AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Lion has claws ϟ Tommen Baratheon [Flash-Back]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: 
 :: Les Terres de la Couronnes :: Port-Réal :: Le Donjon Rouge :: La Citadelle de Maegor
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Reine Régente - Lannister
Missives : 1173
MessageSujet: Lion has claws ϟ Tommen Baratheon [Flash-Back] Dim 28 Fév - 22:50



     

     

Lion has claws
“feat Tommen Baratheon”
V
oir son enfant mourir et être impuissante est la pire chose qu'y peut arriver à une mère. Depuis la mort de mon premier fils j'ai perdu un morceau de mon âme. Cela m'a rendu encore plus protectrice envers Tommen. Il était le plus fragile de la fratrie avec sa sensibilité à fleur de peau. Maintenant qu'il est roi, il a pris plus d'assurance mais il court désormais bien plus de danger que lorsqu'il vivait dans l'ombre terrifiante de son aîné. Je regrette cette période "bienheureuse" car je sais que ce n'est que le début de nos malheurs. La prophétie l'a annoncé, je verrai mes 3 enfants couronnés et drapés de leurs linceuls. Personne ne connaît cette prophétie à part moi mais c'est un bien lourd fardeau à porter.

Je me rendis auprès de mon fils, pour chérir un des autres instants donnés en sa compagnie et le régenter sur les affaires du royaume lorsque je l'entendis demander l'envoi de sa réponse positive à l'invitation envoyée par les Tyrell pour le Bal donné en l'honneur du Roi et de la Reine fraichement couronnée. Un bal dans le Bief ? J'en étais vraiment surprise car j'ignorai tout de cette invitation. En effet je n'en avais point reçu de similaire et elle ne m'était pas personnellement parvenue. J'en déduisis que la Rose devait lui avoir remis en main propre pour s'assurer que je ne l'influence pas outre mesure. J'avais pris soin de partager avec celle-ci toute l’inimitié que je lui vouais. A vrai dire je suis assez désespérée de la tendresse et de l'écoute de mon fils et des soins qu'il prodigue à cette arriviste. Ce qui n'est point étonnant car elle avait même réussi à séduire Joffrey, ce qui n'est pas facile car son caractère le rend difficile à vivre comme en pourrait témoigner la pauvre Sansa.

Ainsi j'entrai dans les appartements de Tommen d'un pas vif, les prémices de mon obstination à ce qu'il ne se rende pas au Bal peints sur le visage. Les poings sur les hanches, je révoquai les serviteurs s'affairant dans l'ombre pour m'assurer une totale intimité avec mon fils ainsi que pour empêcher que les échos de cette conversation parviennent à Margaery avant que je n'ai convaincu mon fils. Elle serait bien capable d'inciter mon fils à échapper à mon autorité, au carcan de sécurité que je tisse autour de lui depuis sa naissance.

<< - Tu ne peux pas te rendre au Bief Tommen ! C'est trop dangereux.>>


M'approchant de lui, je glissai mes mains contre ses épaules. Si loin de moi et de Port-Réal, il serait exposé à nos ennemis comme un quartier de viande fraiche que l'on agiterait sous le nez de prédateurs affamés.

<< - Nos ennemis sont partout et n'attendent que l'und'entre nous soit seul pour l'occire.>> murmurai-je et j'ajoutai en mon fort intérieur surtout là-haut.

Je priai La Mère de donner cette conscience à mon fils et je demandai au Guerrier de me laisser gagner cette bataille sans avoir à sortir les griffes car je ne supporterai pas de blesser mon fils ou pis être éloigné de lui par nos divergences d'opinion, pour autant je n'étais pas prête à me rendre. Il est peut-être Roi mais il est avant tout mon fils.



             
(c) fiche:WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs:gifs hunt herbologist healer

           

_________________
Soirée CB:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Maison/Rang : Prince des maisons Baratheon et Lannister/Roi des Sept Couronnes
Missives : 27
MessageSujet: Re: Lion has claws ϟ Tommen Baratheon [Flash-Back] Dim 13 Mar - 12:29
Tommen ne savait trop si il devait feindre la surprise ou apparaître désabusé quand sa mère fit irruption brutalement dans sa chambre. Il savait qu'elle risquait de mal prendre son départ pour le Bief, d'autant plus que malgré les paroles rassurantes de son fils elle ne parvenait pas à faire confiance à Margaery. Il avait espéré jusqu'à son départ éviter ce genre de scène.

Mais cette fois Cersei Lannister semblait sincèrement affolée et désemparée. Tommen se sentait mal à l'aise, il ne savait trop quoi penser. D'un côté il était touché que sa mère se montre aussi protectrice et semble réellement tenir à lui, il attendait cela depuis des années. Mais d'un autre côté il y avait beaucoup de non-dit dans leur relation: au fond de lui le jeune Roi avait toujours du mal à comprendre pourquoi sa mère ne s'était pas plus intéressée à lui par le passé, pourquoi elle semblait tolérer les continuelles brimades et humiliations que Joffrey lui infligeait, à lui et à Myrcella. Un peu de considération, c'était tout ce qu'il avait demandé pendant tant d'années. Tommen aurait aimé se convaincre qu'il ne lui en voulait pas, mais se serait se mentir à lui-même.

Plus important encore il s'agaçait que Cersei cherche à construire une muraille hermétique entre lui et Margaery, voir avec toute la Maison Tyrell. Ces gens-là n'étaient-ils pas leurs alliés ? Cette jeune femme n'était-elle pas son épouse ? Surtout, Margaery insufflait à Tommen de la confiance en lui-même, l'assurance qu'il n'était pas un maigrichon maladroit et faible de caractère, mais qu'il avait lui le potentiel pour devenir un véritable Roi. Un bien meilleur souverain que son frère et son père avant lui. Lui insuffler de l'assurance, Cersei n'y avait jamais réussi. Aujourd'hui encore elle persistait à le traiter comme un faible enfant qui avait encore besoin d'être enveloppé de la protection de sa mère.

Le problème restait entier: comment réagir ? Alors que les mains de sa mère se glissaient sur son épaule, le dilemme du jeune homme restait entier. Une partie de lui-même le poussait à révéler son ressenti, à frapper là où ça faisait mal. Mais Tommen n'était pas, ne serait jamais quelqun de cassant, dur comme son grand-père. Et puis tant d'émoi le touchait véritablement, sincèrement. Il prit Cersei par les épaules et la regarda droit dans les yeux, essayant de se montrer sûr de lui tel que Margaery l'enseignait:

"Mère... Oncle Stannis est loin au Nord avec ses rebelles, les Greyjoy se terrent dans leurs bastions, même lord Baelish n'est plus à Port-Réal... De quels ennemis donc devrais-je me garder à Hautjardin ? Et puis la Garde sera avec moi, et les Tyrell sont nos alliés. Margaery m'a assuré que la garde serait triplée pour l'occasion.

Et quand bien même je ne peut rester cloîtré dans le Donjon Rouge toute ma vie. Qu'aurait pensé Père, que penserait Lord Tywin en me voyant me cacher comme un lâche ?"


Des arguments rationnels... logiques. Tommen essyait de se détacher de l'émotionnel pour recadrer la discussion, mais il sentait que cela ne durerait pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Reine Régente - Lannister
Missives : 1173
MessageSujet: Re: Lion has claws ϟ Tommen Baratheon [Flash-Back] Sam 14 Mai - 18:43



     

     

Lion has claws
“feat Tommen Baratheon”
S
es mains se posèrent alors sur mes épaules et il me regarda droit dans les yeux. Ses yeux s'étaient durcis et assombris. Il a été changé par les récentes épreuves, je ne l'avais pas véritablement remarqué jusqu'à aujourd'hui. Désormais, c'était un homme mais je ne pouvais me le figurer ainsi. Je suis une mère et le resterai pour l'éternité. Certes, je ne lui ai pas toujours accordé l'attention qu'il méritait mais mon amour pour lui est sincère. Beaucoup plus sincère que celui miroité par sa belle-famille. Un jour j'espère trouver le courage de lui expliquer pourquoi j'ai privilégié mon aîné à eux. Je pensais pouvoir les protéger de lui et des autres par mon indifférence. Ils n'étaient pas destinés à être au devant de la scène et de tout les dangers.

Cependant les arguments énoncés par Tommen me déstabilisèrent. Ils étaient rationnels à souhait et surtout vrai. La géopolitique du royaume était exactement celle là, bien qu'il n'ait pas cité les ennemis que nous nous étions fait à Dorne depuis la mort d'Oberyn. Ce qui au fond est plutôt logique car les dorniens ne s'entendent pas avec les biefois et ne risquent donc pas de s'aventurer au coeur de leur fief, Hautjardin. De plus, je gage qu'il ne le blesserait pas car ils ne tuent pas les enfants à Dorne. Par contre les Tyrell sont certes nos alliés mais seulement parce que nous leur assurons une place dans la famille royale, ils n'ont que faire de nous.

<< - Tu as plus confiance en eux qu'en ta propre mère
dis-je en un chuchotement.

J'étais persuadée qu'il courrait un grand danger en se rendant au Bal mais rien ne pourrait en le détourner car il leur faisait confiance. Relâchant ses épaules, je crispai mes poings de frustration.

<< - Je n'arriverai pas à te raisonner, je le vois bien mais je ne fais pas confiance à leurs soldats, entoure-toi au moins des nôtres : Ser Marpheux et ses hommes t'accompagneront.Addam Marpheux t'accompagnera avec ses hommes.  >>

J'avais prononcé ces paroles sur le ton de la suggestion mais c'était en vérité un ordre auquel il ne pourra pas se déroger s'il souhaite se rendre dans le Bief. Une condition simple, juste et peu contraignante à mon goût. J'avertirai d'ailleurs Ser Marpheux de cette nouvelle affectation dès ce soir. C'était peut-être peu diplomatique comme réaction mais mon fils ne sera pas sous leur seule protection.

<< - Ton père serait fier de toi ainsi que ton grand-père, j'en suis persuadée. Un bon roi n'a pas besoin d'être un roi guerrier pour l'être.>> lui répondis-je d'une voix douce.

Tommen portait un bien lourd poids pour ses frêles épaules, il était le successeur d'une lignée de guerrier et de fins stratèges. Toutefois, j'ai foi en lui, il écrira lui aussi l'Histoire à sa manière. Sauf s'il meurt avant murmura une voix insidieuse dans ma tête.  



             
(c) fiche:WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs:gifs hunt herbologist healer

           

_________________
Soirée CB:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Maison/Rang : Prince des maisons Baratheon et Lannister/Roi des Sept Couronnes
Missives : 27
MessageSujet: Re: Lion has claws ϟ Tommen Baratheon [Flash-Back] Ven 27 Mai - 12:05
Sa mère semblait prise par surprise, presque blessé par la réaction de Tommen. Le jeune Roi essaya d’en savoir plus, mais difficile de déceler quoi que ce soit sur le visage de cette femme impénétrable. Elle sembla choisir d’affronter son fils sur son terrain, en lui proposant Addam Marpheux comme escorte. Un choix judicieux, consensuel.

-Ser Addam est un brave, j’ai entendu des échos de ses exploits sur la Néra. J’ai toute confiance en lui, ainsi que Grand-Père.

Ne vous inquiétez pas, je serai bientôt de retour pour poursuivre mon apprentissage de souverain.


Soudain il se sentit las de ne parler que de politique, de stratégie avec ses proches. Etait-ça la vie de Roi ? Robert et Joffrey avaient-ils ressenti la même chose ? Non, tous deux laissaient la politique et la stratégie, le devoir, aux autres, et n’étaient devenu que des pantins entre leurs mains. Le jeune Baratheon-Lannister avait décidé qu’il ne suivrait pas cette voie, mais pour l’heure il ressentait l’irrépressible besoin de redevenir un petit garçon auprès de sa mère. Il s’assit sur le lit, croisa les mains et poursuivi d’un ton apaisé, avec un brin de fierté même :

-Hier justement j’étudiais les origines de la Maison Lannister, Grand Mestre Pycelle dit qu’il n’a jamais vu d’élève plus passionné par l’Histoire. Saviez-vous que le Roi du Roc Tyrion III a stoppé l’invasion des Andals en leur accordant des terres et en les assimilant progressivement avec les Premiers Hommes ? J’ignorais d’ailleurs que la Maison Lannister remontait si loin dans le temps, à l’époque de l’Age des Héros.

Je progresse aussi en géographie et en littérature, mais j’ai encore des difficultés avec les mathématiques et la rhétorique. Vous croyez que cela pourra me poser problème pour mes débuts en tant que Roi ?


Même si il s’efforçait de changer de sujet, Tommen ne pouvait empêcher la politique de se glisser, malicieusement, dans son discours. L’allusion à Tyrion III était un lapsus, une évocation inconsciente du sujet qui le tourmentait mais qu’il n’osait aborder avec sa mère : son oncle Tyrion était-il vraiment coupable ? Tommen avait toujours eu beaucoup d’affection pour lui, et cela le blessait de l’imaginer en meurtrier. Mais dans le même temps il ne pouvait que constater que le procès avait été conduit très rapidement…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Reine Régente - Lannister
Missives : 1173
MessageSujet: Re: Lion has claws ϟ Tommen Baratheon [Flash-Back] Sam 2 Juil - 0:22



     

     

Lion has claws
“feat Tommen Baratheon”
M
on visage restait pourtant impassible sous le masque royal dont je ne me défaisais presque jamais, même en privé. Jaime est sans doute le seul à me voir encore comme je suis réellement, Tommen n'aperçoit que les maigres fêlures du masque qui se craquelle avec l'âge et les épreuves. Heureusement pour mes nerfs, il ne protesta pas à ce que Addam l'accompagne, Ser Marpheux est un de mes seuls amis à la cour, en souvenir de notre enfance. En effet, il a passé de longues années à Castral Roc, s'entraînant avec mon frère pendant que je maniais l'aiguille, chose dont j'avais horreur au passage. C'est tellement frêle une aiguille, cela peut blesser mais rien de plus alors qu'une épée peut tuer. J'étais ainsi donc au courant des qualités militaires d'Addam, qualités qui se sont renforcées au fil des années et des batailles. J'en pressens encore de nombreuses à venir pour lui.

L'atmosphère devint plus sereine suite à cet accord, la dispute au sujet du bal était close. Il n'y a rien à ajouter dessus et si c'était le cas, ça n'aboutirait à rien. En effet la ténacité est un trait de caractère que nous avons en commun. Il n'est peut-être pas aussi impitoyable que moi mais il ne veut pas se laisser manipuler. Je le vois avec l'acharnement qu'il met à apprendre à être un bon roi. Tommen s’installa alors au bout de son lit comme fatigué. J'esquissai un tendre sourire, et le rejoignit faisant bruisser mes jupons.  

<< - Je n'ai pas de crainte quant à tes qualités pour régner. C'est ton droit et ton devoir d'être roi. >>

Je levai ma main pour caresser sa chevelure blonde avant de continuer mes propos.
<< - C'est aussi une charge difficile, notamment dans les circonstances actuelles. Il est alors nécessaire que tu délègues certaines tâches, et moi ta mère sert à cela. >>

Le pouvoir est quelque chose que j'ai besoin de contrôler, je me sens démuni sans lui notamment face à nos ennemis, à Margaery. Aujourd'hui en tant que Reine Mère, seules les tâches que mon fils me délègue rendent mes prétentions légitimes et me permet de toucher encore du bout des doigts ce pouvoir qu'une reine plus jeune veut me ravir. Je le sais, ce pouvoir appartiendra un jour à Margaery car il l'aime. Or un Roi a besoin d'une Reine sur laquelle s'appuyer et ça ne peut-être sa mère, pas éternellement. Un Roi a besoin de contracter une alliance par le mariage et d'engendrer une descendance le plus rapidement possible. Il n'a été épargné de la deuxième tâche seulement parce qu'il est encore jeune.

Je ne le montre pas assez, mais je suis fière de lui. Il semblait d'ailleurs content de lui aussi et je crois qu'au fond c'est le plus important, peu importe quel roi il sera. Ce qui compte c'est qu'il soit fier de lui, fier de son sang. Il me confia alors ce qu'il avait appris sur ses racines, sur nos racines. Je me hérissai légèrement à la mention de Tyrion, se sont deux personnes radicalement différentes mais je ne peux m'empêcher de faire le rapprochement avec mon frère.
<< - Il y a de nombreux hommes braves issus des terres de l'Ouest, j'aime particulièrement les légendes sur Lancel Ier Lannister. Ce fut un roi conquérant, il alla jusqu'au Vieux Rouvre dans le Bief. >>

Il y eu tant de Roi du Roc mais j'ai pourtant pris l'exemple de Lancel Ier Lannister par un pur hasard ou plutôt c'était un sursaut de mon inconscient. Ce n'est pas parce que mon cousin porte son nom que je l'ai choisi mais plutôt pour ses victoires face au Bief, illustrant ainsi parfaitement mon désamour croissant pour cette contrée et leurs dirigeants.  

L'histoire céda alors à des matières plus concrètes et théoriques comme les mathématiques et la rhétorique. C'était si innocent, la manière dont son front se barra de plis, soucieux de ne savoir résoudre des problèmes faisant intervenir les nombres.

<< - Non cela ne t'empêchera pas d'être un bon roi, et peut-être puis-je t'aider dans tes devoirs de mathématiques. Il y a quelques astuces que mon père m'avait apprise, elles m'ont été bien utiles face aux questions retorses des mestres. >>


             
(c) fiche:WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs:gifs hunt herbologist healer

           

_________________
Soirée CB:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Maison/Rang : Prince des maisons Baratheon et Lannister/Roi des Sept Couronnes
Missives : 27
MessageSujet: Re: Lion has claws ϟ Tommen Baratheon [Flash-Back] Dim 24 Juil - 22:44
Le début de la rencontre avait été difficile, mais Tommen sentait que progressivement la glace se brisait. Il y avait beaucoup d’incompréhension et de malaise encore entre eux, liés au ressentiment inavouable que le jeune Roi ressentait d’avoir été ignoré au profil de Joffrey, et aussi fac à la haine inexplicable de Cersei face à certains de ses proches. Mais Tommen aspirait plus que tout que ceux à qui il tenait s’entendent bien, il voulait une famille heureuse. D’autant plus qu’il savait qu’il aurait besoin d’une famille soudée derrière lui si il voulait gouverner pour le Bien du Royaume. Oui, il y arriverait.

Il réconcilierait sa mère, sa femme, son oncle.

Voilà que sa mère s’était assise à ses côtés et commençait à lui caresser les cheveux. Ces gestes d’affection lui faisaient du bien. Parfois Tommen avait l’impression que son enfance lui filait entre les doigts, la violence de Joffrey, les traumatismes de la Guerre et ses nouvelles obligations de souverain le forçaient à s’adapter de plus en plus vite, et il en oubliait parfois qu’il avait à peine dépassé douze ans. Saisissant l’opportunité offerte par la Reine Régente, le jeune Roi se tourna vers son armoire de lit et en sorti une feuillasse de parchemins qu’il étala sur ses genoux

-Mestre Pycelle m’enseigne la trigonométrie et le théorème des milieux. Je progresse, regarde ! Lord Tywin m’a dit un jour que l’esprit de géométrie est la clé pour devenir un homme sage car il permet de mieux comprendre et interpréter le monde autour de nous

Tommen sourit en même qu’il poursuivait ses explications. Pas seulement parce qu’il était fier de ce qu’il était capable d’expliquer et de comprendre, mais aussi parce qu’il aimait sincèrement la matière. Cette logique, cet ordre, cette raison… si loin du déferlement de violence et d’absurdité qu’il observait autour de lui. Et qui incarnait mieux la violence et l'absurdité que...

-J’ai voulu montrer à Joffrey le résultat de mes travaux une fois. Mais il m’a rit au nez et a fait voler mes devoirs à travers la pièce. Il m’a dit qu’il était content néanmoins, car il était normal pour un serviteur de s’instruire pour mieux apprendre à servir son maître.

La déclaration remplie d’amertume était sortie d’un seul coup, comme si la conséquence logique de la bonne humeur et de la relaxation de Tommen était qu’il sorte ce qu’il avait sur le cœur. Mais il s’en voulu instantanément : n’était-il pas en train de manquer de respect à son frère défunt ? Qu’allait-donc dire sa mère. Il se sentit rougir et balbutia :

-Je suis désolé… je, je ne voulais pas…

C’est alors que la séance fut interrompue de la façon la plus inattendue qu’il soit : avec un « miaou » strident un chat fort dodu au pelage roux sauta par la fenêtre ouverte. Il fixa un instant la mère et son fils, haut sur ses pattes, le regard étrangement fier pour un animal. Puis il reprit sa course et se jeta sur Tommen, renversant les parchemins. Mais bien loin d’en être inquiet, le jeune garçon se mit à rire joyeusement, tandis que l’animal se lovait sur ses genoux.

Cette interruption tombait à pic pour détourner les pensées noires.

-C’est Ser Bondissant, il a un an maintenant. Margaery me l’a offert en même temps que Lady Moustache et Boots. Mestre Pycelle me dit que les Lions sauvages de l’Ouest sont presque éteints, n’est-il pas normal pour le Roi Lion d’adopter donc un félin ?

Tommen caressait l’animal, soudain tranquille. Néanmoins une odeur désagréable émanait de lui, il devait sans doute avoir piégé une souris quelque-part dans le donjon. Tommen s’inquiéta un instant de ce qu’allait penser de sa mère de ce comportement aussi indécent pour un souverain, mais il poursuivit.

-Margaery m’a dit que les chats n’avait pas été choisis aux hasards : Lady Moustache a le pelage doré de la fleur Tyrell, Boots est noir comme le cerf Baratheon, et Ser Bondissant est Roux comme la bannière des Lannister. Mais de tous les chats, Ser Bondissant est le plus agile et le plus rapide.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Lion has claws ϟ Tommen Baratheon [Flash-Back]
Revenir en haut Aller en bas
Lion has claws ϟ Tommen Baratheon [Flash-Back]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Lion has claws ϟ Tommen Baratheon [Flash-Back]
» Made in Flash Back
» Un professeur un peu spécial... [Flash Back]
» [Flash-back] Such a lonely day, the most loneliest day of my life [Anya ♥]
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A CROWN OF FIRE  :: 
 :: Les Terres de la Couronnes :: Port-Réal :: Le Donjon Rouge :: La Citadelle de Maegor
-
Sauter vers: