AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

The Knight of Flowers • Loras Tyrell
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: 
 :: 
Rescensement des civils
 :: 
Recalés en Enfer
Invité
Invité
MessageSujet: The Knight of Flowers • Loras Tyrell Dim 6 Sep - 21:01

Loras Tyrell
When the sun has set, no candle can replace it.







 Like disguise in angel
Avant d'entrer dans le jeu des trônes j'étais quelqu'un










Moi Loras Tyrell entre dans le jeu des trônes. Je suis âgée de 19 ans, j'ai vu le jour à Hautjardin en l'an 282. Mon origine sociale est noble, j'exerce la fonction de Chevalier de la Garde Royale. Mon allégeance va à ma maison Reconnu pour mes dons de jouteur et bretteur.
Je suis célibataire mais je suis attiré par les hommes et donc je suis homosexuel. On dit que je ressemble à Finn Jones.
D'ailleurs on me reconnaît à mon charisme, mon talent et mes bouclettes. Mais ma beauté légendaire ne m'empêche pas d'avoir un certains caractère : Je suis téméraire, confiant, dévoué, loyal, poli et également arrogant, impulsif, téméraire, ombrageux voire froid parfois.
    (C) Gumi
Always in my mind
Que pense votre esprit des évènements récents ?


Une alliance entre le Nord et la Maison Harloi des Iles de Fer a été signée. Qu'en pensez-vous ?


Tout dépend de comment cette alliance est utilisée. Lord Bolton est fidèle à la couronne, même si cette même fidélité peut paraître douteuse. Si elle permet de rallier une partie des fer-nés au Roi Tommen, ce pourrait être bénéfique. En revanche, si elle venait à être utilisée à mauvais escient ... Mieux vaut garder un œil sur eux. Nous avons déjà assez à faire avec Stannis pour en plus nous préoccuper  des  fer-nés et des Nordiens. De toute façon, je ne pense pas être le plus avisé pour me prononcer sur cette question et, de toute manière, mon avis importe peu dans ce domaine vu ma position actuelle. Je fais entièrement confiance au jugement de ma sœur, bien plus rompue à l'exercice de la politique et des intrigues de cours que je ne le suis. Toutefois, si la nécessité d'un bras armé se faisait sentir, je répondrai présent sans aucun doute.

Une rumeur circule que la Reine a une relation incestueuse avec son frère, y croyez-vous ?


Honnêtement, si un tel fait venait à être avéré, cela ne serait pas très étonnant. Du moins, si nous parlons de la Reine Régente, et non de la Reine, ma sœur. Le peuple a tendance à faire la confusion ces temps-ci, quand bien même il n'y a en réalité aucun doute à avoir à ce sujet : Margaery est la Reine. Cersei a fait son temps, il serait grand temps qu'elle se retire au lieu de s'accrocher au pouvoir désespérément. Dans tous les cas, si cette rumeur concerne Margaery, je peux la démentir, étant le principal concerné dans cette affaire. Néanmoins, je suppose que cette accusation visait avant tout la Reine Régente, auquel cas je réitère mon premier constat ; Cersei a probablement beaucoup de cadavres enterrés dans son jardin qui ne demandent qu'à être exhumés. En tant que membre de la Garde Royale, j'ai constaté à plusieurs reprises d'étranges phénomènes. Il se passe des choses, c'est évident. Trouver des preuves à son encontre, en revanche, s'avère plus ardu. Nul doute qu'une telle révélation permettrait enfin de lui faire lâcher prise sur la couronne. Mieux vaut dans tous les cas ne pas la sous-estimer.

La révolte gronde à Dorne, menée par les filles bâtardes d'Oberyn Martell. Est-ce vraiment une menace à prendre au sérieux ? Qu'en pensez-vous et qui soutenez-vous ?


Notre différend avec la maison Martell est de notoriété publique, même si elle tend à s'amenuiser au fil des ans. Willos et Oberyn entretiennent de bonnes relations malgré l'incident condamnant à l'infirmité mon frère des années auparavant. Doran Martell est réputé pour être mou. Les Aspics des sables quant à elles sont réputés pour leur sang chaud. Il paraît logique qu'un jour ou l'autre, un conflit allait éclater entre ces deux partis. Quant à savoir s'il faut prendre cette menace au sérieux ...  L'avenir de la Princesse Myrcella semble le plus préoccupant dans cette affaire. Car, même si elles venaient à prendre le pouvoir à Dorne, quelle menace représenterait une bande de femmes pour le Trône de Fer ? Quand bien même elles seraient assez téméraires pour tenter quelque chose, les forces coalisées des Tyrell et des Lannister suffiraient amplement à leur en faire passer l'envie. Non, l'ennui vient plutôt de la sécurité de la Princesse. En tant que protecteur de la famille royale, évidemment, ce problème-ci me concerne directement.



I'm not an actor
Derrière l'écran c'est Bibi  

Alors, alors, appelez-moi Loras, ça me conviendra parfaitement même si vous pouvez aussi m'appeler Gumi. J'ai 19 ans et puiiis, bah, c'est tout x). Ah ! J'ai connu le forum grâce à Tommen aussi. Voilà, voilà éè.

BY .TITANIUMWAY & SELENE



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: The Knight of Flowers • Loras Tyrell Dim 6 Sep - 21:02





Une histoire de glace et de feu
Voici mon histoire  



A l'image de n'importe quelle histoire, celle-ci débuta par la naissance de ce qui sera le principal protagoniste de cette dernière. D'un autre côté, il aurait été compliqué de faire autrement. Nous sommes donc en l'an 282, une année qui aurait pu facilement sombrer dans l'oubli étant donné que nul bataille héroïque, nul complot politique particulièrement complexe ne l'avait véritablement marqué. Et pourtant, c'est à cet instant que Alérie Hightower et Mace Tyrell décidèrent d'avoir un troisième enfant  : Loras. Un an plus tard, Margaery compléta cette joyeuse petite famille et Loras trouva en elle plus qu'une sœur. Ne faites pas les gros yeux devant votre écran, il n'y a rien d'insinué dans cette phrase. Seulement, Loras développa très vite une relation privilégiée avec Margaery par rapport à Willos et Garlan.  Elle était un peu comme une jumelle de sorte qu'il n'était pas rare de les voir trainer ensemble dans leurs jeunes années.

Mais Loras avait beau adorer sa sœur, il développa très tôt un goût plus prononcé encore pour la chevalerie. Sitôt qu'il put tenir une arme dans les mains, sitôt il commença son apprentissage pour devenir un véritable chevalier. L'épée et les arts de la chevalerie plus généralement l'avaient toujours captivé à l'instar d'une flamme attirant un papillon de nuit. Étant donné que sa sœur lui avait toujours confié qu'elle voulait devenir Reine, n'était-il pas logique qu'elle ait besoin d'un vrai chevalier pour la protéger ? Dans cette optique, Loras débuta son entrainement  et il s'avéra très rapidement être bon dans ce cadre. Sacrément bon même. N'allons pas jusqu'à le qualifier de génie, toutefois, vous seriez de mauvaise foi si vous refusiez de lui accorder un certain talent dans le domaine. Que ce soit sur un cheval, avec une épée, un bouclier, une hache, une flamberge, il était doué avec tout ce qu'il touchait, au ravissement général, quand bien même sa très chère grand-mère trouvait toujours le moyen de le faire redescendre brutalement de son petit nuage. Mention spéciale pour sa maîtrise du maniement de la lance, compétence dans laquelle il surpassait largement son frère Garlan.

Cette configuration idyllique ne dura guère ;  il fut convenu au bout de quelques années que Loras devait être envoyé à Accalmie pour servir en tant qu'écuyer à un des frères Baratheon. L'objectif était de sceller définitivement l'amitié des Baratheon et des Tyrell suite au malheureux incident du Siège d'Accalmie. Quoi de mieux que d'envoyer le fils prodige enterrer la hache de guerre ? Ainsi, Loras dut quitter la tranquillité de Hautjardin pour le charme tempétueux des Terres de l'Orage, bon gré mal gré. Au départ, il avait trouvé l'endroit franchement déplaisant. Le temps était capricieux, les paysages mornes et ternes par rapport au chatoyant Bief. Sa première impression avait été plus que négatif. Peut-être son avis avait-il été tronqué par la douleur de sa séparation avec famille, et, par dessus tout, Margaery.

Le jeune Tyrell  prit son service d'écuyer auprès de Renly Baratheon. Très rapidement, les deux hommes s'entendirent assez bien. Et au fil des ans, Loras se surprit à désirer quelque chose de plus que l'amitié du Seigneur des Terres de l'Orage. Il ne savait pas vraiment quoi au départ, peu à l'aise dans le subtil jeu du cœur bien que les trois quarts des demoiselles qu'il croisait tentaient subtilement de le courtiser. Depuis qu'il avait grandi et que ses traits s'étaient quelque peu masculinisé, il attirait l'œil de bien des dames. Elles ne l'avaient jamais intéressé. Il était agréable avec elles, poli, courtois mais il se montrait aussi froid que le Nord du Mur à leurs avances. En revanche, Renly avait un tout autre effet sur lui de sorte que, au final, après quelques péripéties, il se réveilla à ses côtés un beau matin. Manière jolie de signifier qu'ils n'avaient pas passé leur nuit à discuter.

N'allez pas croire pour autant que cet amour naissant avait étouffé la soif de chevalerie de Loras. Il avait soif de notoriété ; il se savait bon et voulait qu'on le remarque. Il ne négligea pas son entrainement, particulièrement perfectionniste et pointilleux dans ce domaine-ci. Ses séances portèrent leur fruit puisque Loras eut le privilège de pouvoir ajouter un « ser » devant son prénom. Et ce ne fût que le début de son ascension.

A ses seize ans, il put enfin montrer tout l'étendu de son talent aux Sept Couronnes. Le tournoi pour les douze ans du Prince Joffrey lui offrit l'occasion d'entrer en lice pour la première fois. Malgré ses talents de jouteur indéniables, personne n'aurait misé sur son succès. Un véritable outsider que les parieurs boudèrent sans une once de scrupule. Pourtant, il présentait bien, il avait tout pour plaire à la populace. Sa belle gueule, son cheval blanc immaculé, sa magnifique armure de plates finement décorée, sa façon de distribuer des roses aux dames de l'assemblée avec un sourire charmeur avant de commencer une joute ; il était la représentation exacte de l'idéal chevaleresque. Il lui fallut user de ses aptitudes pour démontrer qu'il n'était pas là simplement pour parader. Lorsqu'il désarçonna à la surprise générale Jaime Lannister, sa notoriété décolla brusquement et on sut que Loras Tyrell n'était pas qu'un beau garçon. Il y gagna son surnom de « Chevalier des Fleurs ». En s'illustrant ainsi, il entra dans les bonnes grâces du paternel et ne les quitta pas.

Sa seconde apparition publique se fit lors du Tournoi de la Main où il s'illustra une fois de plus. Sans grande difficulté, il se qualifia pour la demi-finale qui devait l'opposer à Gregor Clegane dit La Montagne, autant dire, un sacré morceau. Certaines mauvaises langues pourraient accuser le Chevalier des Fleurs d'avoir légèrement triché étant donné qu'il monta une jument blanche en chaleur, déstabilisant le fougueux étalon de la Montagne et permettant à Loras de s'imposer. Allons bon, il n'avait fait que monter son cheval habituel. Que sa jument soit en chaleur à cet instant était un heureux hasard, croyez-le ou non. De toute façon, la fierté de ser Loras était beaucoup trop grosse pour admettre que cette ruse lui avait permis de remporter. Pour lui, il ne devait sa victoire qu'à ses capacités à la joute. Info ou intox, à vous de vous forger votre propre opinion. Néanmoins, le Tournoi ne termina pas sur son triomphe complet comme il l'aurait souhaité vu que Gregor, passablement irrité par sa défaite, décapita son cheval d'un seul coup d'épée et manqua de faire subir à Loras le même sort si Sandor ne s'était pas interposé. De ce fait, le Chevalier laissa la victoire au Limier pour le remercier de lui avoir sauvé la vie. Oh, il avait également remis une rose rouge à Sansa Stark avant de jouter ... Simple détail insignifiant qui ne marqua que brièvement son esprit contrairement à celui de la demoiselle, semblerait-il.

Suite à ces évènements, le fils prodige demeura à Port-Réal aux côtés de Renly, entretenant des correspondances secrètes avec son père pour faire venir Margaery à la capitale. L'objectif était de faire désavouer Cersei d'une quelconque façon pour ensuite marier Robert à sa sœur. Malheureusement, tout ne se passa pas comme prévu. Loras quitta Port-Réal à la mort du Roi avec toutes les forces de Hautjardin en présence, suivant Renly.

Ce dernier revendiqua le Trône de Fer. Il fallait avouer que Loras n'était pas complètement étranger au soudain désir de puissance du Sire de l'Orage. C'était lui qui n'avait cessé de lui répéter qu'il ferait un bon Roi. C'était lui qui lui avait mis cette idée dans le crâne, profondément persuadé que son amant ferait un Roi exceptionnel. Margaery serait Reine, son père serait la Main du Roi. Garlan pouvait également avoir une place de choix dans ce schéma, tout serait si parfait. Il regretta bien vite son choix.

Renly fut effectivement couronné à Hautjardin. Il épousa Margaery par la même occasion, scellant définitivement l'alliance entre Baratheon et Tyrell que Loras avait d'ores-et-déjà établi officieusement bien des années auparavant. Avec les forces du Bief et des Terres de l'Orage coalisées, la supériorité numérique du nouveau Roi ne faisait aucun doute. Stannis avait beau se proclamer également Roi de son côté, il ne faisait pas le poids face à leur ost. Loras croyait en leur victoire du plus profond de lui.
Il fut par ailleurs nommé Lord Commandant de la Garde Arc-en-Ciel, ce qui lui donna, non seulement une opportunité de passer plus de temps avec Renly sans que cela paraisse trop suspect - les rumeurs à leur sujet commençant petit à petit à germer - ainsi qu'une position de choix dans les batailles à venir, lui qui avait toujours voulu s'illustrer dans un affrontement. De mauvaise grâce, il accueillit Brienne la Belle dans la Garde, s'étant fait battre par cette dernière dans un combat singulier lors d'un tournoi à Pont-l'Amer. La profusion de fêtes en tout genre et de tournois sur la route de l'armée retarda considérablement leur avancée. Sans parler de la répugnance de Renly à consommer son union avec sa nouvelle femme, malgré toutes les remarques du Chevalier des Fleurs. Leur noble entreprise semblait mal engagé.

A l'aube de la bataille décisive contre Stannis à Accalmie, Ser Loras se vit confier avec contentement l'avant-garde, soit une place de choix pour s'illustrer. Toutefois, de nouveau, rien ne se déroula comme prévu. Une seule fois il ne put s'occuper de la préparation de Renly. Une seule fois il laissa ce soin à une autre personne. Une fois de trop. Lorsqu'il vit la panique du camp en sortant de sa propre tente, il sut de suite que quelque chose ne tournait pas rond. Machinalement, il s'était dirigé vers la tente de Renly, le cœur battant à tout rompre. Sur le seuil, Ser Robar Royce et Ser Emmon Cuy, deux membres de la Garde Arc-en-Ciel, l'avaient accueilli visiblement paniqués.

« - Il est mort. » répétait sans cesse Ser Emmon qui arborait une grosse blessure à l'arrière du crâne. « Il est mort. »

Loras avait écarté les pans de la tente royal suivi de près par les deux chevaliers sans mot dire. Quand ses yeux avaient rencontré le cadavre de ce qui fut son amant gisant au sol, le Chevalier des Fleurs avait d'abord pensé qu'il rêvait. Tout ceci ne pouvait être réel. Il n'y croyait pas, il ne voulait pas y croire. Et puis, la réalité l'avait rattrapé. Il n'avait pas éprouvé de tristesse à cet instant, mais de la rage. Une rage folle comme il n'en avait jamais connu.

« - Qui était avec lui ?! Qui ?! » avait-il rugit, la colère s'emparant peu à peu de lui. Qui avait pu faire ça ? Qui avait osé ? Un traitre ? Un espion ? Sa poigne s'était refermé sur le pommeau de son épée à s'en faire blanchir les phalanges.

« - Brienne de Torth, ser. Avec Lady Catelyn. C'est sûrement elles qui ont fait le coup. Elles m'ont assommés et en ont profité pour prendre la fuite.
- Non, ce n'est pas de leur faute, commença Ser Robar, c'est une ombre qui a ... »

Ils commencèrent à débattre sur l'auteur du crime. La colère de Loras ne s'apaisa guère. Elle montait, alimenté par ce débat stérile. Il en voulait à Brienne d'avoir été là à sa place. Il en voulait à ser Emmon qui était censé monter la garde. Il en voulait à Ser Robar qui venait d'avouer qu'il avait aidé les deux femmes à s'échapper. C'en fut trop pour lui. Il dégaina son épée promptement, guidé par sa fureur et la planta dans le ventre de ser Robar. Ser Emmon fixa la scène, incrédule. Il n'eut rien le temps de dire que Loras avait déjà abattu sa lame sur lui. D'autres personnes avaient rejoint la tente pour confirmer la rumeur qui se rependait. Quand ils virent le Chevalier des Fleurs planter impitoyablement ce qui avait été ses frères d'arme avant d'ordonner au paroxysme de sa colère de le laisser seul, personne n'avait eu le courage de s'opposer ; tous étaient partis sans demander leur reste. Dans son état, quelques morts de plus sur sa conscience n'aurait pas fait grande différence.  

La confusion qui régnait sur le camp était innommable. Beaucoup en profitait pour quitter le navire. La plus grande armée se disloquait petit à petit, bon nombre décidant de rejoindre Stannis. Loras emporta le corps de Renly à la faveur du chaos général. Il fallait qu'il l'enterre proprement. Il ne voulait pas que les autres posent leurs pattes dessus, ces traitres. Il allait le mettre là où personne ne viendrait jamais le déranger, là où ils avaient été heureux tous les deux. Il l'emmena dans l'endroit qu'ils avaient l'habitude de fréquenter quand ils voulaient passer du temps seuls, à l'abri des regards. C'est seulement à ce moment qu'il s'autorisa à pleurer, tandis qu'il creusa sa tombe de ses propres mains. Il l'avait aimé.

Il lui avait mis cette stupide idée de couronne dans la tête. S'il ne l'avait pas poussé, Renly n'aurait jamais rien entrepris. Il s'en voulait tellement.

Quand il lui fit ses derniers adieux, quand ses pleurs se calmèrent, il quitta l'endroit pour retourner au camp. Le soleil commençait à poindre, il lui fallait revenir avant que son absence ne soit remarquée. Que pouvait-il faire d'autre de toute façon ? Il se sentait si vide, comme si une partie de lui venait de mourir. Le camp était toujours en proie à l'agitation. Désormais, il ne lui restait plus que sa sœur pour faire face à cette épreuve. Il devait la protéger coûte que coûte.
Sa route croisa celle de Lord Tarly et, avec la complicité de Lord Rowan, il se dirigèrent vers Pont-l'Amer accompagné par un bon cinquième de la cavalerie n'ayant pas décidé de se joindre à Stannis. Cette joyeuse troupe rejoignit ensuite l'ost de son père. Il leur sembla bien vite que le meilleur à faire était de rallier le Roi Joffrey et les troupes de Tywin Lannister, notamment grâce aux négociations menées par Littlefinger. Ainsi donc, ils marchèrent vers la capitale. Il fut convenu que les Tyrell et leurs vassaux devaient prendre à revers l'armée de Stannis. Loras prit une seconde fois l'avant-garde. Sur proposition de Littlefinger, il remit l'armure de Renly à Garlan afin de provoquer le désordre dans les troupes de Stannis maintenant composées avec les anciens soldats de Renly. Il aurait voulu avoir ce rôle lui-même, néanmoins, sa carrure n'aurait pas permi à la supercherie d'être efficace.

Cette bataille scella l'alliance entre Tyrell et Lannister. Mais elle ne permit pas à Loras d'atteindre la vengeance qu'il désirait désormais. Brienne de Torth, c'était elle la coupable. Depuis le début, il savait que cette femme n'apporterait que le malheur avec elle. Il n'attendait que l'opportunité de l'avoir en face de lui un jour. Alors, il réglerait cette sordide affaire comme il le devait. Quoiqu'il en soit, en attendant cette charmante perspective de vengeance, Loras eut le privilège d'intégrer la Garde Royale  tandis que sa sœur fut promise à Joffrey. Cette nouvelle position lui convenait parfaitement. Il serait au plus près de sa sœur pour la protéger ; il ne faillirait pas deux fois. De plus, son entrée dans la Garde lui permettait d'éviter tout futur mariage, ce qui l'arrangeait grandement.

Avec un certain soulagement, il renouvela son engagement de fidélité auprès du Roi Tommen. Dire qu'il se réjouit de la mort de Joffrey était un bien grand mot, cependant, il n'avait pu ignorer les rumeurs circulant à son sujet. Il craignait pour Margaery. Avec Tommen, les choses changeaient du tout au tout. Il semblait plus stable que son frère et, surtout, plus malléable. En outre, il appréciait enseigner à ce dernier les rudiments de la joute. Bien qu'il donnerait sa vie pour protéger le jeune Ro s'il le fallaiti, son engagement envers Renly ne prendrait fin qu'avec sa propre mort et il n'est pas rare de le voir se rembrunir soudainement lorsqu'on évoque le sujet. Il n'avait plus que Margaery.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Reine Régente - Lannister
Missives : 1173
MessageSujet: Re: The Knight of Flowers • Loras Tyrell Dim 6 Sep - 21:32
OOOHH OUII ♥ enfin un Loras *-* c'est un excellent choix et il est vraiment cool à jouer en plus ! Bienvenue parmi nous chevalier des fleurs ;) Si tu as des questions n'hésite pas, nous sommes tous à ton floral service =P

_________________
Soirée CB:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Age : 21 ans
Maison/Rang : Suz. d'Harloi Ϟ Capitaine
Allégeance : Moi-même
Missives : 1041
MessageSujet: Re: The Knight of Flowers • Loras Tyrell Dim 6 Sep - 22:22
Bienvenue ici, Chevalier des Fleurs ! *lance des pétales de rose sur tout le monde*
Ta fiche est très agréable à lire, et sinon j'ai hâte de croiser le fer avec toi
(-> on va bientôt pouvoir créer un club des bretteurs héhé )

_________________




Life of an Ironborn

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur
Just a broken thing
Age : 22
Maison/Rang : Lady/Stark
Missives : 712
MessageSujet: Re: The Knight of Flowers • Loras Tyrell Dim 6 Sep - 22:24
LE CHEVALIER DES FLEUUUUUUUURS *Sansa en mode groupie (bah oui c'est un peu ça dans la série °°)*
Bienvenue ! 8'D
J'dois avouer que lire ton histoire m'a tiré quelques sourires !

_________________
❝ My skin has turned to porcelain, to ivory, to steel. ❞
   
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: The Knight of Flowers • Loras Tyrell Lun 7 Sep - 18:50
Wooh, merci pour votre accueil les filles

Cersei, j'approuve complètement : Loras est juste un personnage trop cool *-*
Noleen, on se bat quand tu veux que je te mette la raclée du siècle éè. Merci tout plein pour le compliment sur ma fiche
Sansa, va falloir calmer ces hormones, jeune fille éè. Maiiiis, merci tout plein aussi pour le compliment (<< ce smiley me rappelle quelque chose ...)

Bref, fiche terminée normalement o//
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Reine Régente - Lannister
Missives : 1173
MessageSujet: Re: The Knight of Flowers • Loras Tyrell Mar 8 Sep - 21:50
Je m'occupe de ta fiche ;)

_________________
Soirée CB:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Reine Régente - Lannister
Missives : 1173
MessageSujet: Re: The Knight of Flowers • Loras Tyrell Mar 8 Sep - 22:25

Bienvenue parmi nous !
«You will win or die »



Loras Tyrell
Tu es désormais validé


Félicitation ! Tu as réussi l'épreuve ultime : la présentation. Soit la bienvenue officiellement à Westeros. Afin que ton rôle ne soit pas piqué par un gueux, passe au bottin te recenser. Mais ce n'est pas terminé, car il te faut également chercher des alliances avec les autres membres du forum. Ainsi que dans un soucis de chronologie, consigner tes périphéties ici. Puis, vu qu'on est gentil, n'oublie pas de dépenser tes 100 dragons d'or au Sous-Neuf Rejoins nous également sur la CB ou dans le flood avant ou après avoir RP

_________________
Soirée CB:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: The Knight of Flowers • Loras Tyrell Mer 9 Sep - 17:31
Bienvenue cher chevalier des fleurs :3 Dommage que Loras est à Westeros *un jour Erwan trouvera un gars avec qui s'amuser à Essos*

Have fun <3
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: The Knight of Flowers • Loras Tyrell Mer 9 Sep - 22:45
Bienvenuuuuuuuuuue ! Il a tellement une bonne bouille Loras. *soupire* Dommage qu'il n'aime que les hommes >0<
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage: Pas encore, heureusement ...
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Age : 22 ans
Maison/Rang : Maison Rowan, noble.
Allégeance : Tyrell
Missives : 1159
MessageSujet: Re: The Knight of Flowers • Loras Tyrell Sam 19 Sep - 16:06
Bienvenue (avec pas mal de retard )
J'espère que tu te plairas !

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: The Knight of Flowers • Loras Tyrell
Revenir en haut Aller en bas
The Knight of Flowers • Loras Tyrell
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» The Knight of Flowers • Loras Tyrell
» Conversation épineuse entre bonnes gens [Flashback : Owen Tyssier/Loras Tyrell]
» Le début du complot [Loras Tyrell]
» Peignons la rose en rouge. ft. Loras Tyrell
» Daix Tyrell

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A CROWN OF FIRE  :: 
 :: 
Rescensement des civils
 :: 
Recalés en Enfer
-
Sauter vers: