missives : 1041
MessageSujet: Serments et Trahisons [Ramsay Bolton] Mar 7 Juil - 2:51

Serments et Trahisons

Ramsay & Noleen
La vie est une suite de choix plus ou moins réfléchis, de hasards heureux ou malheureux rencontrés, bifurcations, prendre à droite, prendre à gauche, mille destins différents à chaque carrefour, et puis des évidences.
Cela faisait à présent une quinzaine de jours qu'Hotho Harloi, Noleen et quelques uns de leurs hommes avaient laissé derrière eux Dix-Tours et la mer. Leur navire les avait rapproché de Winterfell autant que possible, les Fer-nés préférant de loin la navigation aux chevaux pour se déplacer ; ainsi, ils avaient passé le Cap Kraken pour atteindre la Baie d'Enfer, avant de s'engouffrer dans le Fjord de Piquesel. De là, ils avaient abandonné leur embarcation pour chevaucher jusqu'à Moat Cailin en longeant le fleuve Fièvre, et ils avaient depuis parcouru la Route Royale. La veille, ils avaient même dépassé le Château Cerwyn, et bien qu'elle ne soit pas familière des lieux, l'unique demoiselle du groupe savait ce que cela signifiait... Winterfell n'était plus très loin, et ils l'atteindraient probablement avant la nuit.

Cette pensée réconforta Noleen dont tout le corps était encore endolori par quelques tenaces courbatures des premiers jours, et engourdi à cause du froid mordant. Tout en resserrant de son mieux les pans de son épais manteau de fourrure autour d'elle dans l'espoir de se protéger du vent, la Fer-née parcourut une énième fois les alentours du regard.

Du blanc. Partout, du blanc. Il neigeait bien quelques fois dans les Iles de Fer, mais jamais, ô grand jamais, elle n'aurait imaginé une telle quantité de neige...! Cela recouvrait tout et étouffait les sons ; on finissait par ne plus entendre que le crissement des sabots sur le sol, des reniflements de temps à autres et surtout, le sifflement de cette bise incessante qui semblait vouloir vous transpercer les os. Alors des flasques d'alcool circulaient régulièrement entre les Insulaires, aussi bien pour tenter de réchauffer les organismes - pourtant endurcis - que pour se mettre du baume au cœur.

D'eux tous, c'était encore le Bossu qui devait peiner le plus, bien qu'il n'en montrât rien ; mais Noleen savait parfaitement que son corps difforme lui rendait les chevauchées prolongées douloureuses, et elle ne pouvait s'empêcher d'éprouver un pincement au cœur en songeant à ce qu'il devait ressentir... Mais la vision d'Alayss enfermée contre son gré à Fort-Terreur se superposait alors à celle de Rodrik Harloi agonisant, et la compassion que la brune ressentait pour son père s'évanouissait aussitôt pour se muer en une froide indifférence.

Le froid avait fini par décourager les plus bavards, et c'est dans un silence quasi complet que Noleen distingua soudain une imposante masse sombre à travers la brume... Elle se tourna vers l'un de ses compagnons, l'air interrogatif, et celui-ci opina sans un mot. Un frisson de soulagement sembla traverser les voyageurs transis tandis qu'ils s'acheminaient enfin en direction de l'entrée principale.

Ils étaient arrivés à destination.



fiche codée par shirosaki

_________________




Life of an Ironborn

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Serments et Trahisons [Ramsay Bolton] Lun 13 Juil - 21:05



Serments et trahisons


Ramsay s'était vêtu aux couleurs de Fort-Terreur, le moment qu'il attendait tant était arrivé. Alors que Schlingue terminait de nettoyer les bottes de son maître, le Bâtard, ou plutôt, le futur ex Bâtard, terminait de s'apprêter. Il y a des jours où l'on se doit d'être sur son séant.
Tandis qu'il descendit, son serviteur sur ses talons, le personnel du manoir le saluait par des ''Messire'' ou des ''Lord Ramsay''. C'est avec un air de fierté qu'il pénétra dans la Grande Salle de Winterfell, le regard des gens se posaient parfois sur son serviteur, puis ils murmuraient avec des regards réprobateurs envers lui. Peu importe ! Si cela leur fait plaisir, qu'ils s'amusent, Ramsay avait d'autres choses à faire.
Lord Roose Bolton se tenait sur le Trône de Winterfell, là où les Stark se tenaient jadis. Il tenait deux parchemins dans sa main, un du sceau du Roi, un autre du sceau des Harloi. Il se leva et se plaça devant son fils.


Aujourd'hui est un grand jour pour le Nord ! Par décret du Roi, devant les Anciens et les Nouveaux Dieux, toi, Ramsay, devient sur le champ, Lord Ramsay Bolton, fils légitime de Lord Roose Bolton, seigneur de Fort-Terreur et Gouverneur du Nord ! Puisses-tu ne jamais me décevoir !


Ramsay s'agenouilla devant son père tandis qu'il le recouvrait de sa cape


Je ferais votre fierté Père !


A présent qu'il était reconnu, Ramsay pût accéder au Conseil de Guerre de Lord Bolton. Il ne souffla mot durant la séance, bien trop occupé à analyser chaque seigneur. Qui était digne de confiance ? Qui pouvait céder à son influence ? Tout ceci l'importait, tout comme les stratégies et tactiques de guerre employées. Alors que le Conseil se terminait, Lord Bolton lui demanda de l'attendre avant de sortir dans la cour enneigée.


Tu as pris le temps d'écouter chacun, c'est bien. Mais il y a autre chose qu'il te faut savoir. Tu es à présent mon seul fils légitime. Ce qui te donne des droits, mais aussi des devoirs. Devoirs que tu as envers moi, mais aussi envers tes sujets, tes bannerets. Il te faudra te marier.


Ramsay n'avait bronché jusqu'à présent.


Quand ça Père?


Tu seras marié avant la nouvelle lune. Et ton épouse arrive!


Lord Bolton s'avança vers l'entrée du château, suivi par son fils et tandis que les nouveaux arrivants entraient, Roose Bolton se dirigea vers un bossu.


Bienvenue à Winterfell Lord Harloi ! Permettez-moi de vous présenter mon fils et héritier, Ramsay Bolton.


Ramsay les salua et les observa. Il avait vu son beau-père, mais où donc était sa future femme ?




Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Age : 21 ans
Maison/Rang : Suz. d'Harloi Ϟ Capitaine
Allégeance : Moi-même
Missives : 1041
MessageSujet: Re: Serments et Trahisons [Ramsay Bolton] Jeu 23 Juil - 3:26

Serments et Trahisons

Ramsay & Noleen
Une vraie rencontre, une rencontre décisive, c'est quelque chose qui ressemble au destin.
Hotho Harloi salua en retour leurs hôtes d'un ton étonnamment cordial, dont Noleen n'aurait su dire s'il était vraiment sincère ou quelque peu forcé par les circonstances. Ayant jaugé son futur gendre de son regard aguerri, le Bossu sembla satisfait du physique robuste de Ramsay Bolton puisqu'il gratifia même celui-ci d'un hochement de tête appréciateur.

Noleen était jusqu'alors volontairement restée en retrait, préférant dévisager ceux qui, paraissait-il, étaient destinés à devenir sa nouvelle famille... Elle avait, au fond d'elle-même, la conviction insensée que cela ne pouvait être sa vie future et que cette étrange comédie n'était que temporaire... Pourtant, elle n'était que trop consciente que ce n'était pas le cas, et que son avenir - et plus encore ! - se jouait ici, en ce moment. Si elle voulait prendre en main son futur, alors il lui fallait dès à présent observer et comprendre.

Comme son père la présentait, la brune fit quelques pas en avant, rabaissa sa capuche de fourrure afin de découvrir son visage, puis elle esquissa une brève révérence en regardant tour à tour les deux Nordiens droit dans les yeux.

Roose Bolton lui faisait plutôt bonne impression : il avait les yeux d'un gris magnétique et quelque chose en lui rappelait confusément à la jeune femme ses compatriotes insulaires, une certaine solidité brute, peut-être... Mais c'est évidemment de son futur époux que la jeune capitaine était la plus curieuse. Il n'était pas sans charisme et paraissait plutôt bien bâti, mais c'est surtout son regard qui frappa Noleen. Un regard clair qui semblait pouvoir transpercer les corps et lire au fond des âmes... Un infime frisson lui parcourut l'échine. Mais s'il devait être celui avec qui elle passerait le reste de ses jours, autant qu'il soit intelligent ! Il lui serait mille fois plus profitable d'avoir pour époux un allié plutôt qu'une simple marionnette...

- C'est une joie et un honneur que de vous rencontrer, Messires, j'attendais ce jour avec impatience.

Une stupide phrase bienséante convenue, prononcée avec l'air gracieux et artificiel convenu. Mais cette rencontre était plus ou moins une cérémonie, aussi Noleen se devait-elle de jouer son rôle selon ce que les traditions exigeaient d'elle. Elle trouvait cela passablement ridicule, mais on l'avait initiée à se livrer à ces mascarades depuis l'enfance et cela ne lui posait désormais guère de difficultés - hormis un certain ennui. Mais peut-être pouvait-elle s'arranger pour abréger ces formalités ?...

Feignant d'être bien plus épuisée qu'elle ne l'était en réalité, la jeune femme poursuivit avec un petit sourire d'excuses :

- Je vous prie de bien vouloir me pardonner ; le voyage a été long et je crains ne pouvoir guère résister davantage à la fatigue. Elle se tourna innocemment en direction de l'héritier Bolton. Je vous saurais extrêmement gré si vous acceptiez de me conduire jusqu'à mes appartements, messire...

Bien sûr, nul ne croirait vraiment à cet épuisement soudain, mais tous fermeraient les yeux : après tout, quoi de plus normal que de futurs époux aient envie de faire connaissance ? Et une "promenade" à travers le château était une bonne occasion, qui plus est parfaitement convenable, pour permettre un premier contact plus personnel entre eux...




fiche codée par shirosaki

_________________




Life of an Ironborn

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Serments et Trahisons [Ramsay Bolton] Mer 29 Juil - 23:03



Serments et trahisons


Ramsay découvrit enfin celle qui deviendra d'ici peu, sa femme. Elle était élégante, des yeux dans lesquels on prendrait plaisir à se noyer durant des heures. Se noyer dans le regard d'une Fer-Née, fidèle au Dieu Noyé ferait sourire n'importe quel ménestrel d'ailleurs. Dans le marché entre Roose Bolton et Hotho Harloi, l'héritier du Nord ne semblait pas avoir été volé.


La phrase idiote qu'elle prononça était, certes, pleine de bienséance, mais ne dupait pas Ramsay. Une capitaine Fer-Née ne ressentait aucune joie et aucun honneur à se voir mariée de force. C'était la priver de sa liberté, et les insulaires tenaient tellement à leurs libertés. Espérant qu'elle ne soit pas ennuyeuse, il accéda à sa requête. L'isolement pourrait lui permettre de juger la jeune femme et de voir ce qui l'attendait.


Bien sûr Ma Dame ! Je me ferais une joie de vous montrer notre nouvelle demeure.


Ramsay s'avança vers elle et, lui prenant le bras, il se dirigea vers le château, plantant là la clique des Bolton et Harloi. A peine eurent-ils le temps d'entrer dans le château qu'il ne put s'empêcher de la questionner.


J'espère que votre voyage s'est déroulé sans encombre, certains fidèles au Félon Stark ont tendance à se prendre pour des bandits de grand chemin. C'est agaçant mais cela ne durera pas, si les Stark disaient que l'Hiver Vient, je réponds que la Mort aussi. Trêve de discussion ennuyeuse, vous êtes resté fort discrète, et je n'ai eu le loisir d'appendre à vous connaître. Que diriez-vous de remédier à cela dans un endroit où on ne nous dérangera pas?


Ramsay l'entraîna en direction de sa propre chambre. Celle qu'il avait à Winterfell était grande, spacieuse et avec un bon feu de cheminée. Il referma sa porte après qu'ils eurent pénétrés dans la pièce puis il leur servit du vin et s'installa dans un des deux fauteuils qui se tenaient près de la cheminée.


Venez très chère, asseyez-vous près de moi et dites moi sans gène ce que vous pensez de notre union arrangée. Je ne suis pas idiot, je vois bien que cela ne vous enchante guère,je doute qu'une Fer-Née soit honorée et joyeuse de rencontrer Roose Bolton, bourreau des derniers Stark ainsi que son fils. Mais je veux votre point de vue … sans mensonge. Je le saurais. N'ayez crainte, nul n'entendra notre conversation.


Il avait d'emblée mis la conversation sur le sujet délicat, mais il ne souhaitait pas tourner autour du pot, et si elle était aussi intelligente que l'avait annoncé Schlingue, Ramsay doutait qu'elle le prendrait pour un idiot.



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Age : 21 ans
Maison/Rang : Suz. d'Harloi Ϟ Capitaine
Allégeance : Moi-même
Missives : 1041
MessageSujet: Re: Serments et Trahisons [Ramsay Bolton] Ven 31 Juil - 16:16

Serments et Trahisons

Ramsay & Noleen
L'habileté sans honnêteté finit toujours par se retourner contre qui l'emploie. Qui n'est qu'habile ne l'est pas assez.
Aussitôt, Ramsay Bolton accéda à la requête de la Fer-née et lui prit galamment le bras, tout disposé à la guider dans ce nouvel environnement. Le tempérament méfiant de la jeune femme la poussa à garder le silence dans un premier temps, mais elle accepta avec satisfaction la proposition de s'isoler des oreilles indiscrètes. Que la curiosité du Nordien à l'égard de sa promise fût sincère ou non, cet entretien privé permettrait du moins de présager de leurs relations futures...

Ayant conduit Noleen jusqu'à ce qui semblait être sa chambre, le jeune homme l'invita à prendre place tandis qu'il leur servait un coupe de vin. La capitaine était frigorifiée au point que toutes ses articulations étaient raidies, et elle ne se fit pas prier pour s'approcher du feu qui ronflait dans la cheminée : la chaleur dégagée par l'âtre fut douloureuse les premiers instants, mais très vite elle se révéla souverainement bénéfique. Comme les deux jeunes gens se tenaient à présent près l'un de l'autre, chacun dans un fauteuil, le Nordien reprit la parole et son discours prit quelque peu Noleen au dépourvu. Mais l'héritier de Roose Bolton paraissait on-ne-peut-plus sérieux et prêt à entendre son sentiment sur cette affaire, quel qu'il fût...

- Je dois vous avouer que je ne pensais pas avoir une telle conversation avec vous aussi tôt, Messire, mais j'apprécie grandement votre franchise. Puisqu'il semble que nous puissions parler sans faux-semblants, laissez-moi toutefois vous assurer votre maison ou votre personne ne sont nullement l'obstacle que vous semblez soupçonner : les Stark ont joué un grand rôle dans l'échec de la tentative d'indépendance de nos Iles menée par Balon Greyjoy, et ils tinrent mon cousin Théon otage tant et si bien que nous avons à présent perdu sa trace... Leur disparition m'est égale.

C'était peut-être dur, mais c'était la vérité. Elle avait certes été touchée en voyant la ténacité de la jeune louve rousse au mariage de Joffrey, et elle déplorait que les enfants Stark soient livrés à eux-mêmes car ils étaient d'innocentes victimes de la faiblesse et de la stupidité de leurs aînés. Mais rien n'était immuable et le pouvoir changeait de main selon les forces en vigueur : cela avait toujours été et serait toujours le cas. Les Stark avaient joué, et ils avaient perdu.

- Mais ma place n'est pas à Winterfell. Je suis Capitaine et renoncer à la mer serait trahir mon identité, tout comme renoncer à cette île qui porte le nom de ma maison et me revient de droit. Nul, pas même mon père, ne saurait m'imposer une vie autre que celle que je choisis, et c'est me mésestimer que de penser pouvoir tenter de me contraindre sans en subir les conséquences.

La voix de la jeune femme s'était peu à peu réduite à un murmure sourd où affleurait une promesse menaçante destinée à Hotho Harloi et à tous ceux qui projetteraient, tôt ou tard, de l'entraver.

- Je suppose qu'il ne fut guère agréable pour vous non plus d'apprendre votre union prochaine avec une Fer-née, quand on sait la réputation qui nous est faite sur le continent...?

Noleen eut un petit sourire ironique, curieuse de connaître les impressions du Nordien. La réputation des insulaires n'était pas pour ainsi dire flatteuse selon le sens commun, mais elle était méritée et correspondait à la culture fer-née, laquelle assumait sans gène aucune les dénominations de "pilleurs" ou de "pirates".

Puis elle fit mine de contempler les flammes dansantes, et poursuivit tranquillement :

- Néanmoins, l'alliance négociée par nos pères n'est, elle, pas dénuée d'intérêt...

La brune se tut ici, guettant du coin de l'œil la réaction de Ramsay.



fiche codée par shirosaki

_________________




Life of an Ironborn

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Serments et Trahisons [Ramsay Bolton] Ven 7 Aoû - 22:52


Serments et trahisons


Ramsay laissa la Capitaine exprimer ce qu'elle ressentait. Il ne laissa rien transparaître de ce qu'il ressentait, copiant le flegme de son père. Il dégustait le vin qu'il s'était versait quand la jeune femme lui apprit qu'elle était au courant des termes de l'accord entre Hotho Harloi et son père. Elle ne manquait décidément pas de ressources, et ce n'était pas pour lui déplaire.
Il se leva et se planta devant la fenêtre tandis qu'elle faisait part de son intérêt pour l'alliance négociée à leur insu.
Le silence se fit durant quelques secondes avant qu'il ne prenne la parole.


Je ne suis guère enchanté par cette union. Aussi charmante que vous soyez, les Îles de Fer devraient rester indépendante. Sinon sur qui rejeter la faute lorsque mes gens attaquent et pillent des villages du Nord ? Ne me dites pas que cela vous choque, je suis certain que vous comprenez que c'est politique. Si un ennemi est désigné et officiellement combattu, jamais le pouvoir en place n'est inquiété. Alors que dans l'oisiveté, les gens veulent du changement. Dangereux pour le fils du Gouverneur du Nord de le cautionner. Bien entendu, je conçois et approuve certains termes de l'accord de nos pères mais je pense que ce mariage ne devrait pas se faire.


Ramsay se resservit une coupe de vin et se tourna vers Noleen, sourire aux lèvres.


La présence des Greyjoy sur le Trône de Grès m'incommode au plus haut point, et, si d'aventure je devenais le nouveau Gouverneur du Nord, je pense que l'éradication de ces derniers serait une priorité pour le Nord. Ainsi, le Trône serait vacant, laissant possibilité à qui le souhaiterait de l'occuper… si tel serait mon bon plaisir…


Il s'avança et se tint accroupi entre Noleen et l'âtre, sa coupe reposant sur le sol, lui devant les genoux de la Capitaine. Il lui prit les mains dans les siennes, la laissant le regarder de haut.


Vous me plaisez, vous êtes franche et si vous n'étiez pas une Fer-Née, je vous aurais déjà déflorée… si tant est que ce ne fut pas déjà fait ! Bref, je pense qu'il nous faut nous unir, non pas par le mariage, mais par une alliance connue de nous deux. Cette alliance, qui nous ferait prendre le pouvoir sur le Nord et les Îles de Fer, faisant de nous une force terrestre et maritime jamais vue. L'alliance qui ferait trembler jusqu'à Port-Réal. Qu'en pensez-vous ? Capitaine Noleen Harloi, Reine des Îles de Fer, ça sonnerait bien, non ?


Ramsay s'était dévoilé, et étonnamment, sa posture reflétait sa position politique. Il s'était placé à la merci de Noleen, lui donnant le choix de faire ce qu'elle souhaitait. Soit le dénoncer, soit s'allier, la Capitaine avait toutes les cartes en main.



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Age : 21 ans
Maison/Rang : Suz. d'Harloi Ϟ Capitaine
Allégeance : Moi-même
Missives : 1041
MessageSujet: Re: Serments et Trahisons [Ramsay Bolton] Sam 15 Aoû - 0:12

Serments et Trahisons

Ramsay & Noleen
Le tournant peut surgir de façon subite. Une force fait signe, un soutien survient, une alliance qu'on n'attendait plus se décide, rien n'est fatal ni définitif.
Imitant le Nordien, Noleen laissa le vin répandre sa chaleur bienfaisante et parfumée dans son organisme. Les deux jeunes gens arboraient un détachement étudié, mais ni l'un ni l'autre n'étaient dupes de ces attitudes artificielles ; toutefois, la jeune femme se surprenait à se détendre légérement à mesure que la discussion progressait.

De toute évidence, Ramsay Bolton et elle semblaient avoir des points de vue qui n'étaient pas incompatibles et un même désir de jouer franc-jeu... La mention de "l'aspect politique" de l'indépendance des Iles de Fer fit naître un sourire amusé sur le visage de la brune. L'héritier Bolton n'y allait pas par quatre chemins...! Mais stratégiquement, ses remarques étaient tout-à-fait valables - bien que discutables sur un plan éthique. Enfin, pas de mariage...

- Ainsi, nous nous entendons sur ce premier point hautement délicat, approuva Noleen avec une pointe d'ironie. Elle se tut pour écouter Ramsay, tout en réfléchissant à l'idée qui venait de germer dans son esprit. Mais le nom des Greyjoy attira de nouveau son attention. Leur maison était liée aux Harloi par le mariage, et Noleen avait grandi en côtoyant régulièrement Asha. Elle appréciait sa cousine pour sa personnalité et ses qualités de capitaine et avait, en outre, une réelle estime pour Victarion Greyjoy ; l'extermination de ces derniers ne lui était pas acceptable. Quand à Théon... le Noyé seul savait où il pouvait bien se trouver à cette heure-ci.

- Que le Nord agisse comme bon lui semble en ce qui concerne les Greyjoy. Il y a bien longtemps que ceux-là se soucient plus d'eux-mêmes que de l'intérêt des Fer-nés... depuis que Balon a abdiqué face à Robert Barathéon. Elle retroussa le nez de mépris, tic dont elle n'était jamais arrivé à se défaire.

- Néanmoins, ce serait une erreur de condamner ainsi Asha et Victarion... Ils disposent d'un potentiel qu'il serait sans doute préférable d'exploiter à bon escient. Laissez à Victarion la possibilité de partir pour le Mur. Il fera un excellent patrouilleur... Quand à Asha, elle deviendra certainement une gladiateur de renom si Essos daigne l'accueillir. Il suffira de garder un œil sur eux et de s'assurer qu'ils ne quittent jamais leur nouvelle voie... Présentez-leur cette option ou la mort ; laissez-les choisir cet avenir ou mourir en Fer-nés et reposer en mer.

Noleen planta son regard dans celui du Nordien tandis qu'il s'accroupissait devant elle et qu'il poursuivait. Le jeune homme ne manquait pas décidément d'aplomb et elle ne parvenait pas à déterminer si ses manières à la limite du vulgaire l'agaçaient ou l'amusaient... Les Fer-nés n'étaient certes pas réputés pour leur délicatesse et leurs manières, mais ils étaient ses pairs ; et surtout, c'était la première fois qu'un noble qu'elle connaissait à peine s'adressait à elle de la sorte. Elle décida finalement d'en sourire et de jouer son jeu. Après tout, s'ils devaient devenir alliés, autant qu'il sache à quoi s'attendre...! Levant un sourcil, elle approcha son visage de celui de Ramsay jusqu'à l'effleurer de son souffle et susurra d'une voix langoureuse :

- Vous n'êtes pas dénué de charme non plus, pour un continental... Hélas, s'il advenait que, par mégarde, vous posiez les mains sur moi sans mon consentement explicite, je crains fort que je me trouverais dans l'obligation de réfréner vos ardeurs et d'user de ma dague pour sectionner sauvagement ces attributs dont vous autres, mâles, êtes si fiers... Or, ce serait affreusement cruel de priver le futur Gouverneur du Nord d'une potentielle descendance, n'est-ce pas ?... Elle revint tranquillement à sa position d'origine, un petit sourire moqueur au coin des lèvres.

Noleen se surprit à envisager son futur à la tête de ses compatriotes insulaires. Après tout... Elle avait été élevée dans le but de diriger et sa maison avait déjà compté des rois fer-nés... elle était aussi légitime qu'un autre, et elle avait profondément à cœur de gérer les intérêts des siens au mieux. Elle commençait à en être persuadée : elle pourrait gouverner les Iles, et le faire bien...

- Je crois que nous allons nous entendre, Ramsay Bolton. La capitaine se leva souplement, invita le jeune homme à se relever dans un sourire et remplit à nouveau leurs deux coupes de vin. Alors qu'elle s'apprêtait à trinquer avec le Nordien, elle suspendit son geste au dernier instant et sa voix se durcit imperceptiblement, bien qu'elle conservât son sourire.

- Sachez toutefois que si d'aventure, je dois un jour siéger sur le Trône de Grès, ce sera parce que les Fer-nés l'auront choisi, et non parce que vous m'aurez offert les Iles sur un plateau. Nous ne sommes pas de ceux à qui l'on impose un chef de force.

Ce détail mis au clair, Noleen leva sa coupe. Oui, faire un coup d'état était une chose, mais jamais elle ne s'imposerait comme reine contre la volonté des siens... Elle savait que la majorité des insulaires aspiraient à revenir à l'Antique Voie, et les Greyjoy la leur refusaient tout en privilégiant leurs intérêts propres. Seul Victarion aurait été un bon prétendant au pouvoir, mais il s'était fait de nombreux opposants au cours des années... Elle, elle n'avait nul ennemi parmi les Fer-nés, elle avait un nom, un titre et une réputation de navigatrice plus qu'honorable au vu de sa jeunesse ; elle était prête à suivre la volonté des insulaires et elle avait des propositions à leur soumettre. Il y aurait des États-généraux et ils la soutiendraient car elle était leur meilleure chance, elle en était certaine.

- ...Un dernier point me tient particulièrement à cœur, et pour cela, il serait parfait que nous laissions nos fiançailles être célébrées - elles n'auront bien entendu aucune valeur et seront brisées aussitôt après...

Le visage de la jeune femme perdit toute trace d'émotion et son ton se fit coupant.

- Mon père mourra ici-même, de mes mains.



fiche codée par shirosaki

_________________




Life of an Ironborn

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Serments et Trahisons [Ramsay Bolton] Lun 7 Sep - 13:48


Serments et trahisons


Ramsay sourit face à la réaction de Noleen. Enfin une femme qui osait lui tenir tête ! Une partenaire de choix pour une partie de Jeu des Trônes. Elle avait ce qu'il manquait aux hommes qui l'entourait, du cran.
Il se leva et trinqua avec tandis qu'elle lui annonçait l'imminence de la disparition de son père.

Il serait fort regrettable de voir mon futur beau père périr sous mon toit. Encore plus de voir votre tête quitter ce cou si frêle, aussi, si je puis me permettre, le duel judiciaire est une forme de justice dans les Sept Couronnes, et je n'ose imaginer que le Gouverneur du Nord actuel ne soit pas le Champion de Winterfell. Ce qui m'amènerait à souhaiter que votre Champion emporte le combat, ainsi nous serions tous deux libérés des ''contraintes'' qui nous oppriment.

Il but une gorgée de vin tandis que quelqu'un frappa à la porte. Ramsay ouvrit et son serviteur Schlingue apparut.

Mon Seigneur, Messire votre père souhaiterait que vous rejoignez vos invités...

Son regard n'osait affronter celui de son Maître. Ramsay afficha un sourire et le fit entrer dans la pièce.

Viens donc rencontrer ma future femme, et ta future Maîtresse, Noleen, je vous présente mon serviteur Schlingue … il doit vous faire penser à quelqu'un, non ?
A genoux devant ta nouvelle Maîtresse ! Je ne devrais pas avoir à te le dire !


Ramsay le frappa et l'ex-Theon Greyjoy tomba à genoux sous la violence de l'impact.

Pardonnez-moi Messire … Bienvenue à Winterfell Madame

Il avait l'air pitoyable, il regardait le sol et était dissemblable au possible de ce qu'un Fer-Né devait être. Il tremblait de tous ces membres tandis que Ramsay affichait un air satisfait, sirotant son vin.



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Age : 21 ans
Maison/Rang : Suz. d'Harloi Ϟ Capitaine
Allégeance : Moi-même
Missives : 1041
MessageSujet: Re: Serments et Trahisons [Ramsay Bolton] Sam 19 Sep - 1:07

Serments et Trahisons

Ramsay & Noleen
La liberté est incompatible avec la faiblesse.
Loin d’être offusqué ou horrifié du comportement et des intentions de Noleen à l’égard d’Hotho Harloi, le Nordien se contenta  de sourire, visiblement satisfait – et sa réaction confirma l’impression favorable que la jeune femme avait déjà de son nouvel allié. De surcroît, Ramsay fit une suggestion aussi surprenante qu'ingénieuse…

Un duel judiciaire entre elle et Roose Bolton en personne ? A la fois surprise et intéressée, la capitaine leva un sourcil interrogateur. Elle avait compris que le jeune homme était aussi rusé qu'ambitieux, mais elle n'aurait pas soupçonné qu'il puisse aller jusqu'à prévoir la mort de son père, dont il paraissait si admiratif...! Il était encore plus redoutable qu'on ne le disait, et ce n'était certes pas pour déplaire à la Fer-née... Tant qu'ils étaient du même côté, bien entendu. La perspective de se mesurer au Gouverneur du Nord en personne plut immédiatement à Noleen, et un frisson d’excitation lui parcourut la colonne vertébrale. Sans compter qu’en effet, les deux jeunes gens seraient alors l’un et l’autre libres d’agir à leur guise, une fois leurs géniteurs respectifs écartés... Elle acquiesça donc avec un léger sourire puis précisa toutefois, d'un ton dans lequel perçait un mélange d'ironie et d'amusement :

- Je vous sais gré de vous préoccuper de l'état de ma nuque, Messire, mais je pense être parfaitement en mesure d'assurer ma propre défense, que ce soit face à un tribunal ou à un adversaire désigné par celui-ci... D'autre part, je ne crains nullement d'affronter les conséquences de mes actes et je considèrerais comme outrageant qu'un autre risque sa vie pour un crime que j'ai moi-même commis - et que j'assume entièrement.

C'est alors qu'un serviteur frappa à la porte, faisant part du souhait de Roose Bolton que son fils retourne auprès de leurs hôtes... L'aspect misérable, crasseux et l'attitude soumise du serviteur fit naître sur le visage de Noleen une moue où se mêlaient mépris, dégoût et une certaine pitié. L'individu avait le comportement d'une bête traquée face à son prédateur, le regard fuyant et rivé au sol, la tête rentrée dans les épaules, la voix mal-assurée. A vrai dire, il tenait plus de l'animal que de l'homme aux yeux de la jeune femme, et elle se demanda vaguement quelles épreuves l'avaient conduit à une telle déchéance... Mais l'étrange phrase de Ramsay l'intrigua, et elle tenta de deviner les traits du visage de cet inconnu qui puait la peur par tous les pores de sa peau.

Mais ce ne fut qu'une fois qu'il fut tombé à genoux que la jeune femme aperçut plus distinctement le visage du serviteur, et elle plissa les yeux sans parvenir à comprendre ce que le Nordien avait voulu dire... Quel rapport ce pitoyable continental pouvait-il bien avoir avec elle ? Elle était certaine de ne l'avoir jamais...

Puis il leva furtivement les yeux, comme à contre-cœur, et son regard azur croisa craintivement celui de Noleen lorsqu'il la salua... Et elle recula soudain d'un pas, comme foudroyée, en reconnaissant confusément son cousin dans ce moins-que-rien, son cousin si fier, vif et même arrogant à l'occasion, qui était parti de Pyke 12 ans plus tôt.

- ... Théon ?!

Elle ne pouvait croire à ce que lui affirmaient ses yeux, et pourtant la réaction de l'intéressé ne laissa aucune place au doute.

- Pas Théon, Madame, Schlingue, s'empressa de corriger le pauvre Fer-né, en jetant un coup-d'œil terrifié à son maître, comme s'il s'attendait à recevoir un nouveau coup.

A la fois choquée et atterrée, Noleen commençait lentement à faire le lien entre l'attitude de Ramsay envers Théon et la "métamorphose" aussi bien physique que mentale de ce dernier. En réalisant quelle pathétique créature était devenu son cousin entre les mains du Nordien, la jeune femme sentit un violent élan de haine et de fureur s'emparer d'elle. A cet instant, elle aurait volontiers écorché vif Ramsay Bolton de ses propres mains, et l'ironie de l'écorcheur écorché lui rendit cette pensée encore plus souhaitable... Mais elle devait laisser à Théon l'honneur de se venger lui-même, en homme libre, en Fer-né. Retenant à grand peine son envie d'attaquer Ramsay, tant elle le haïssait à cet instant-là, Noleen dégaina la dague qu'elle gardait toujours sur elle et la fourra brutalement entre les mains de son cousin tétanisé.

- Fais donc la peau à ce fils de Léviathan, Théon Greyjoy, et retrouve la dignité qui est la tienne !

Sa voix à elle était aussi dure que l'acier et son regard brûlait d'une immense soif de vengeance, mais le fils de Balon tenait la dague du bout des doigts, désemparé et terrorisé, tout en balbutiant d'une voix paniquée : "Pas Théon, Schlingue, Schlingue...!"

Et sous le regard médusé de Noleen, il remit la lame à Ramsay d'une main tremblante et déférente, comme s'il pressentait que la jeune femme n'aspirait qu'à en user contre son maître.



fiche codée par shirosaki

_________________




Life of an Ironborn

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Serments et Trahisons [Ramsay Bolton]
Revenir en haut Aller en bas
Serments et Trahisons [Ramsay Bolton]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Serments et Trahisons [Ramsay Bolton]
» ♔ VOTRE FICHE EST TERMINEE ?
» Oups. (Tatum ft Nathan)
» Ramsay Bolton Ϟ OUR BLADES ARE SHARP
» It was a joke; my love..|| Drew Bolton.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A CROWN OF FIRE  :: 
 :: 
Archive du Forum
 :: Rp Terminés
-
Sauter vers: