AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Lady Nym ♦ I'm poison, running through your veins.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: 
 :: 
Rescensement des civils
 :: 
Bienvenue à Westeros !
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage: Pas pour les ladies de mon genre.
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Age : 22
Age : 24 ans
Maison/Rang : Aspic des Sables
Allégeance : Martell
Missives : 132
MessageSujet: Lady Nym ♦ I'm poison, running through your veins. Jeu 7 Avr - 18:25

Nymeria Sand
Don't tell me what to do, don't tell me what to say, I'm young and I love to be young, I'm free and I love to be free to live my life the way I want, to say and do whatever I please.







 Like disguise in angel
Avant d'entrer dans le jeu des trônes j'étais quelqu'un












Moi Nymeria Sand entre dans le jeu des trônes. Je suis âgée de 24 ans, j'ai vu le jour à Volantis en 275. Mon origine sociale est bâtarde, j'exerce la fonction de rien du tout :'). Mon allégeance va à la maison Martell Reconnu pour mes dons de guerrière et empoisonneuse...
Je suis célibataire à vie mais je suis attiré par les hommes et les femmes et donc je suis bisexuelle. On dit que je ressemble à Catherine Zeta-Jones.
D'ailleurs on me reconnaît à mes robes transparentes et au fait que je porte douze dagues, plus mes vêtements sont sombres et plus vous avez de raison de vous inquiéter. Mais ma beauté légendaire ne m'empêche pas d'avoir un certains caractère : Je suis loyale à qui je le veux bien, tolérante, rusée,  élégante, raffinée, avenante, protectrice, gracieuse et également vindicative, désabusée, fourbe, caractérielle, colérique, matérialiste, rancunière
    (C) Nymeria.
Always in my mind
Que pense votre esprit des événements récents ?


J'ai vécu des années en étant libre, me pensant hors de toutes les histoires de la Couronne, pensant Dorne bien trop à l'écart de tout cela. J'ai vécu des années dans l'insouciance, libre de mes mouvements et de faire ce que bon me semblait. Je pensais que j'aurais pu vivre ainsi pendant des années, pour toujours. C'était bien la seule fois où je me suis permise d'être naïve, et c'est bien la dernière fois. Les histoires de la Couronne ne m'ont jamais intéressées du moment que cela ne touchait pas Dorne directement. Mais la mort de mon père... Cela m'a changé. D'abord brisée, je me suis vite relevée pour prendre les devants : les Lannister - car il ne peut s'agir que d'eux à mes yeux - ont été trop loin et il était temps, plus que temps, de les redescendre sur Terre. Je ne pardonnerai jamais, ô grand jamais ce qu'il s'est produit.

Une alliance entre le Nord et la Maison Harloi des Iles de Fer a été signée. Qu'en pensez-vous ?

J'en pense que... Je m'en moque royalement. Ce ne sont pas mes affaires ce qu'il se passe au Nord, pourraient-ils porter des truites sur la tête que cela me serait égale. Les Stark et les Harloi n'ont jamais été un soucis pour ma personne et je doute que ce le soit un jour. Les affaires du Nord, restent au Nord, j'ai mieux à faire à Dorne et à la Couronne. On peut tout de même se demander pourquoi pareille alliance et ce que cela va engendrer, mais s'ils en viennent à embêter les maisons Lannister, je n'en serais que plus satisfaite. Mais le Nord et les Îles-de-Fer sont bien trop loin pour que je me soucis de ce qu'ils réservent au reste de Westeros. Cela ne m'intéresserait que s'ils venaient à s'allier contre ceux qui ont le séant posé sur le trône de fer, auquel cas, cela ne me concerne et ne m'intéresse pas.

Une rumeur circule que la Reine a une relation incestueuse avec son frère, y croyez-vous ?

Ah, quelle histoire, une reine couchant avec son frère, cela peut être vrai comme faux, cela ne change pas des dragons avant eux qui faisaient de même. Mon problème avec les Lannister n'est pas dans le fait qu'ils soient incestueux, chacun est libre d'aimer. Non, mon problème est plutôt que les Lannister existent et respirent le même air que le mien. Ils ne méritent pas de vivre. Ceci dit, qui ne couche pas avec la reine ? Même à Dorne tout le monde sait qu'il n'y a que les dragons qui ne sont pas passer sur la reine mère. Je ne suis pas le genre de femme à juger qui met qui dans son lit, les plaisirs de la chair sont pourtant souvent liés à la politique de nos jours, mais qu'une soeur couche avec son frère ne change pas grand chose à cela. Cette reine pourrait coucher avec un écuyer de son frère que cela me ferait autant d'effet.

La révolte gronde à Dorne, menée par les filles bâtardes d'Oberyn Martell. Est-ce vraiment une menace à prendre au sérieux ? Qu'en pensez-vous et qui soutenez-vous ?

Si vous étiez un temps soi peu malin, vous prendriez vos jambes à votre cou. Avoir tuer Oberyn est la pire erreur que vous ayez pu commettre. Ne vous attendez pas à ce que l'on combatte de front, non, ce sera bien pire. Les Lannister paieront très chers, après Elia Martell, Oberyn. Nous ne reculerons devant rien pour avoir notre vengeance et nous serons bien plus subtile qu'Oberyn. Doran est là, mais il ne sait pas tout ce qui peut se tramer dans nos esprits. Ellaria nous soutient, Dorne nous soutient, cela fait trop longtemps que les Lannister sont libre de faire ce que bon leur semble et cela prendra fin qu'ils le veuillent ou non. Dorne se vengera, Dorne vengera les affronts de la maison Lannister. Ce n'est pas à prendre à la légère, vous avez été prévenu. Maintenant, choisissez votre camp.

Quelles sont vos compétences ?

Mes compétences ? Je suis une aspic des sables. Depuis mon plus jeune âge, on m'a initié aux arts du combat pour me préparer à la vie. On m'a enseigné l'art subtile des poisons mais je manie bien mieux les armes tel que les dagues et le fouet. Si je manie aussi la lance et l'épée, les armes légères et discrètes sont celles que je favorise. L'art de la séduction, du mensonge et finalement l'art de vous planter un couteau dans le dos lorsque vous ne vous y attendez pas.  


I'm not an actor
Derrière l'écran c'est Nymeria.


Akeukoukou 8D (rien que ça ça fait rêver   ...) bon ça fait des lunes que je tourne autour de ce beau forum, et déjà que vous me faisiez rêver avec ce design dornien (car je suis House Martell à 100000000%   ) j'ai pas pu résister quand j'ai vu Kazan et Sansa ailleurs. Ca a fini de me convaincre. Bon j'ai mal à mon petit coeur parce que monamourdemavied'Oberynestmort mais bon, je déborde d'idées et j'espère que vous êtes prêt parce que ça va swinger     ... Sinon euh sur internet vous me trouverez sous le surnom de "Nymeria." ... On dit Merci Nymeria Martell*keufkeuf* (une Nymeria qui vient jouer une Nymeria, je fais aussi dans l'originalité voyez vous   ) ... J'ai 21 ans, on me connait aussi sous les surnoms "Ivy" et "Maman Ourse" (paraîtrait que je suis semblable à une maman ourse, prête à aider mais j'ai un sacré caractère   ...). Je fais aussi des études pour être assistante vétérinaire pour les animaux sauvages (les ours en fait ci ma vie   ) et je voyage énormément. Bref je crois que c'est tout ... j'ai hâte de vous rejoindre j'vous aime déjà **

BY .TITANIUMWAY & SELENE



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage: Pas pour les ladies de mon genre.
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Age : 22
Age : 24 ans
Maison/Rang : Aspic des Sables
Allégeance : Martell
Missives : 132
MessageSujet: Re: Lady Nym ♦ I'm poison, running through your veins. Jeu 7 Avr - 18:26





Une histoire de glace et de feu
Voici mon histoire  


Nymeria Sand est née de la légèreté et l'insouciance d'un homme à qui on avait jamais osé refuser quoi que ce soit, et d'une femme dite incapable d'enfanter. Nymeria est née, après nombreuses nuits de passions entre le prince Oberyn Martell de Dorne, Westeros, et d'une noble, une lady, de la famille Vaelaros de Volantis. Bien sûr, Oberyn était loin d'imaginer que cette dite-Lady irait jusqu'à boire plantes en quantité pour espérer enfanter, celle-ci était âgée d'une trentaine d'années, avait un époux mais n'avait jamais réussi à enfanter. Pourtant, après nombreuses nuits, elle y parvient.

Naquit neuf mois plus tard, dans les soupçons d'Oberyn et presque l'ignorance, une bâtarde à la chevelure noire. Lady Vaelaros et son époux avaient toutes les caractéristiques blondes argentés des Valyriens avant eux, quelle surprise alors qu'une tête brune. Le patriarche accusa le coup, sa femme l'avait trahie. Les bâtards n'avaient pas leur place à Volantis, ils n'étaient rien, pire encore que les esclaves aux yeux des parents de la famille Vaelaros. Mais il aimait sa femme et bien au dessus de cela : il ne voulait surtout pas que l'on apprenne que sa lady avait osé le tromper. Nymeria vécut donc six années, cachée de tous, dans le palais de la famille Vaelaros, pour lieu de vie une chambre haute en couleur. Mais cela n'avait rien d'une vie de rêve. Sous la chaleur étouffante, Nymeria ne pouvait jamais sortir de sa chambre, il ne fallait pas prendre le risque que l'on sache que les Vaelaros avaient une fille brune. Lady Vaelaros apprit vite à Nymeria la façon dont il fallait s'habiller, la façon dont il fallait se tenir. Mais elle ne ressentait pas là le plaisir d'une mère à apprendre à sa fille à se vêtir et se comporter, mais l'obligation d'une femme envers une enfant qui n'avait pas demandé à venir au monde. Lady Vaelaros avait culpabilisé, et c'était finalement lassée, déclarant ne pas être faite pour être mère et que si les dieux ne lui avaient pas permis d'enfanter sans substituts, c'est qu'il y avait bien une raison. Elle se lassait bien vite d'avoir à apprendre à sa fille comment se comporter et bien vite, ce fût aux esclaves de s'occuper d'elle. Six ans cloîtrée dans une chambre, six ans avant que le patriarche se décide : cela ne pouvait pas continuer 10 années supplémentaire.

Sans qu'elle ne comprenne, un jour, un homme arrivait dans sa chambre. Nymeria n'avait pas de jeux, juste une vieille poupée qui avait bien vécu, et si ses habits étaient riche, il n'y avait pas un sourire sur ce petit visage. L'homme venait vers elle, alors qu'elle était assise au sol, sa poupée dans les mains. Il posait un genou devant elle, chose qui n'arrivait jamais. Il était beau, grand, la peau matte et les cheveux si sombre que les siens. Nymeria avait déjà une belle tignasse noire à ce temps, indomptable. Les yeux sombres, la peau pâle cependant. Cet homme prit le temps de lui poser quelque questions, était-elle heureuse ? Vivait-elle bien en ces lieux ? Elle ne sût pas quoi lui répondre.

" Nymeria, tu es restée bien trop longtemps en ces lieux. Ce n'est pas là qu'est ta place. Ta place est à Dorne, à Lancehélion. Tu viens dès aujourd'hui avec moi, tu ne passeras pas une heure de plus dans cette pièce. "

Elle mit un moment à comprendre qu'on l'arrachait à son toit. Avait-elle seulement pleuré ? Non. Avait-elle eu peur, avait-elle regretté ? Non. Elle avait eu confiance en cet homme dès qu'elle l'avait vu. Il l'avait portée, toute petite et fine qu'elle était. Elle avait posée sa main sur la joue colorée de cet homme, il avait détourné son visage pour embrasser sa main, ce qui l'avait amusée. Cet homme était Oberyn Martell, prince de Lancehélion. Frère de la reine de Westeros et du prince régent de Dorne. Sa mère n'était pas venue lui dire au revoir et le patriarche Vaelaros n'avait eu aucun mal à la voir partir. Elle avait été une honte pour leur famille, c'était un soucis qui s'en allait. Mais elle même se sentait déjà plus heureuse dans les bras d'Oberyn puis sur le bateau les ramenant à Dorne. Les Jardins Aquatiques, on l'y déposait pendant un temps, le temps du changement. A Dorne, les choses étaient grandes et magnifique, l'air lui semblait moins étouffant que Volantis. Tout était riche, coloré. Lorsqu'on lui demandait son nom, elle répondait "Nymeria". Mais Oberyn la reprenait bien vite : Non, tu es Nymeria Sand. Un jour, tu seras une Lady.

Après un an à Dorne, alors que la guerre commençait à gronder à travers Westeros pour des raisons qu'elle ignorait - ce qui était la rébellion de Robert Baratheon en réalité - on lui apprenait à lire, à écrire. On lui apprenait surtout la langue courante à Westeros, ayant vécu à Volantis elle n'avait parlé que le haut valyrien : langage qu'elle chassait bien vite.

Nymeria apprenait vite, elle se faisait aussi très vite à sa nouvelle vie à Dorne. Elle était considérée, regardée, épaulée, guidée : elle prit confiance en elle grâce à la confiance qu'on lui accordait. L'affection puis l'amour qu'Oberyn lui donnait, amour qu'elle n'avait jamais ressenti jusque là. L'affection des servantes, l'affection de la maison Martell, Doran puis Arianne, Manfrey, Lady Mellario. C'était là sa nouvelle vie, elle commençait enfin et Oberyn avait eu raison : c'était là qu'était sa place.

Mais en 283, un peu avant les huit ans de Nymeria, Dorne avait perdu de son éclat. Elle était jeune pour comprendre, mais la reine, Elia Martell, avait périt. Tuée, disait-on. Et on ne voyait qu'une maison coupable d'une pareille cruauté.

Pendant un an, elle fût nourrit de cette haine pour la maison Lannister et de ce retrait de la Couronne, du reste de Westeros. Il n'y avait plus que Dorne, pour Dorne. Après cette année, quand Nymeria atteignait ses 9 ans, Oberyn prit une décision. Lui mettre une dague dans les mains. Que jamais plus arrive ce qu'il s'était produit avec Elia. Ses filles sauraient se battre quoi qu'il arrive, ses filles sauraient se défendre, se protéger, cela n'arriverait plus.

Nymeria avait par ailleurs découvert qu'elle avait d'autres soeurs, tout d'abord Obara puis Tyerne. Obara la prit très vite sous son aile, elle se fit vite protectrice avec Nymeria qui lui semblait frêle. Nymeria cultivait alors cette impression de douceur, de délicatesse, de fragilité, alors qu'à côté de cela, son père lui assignait un enseignement particulier aux armes. Ce n'était pas à Volantis qu'une chose pareille serait arrivé.

Cette allure lui allait bien, mais elle prit bien vite - trop vite - ses aises à Dorne. Voyant que l'on cédait à tout ces caprices, elle s'affirmait. Ses premières colères commençaient lorsqu'une chose n'allait pas dans son sens et... étrangement, on ne disait rien, hormis qu'elle était bien la fille d'Oberyn, fougueuse et impétueuse. Ses proches apprenaient bien vite son jeu, ce jeu de la parfaite petite fille qui cachait une véritable teigne. On ne lui dit jamais rien, ce qui la poussait à rester sur cette voie. Une peste pourrie gâtée. On avait beau lui avoir expliquer les conditions de vie d'une bâtarde, elle se comportait comme si elle était si légitime qu'Arianne Martell.

On lui attitrait un maître d'arme, lui proposant : lance, épée, fouet, dague. Elle choisissait tout d'abord la lance à l'image de son père, mais cette arme n'était pas assez subtile. Mais on ne lui avait guère laisser le choix qu'apprendre à la manier. Suivi du fouet, des dagues, de l'épée. Mais cette dernière était trop lourde pour elle. Ces entraînements, elle y mit son coeur durant des années et cela portait ses fruits... Et renflouait d'autant plus son orgueil lorsqu'elle parvenait à faire tomber des hommes.

Lorsqu'elle n'apprenait pas à se battre, elle passait son temps à cultiver son apparence, c'est à ses douze ans qu'elle comprenait l'impacte qu'une femme, et non pas une fille, pouvait avoir sur un homme. A douze ans, elle en paraissait seize. Lorsqu'elle voulait se vêtir richement, on lui apportait des vêtements riches. De la soie délicate, raffinée, collant son corps qui s'affirmait, devenant le corps d'une femme. C'est à ses propres dépend qu'elle apprenait à séduire pour obtenir ce qu'elle désirait, même s'il fallait mentir pour cela, elle s'y exerçait et s'apercevait que séduire apportait ce qu'elle désirait bien plus vite que piquer des colères à en faire trembler les murs du palais.

Le premier homme qu'elle apprenait à séduire - plus pour se faire les griffes qu'autre chose - fût son maître d'armes. Elle passait beaucoup de temps avec lui et il la connaissait depuis quelque années, il l'avait connue enfant et maintenant à douze ans elle semblait presque femme. Il mit un bon moment avant de succomber à ses charmes et lui dérober son premier baiser. Il aurait pu lui dérober bien plus mais elle ne s'amusait plus avec lui. L'enfant pourrie gâtée avec eu ce qu'elle voulait, il n'était donc plus intéressant désormais.

C'est finalement avec sa cousine Arianne et sa jeune soeur Tyerne, quelque temps après, que Nymeria découvrait les plaisirs de la chair. On n'aurait pas du les laisser boire, mais elles avaient bus. D'abord ensemble, puis avec des hommes. Le premier homme de Nymeria était grand, la peau sombre, le regard sombre, un de ces homme qui aurait pu passer pour ces sauvages dothrakis des contés d'Essos. Mais il était un dornien pur et dur.

Cette expérience lui fit d'autant plus prendre confiance en elle : elle était la fille d'Oberyn Martell, prince de Dorne. Elle était Nymeria Sand. Elle était Lady Nym.

Les années continuaient à défiler, Nymeria se découvrait un amour dévorant pour les femmes. Les femmes blondes étaient exotique à ses yeux, elle se prit donc vite d'affection pour deux jumelles, les jumelles Fowler, filles de Franklyn Fowler seigneur de Touche-au-Ciel. Amour partagé, d'ailleurs. Mais Nymeria, avec les années, apprenaient à dissocier l'amour et les plaisirs de la chair. Oberyn l'avait appris, il avait appris les jeux de sa fille et il lui en avait parlé. Affectueux, plaisantin, il lui avait dit qu'il se moquait bien de qui passait dans son lit, du moment qu'elle était heureuse. Qu'elle avait bien raison, qu'il fallait vivre, vivre heureux, garder la tête haute : on avait qu'une vie, il fallait la vivre pleinement sans se retourner, il ne fallait avoir aucun regret.

Elle l'aimait terriblement, ce père. Qu'il voyage, qu'il soit là, elle l'adorait plus que quiconque. Les jeunes ladies s'imaginaient les hommes de leur vie, elles s'imaginaient des princes charmants. Nymeria avait encore une version enfantine de l'homme de sa vie, qui n'était autre que son père. Pas d'un point de vu amoureux, évidemment, mais d'un point de vue affectueux : elle n'aurait su aimer une autre personne comme elle aimait son père. Il lui avait tout apporté, tout accordé, il avait fait de sa vie un rêve, elle avait tout ce qu'elle n'avait jamais su rêver grâce à lui. Elle avait une famille soudée, des soeurs adorables, elle vivait d'amour, elle vivait d'insouciance. Elle vivait des missions que Doran commençait à lui confier, elle vivait des seigneurs qu'elle s'amusait à charmer pour garder une bonne image, elle vivait de l'amour semblable à celui d'une mère que lui apportait Ellaria Sand. Elle vivait heureuse.

Tout du moins, jusqu'à ce qu'elle apprenne le terrible dessein de son père. Lorsqu'elle apprit la nouvelle, dans les draps des jumelles Fowler, autant dire qu'elle entrait dans une rage telle que les murs en avaient trembler.

" Je les tuerai, tous, jusqu'au dernier. "

Oberyn avait vécu pleinement sa vie, mais il n'avait pas mérité un pareil dessein. Nymeria et ses soeurs se jurèrent alors une chose : venger leur père, peu en importait le prix. Le sang coulerait, le sol tremblerait, mais il serait venger d'une manière ou d'une autre, les autres n'auraient plus qu'à craindre la colère des quatre aspics adultes qui ne demandaient qu'à en découdre.



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Reine Régente - Lannister
Missives : 1173
MessageSujet: Re: Lady Nym ♦ I'm poison, running through your veins. Jeu 7 Avr - 18:36
BIENVENUUUEE ♥ Je suis contente que tu ais franchi le pas (c'est bien d'être faible )
J'ai hâte de voir ce que tu vas faire avec Lady Nym mais je sens que ça va être on fire
Bon courage pour ta fiche et si tu as des questions n'hésite pas, ma boîte MP ainsi que celle de Lorcan sont ouvertes

_________________
Soirée CB:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage: Pas pour les ladies de mon genre.
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Age : 22
Age : 24 ans
Maison/Rang : Aspic des Sables
Allégeance : Martell
Missives : 132
MessageSujet: Re: Lady Nym ♦ I'm poison, running through your veins. Jeu 7 Avr - 18:38
Coucou *-*

Je déborde d'idées, oh, si tu savais quelle boulette vous avez fait en touchant à mon papa chéri je vais venir remuer tout ça ça va pas traîner

D'ailleurs si cela peut rassurer, ma Nymi est celle des livres et non pas de la série enfin bref, j'ai hâte de vous rejoindre et ma fiche ne devrait pas tarder à être terminée

_________________

Unbowed, Unbent, Unbroken

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage: If only... ~
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Moineau
Allégeance : Lannister
Missives : 1560
MessageSujet: Re: Lady Nym ♦ I'm poison, running through your veins. Jeu 7 Avr - 18:44
Milles fois bienvenue, jolie créature

Je te donne -gratuitement en plus oo- du courage pour ta fiche, et j'espère croiser ta route un jour

_________________

Je suis complètement fan °-° Merci ma Mouette ♥ 2.0:
 

I AM THE TRUE KING:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Reine Régente - Lannister
Missives : 1173
MessageSujet: Re: Lady Nym ♦ I'm poison, running through your veins. Jeu 7 Avr - 18:46
Oh yeah on est un peu sado sur WoB On est d'accord que les aspics dans la série sont ratées xD Donc je suis encore plus ravie que tu suives les livres *-*
*affute ses armes de femme en attendant que Nym termine son histoire*


_________________
Soirée CB:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage: Pas pour les ladies de mon genre.
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Age : 22
Age : 24 ans
Maison/Rang : Aspic des Sables
Allégeance : Martell
Missives : 132
MessageSujet: Re: Lady Nym ♦ I'm poison, running through your veins. Jeu 7 Avr - 19:59
J'espère bien que c'est gratuit Kazan, oh !

Merci à vous deux en tout cas

Oui les aspics sont ratées, j'ai comme une envie de rattraper ce qui a été foiré x). Donc ça me fait plaisir d'être si bien reçue et j'espère que les idées que j'ai ne vont pas trop vous effrayer *w*...

_________________

Unbowed, Unbent, Unbroken

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Reine Régente - Lannister
Missives : 1173
MessageSujet: Re: Lady Nym ♦ I'm poison, running through your veins. Jeu 7 Avr - 22:24
Alors avant de te valider il y a quelques petits détails à modifier/améliorer ^^

- Est ce que tu peux développer un peu plus ton opinion sur les deux premières questions dans la première partie car tu n'as pas le minimum de mot requis (150)
- La condition de "bâtarde" est meilleure en Essos qu'à Westeros ainsi il faudrait que tu modifies le passage où tu dis qu'ils sont moins bien traité que des esclaves. Par contre tu peux garder le côté enfermement car chez les maisons nobles cela reste une certaine opprobre pour la lignée.

Et voilà tout ♥

_________________
Soirée CB:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage: Pas pour les ladies de mon genre.
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Age : 22
Age : 24 ans
Maison/Rang : Aspic des Sables
Allégeance : Martell
Missives : 132
MessageSujet: Re: Lady Nym ♦ I'm poison, running through your veins. Jeu 7 Avr - 22:32
Hey:)

Pas de soucis pour les 150 mots, je n'ai pas pensé à les compter, my bad ><.

En revanche pour les bâtards, j'ai bien peur de devoir insister et te contredire là-dessus. Les bâtards sont mal vu, très mal vu, surtout à Volantis, surtout dans la faction tigre qui est réputé très conservatrice et très autoritaire, les bâtards sont très mal vu, surtout avec des hommes venant d'autres contrées, ça relève limite du miracle qu'il ne soit rien arrivé, ça cause de mauvaises réputations à la famille, surtout une famille qui fait parti des Triarques de Volantis. En temps normal, les Vaelaros et Maegyr ne restent qu'entre eux et ont du mal à supporter de se marier entre autre qu'eux, à l'instar des Targaryen qui se mariaient entre frères et sœurs pour conserver « la pureté » de la famille. Ce sont des descendants de l'Antique Valyria et ont des choses à respecter, pour le coup que la lady ait eu une bâtarde avec un homme de Dorne est d'autant plus mal vu même s'il est prince :/. Nymeria ne pouvait être qu'une honte au vu de ses attributs et cela aurait affiché à tous que la lady, qui est sensée être une grande dame, a trompé son mari qui fait parti des triarques et qui a une réputation d'homme implacable et conservateur. Les bâtards sont vraiment mal vu, dans la faction tigre plus que la faction éléphant tout du moins, puisque la faction éléphant ce sont de riches marchands qui peuvent avoir, parfois, des maîtresses, la faction tigre est très centrée sur elle-même.

éè

_________________

Unbowed, Unbent, Unbroken

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Reine Régente - Lannister
Missives : 1173
MessageSujet: Re: Lady Nym ♦ I'm poison, running through your veins. Jeu 7 Avr - 22:38
Donc au sein de ta famille par contre si tu croises un volantain dans la rue et qu'il sait que t'es une bâtarde bah il va pas t'envoyer récurer ses latrines, tu vois ce que je veux dire ? Je voudrai juste que tu nuances ça : qu'on voit bien que c'est ta faction qui est comme ça (du moins les nobles volantains dans leur globalité) mais pour autant tu n'es pas moins bien traité qu'un esclave (la preuve tu n'as pas eu à faire de travaux de force, tu n'as pas été punie/fouettée ... et tu as eu une certaine éducation malgré ta liberté restreinte).

_________________
Soirée CB:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage: Pas pour les ladies de mon genre.
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Age : 22
Age : 24 ans
Maison/Rang : Aspic des Sables
Allégeance : Martell
Missives : 132
MessageSujet: Re: Lady Nym ♦ I'm poison, running through your veins. Jeu 7 Avr - 22:43
Je viens de voir d'où venait la confusion, ça me semblait clair quand je l'ai écris, désolé xD. J'ai ajouté quelque mots ça devrait être plus clair je pense

_________________

Unbowed, Unbent, Unbroken

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Reine Régente - Lannister
Missives : 1173
MessageSujet: Re: Lady Nym ♦ I'm poison, running through your veins. Jeu 7 Avr - 23:13

Bienvenue parmi nous !
«You will win or die »



Nymeria Sand
Tu es désormais validé


Félicitation ! Tu as réussi l'épreuve ultime : la présentation. Soit la bienvenue officiellement à Westeros. Afin que ton rôle ne soit pas piqué par un gueux, passe au bottin te recenser. Mais ce n'est pas terminé, car il te faut également chercher des alliances avec les autres membres du forum. Ainsi que dans un soucis de chronologie, consigner tes périphéties quêtes pour te lancer dans le jeu, ainsi que des différents types d'intrigues. Il n'est pas trop tard pour participer aux Intrigues Facultatives et aux Intrigues Dimensionnelles Puis, vu qu'on est gentil, n'oublie pas de dépenser tes 100 dragons d'or à la Boutique ou au Cristarium Rejoins nous également sur la CB ou dans le flood avant ou après avoir RP


Ton Cristarium est le suivant :
Tu es NIVEAU 3 en Armes (c'est ton arbre imposé)
Tu es NIVEAU 3 en Cours (ton deuxième arbre mais tu es libre d'en développer un autre)

_________________
Soirée CB:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage: Pas encore, heureusement ...
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Age : 22 ans
Maison/Rang : Maison Rowan, noble.
Allégeance : Tyrell
Missives : 1159
MessageSujet: Re: Lady Nym ♦ I'm poison, running through your veins. Dim 10 Avr - 19:02
C'est donc avec un peu de retard que je te souhaite la bienvenue !
J'espère que tu te plairas parmi nous !

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Lady Nym ♦ I'm poison, running through your veins.
Revenir en haut Aller en bas
Lady Nym ♦ I'm poison, running through your veins.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Lady Nym ♦ I'm poison, running through your veins.
» [-16 à cause de phrases pleines d'ambiguïté] "You're poison running through my veins, I don't wanna break these chains." || [Solo - Capture]
» Just feel it running through your veins
» Who is running Haiti for whom?
» Single Lady - Timberlake Parody

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A CROWN OF FIRE  :: 
 :: 
Rescensement des civils
 :: 
Bienvenue à Westeros !
-
Sauter vers: