AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Wherever you are… ♥ Correspondance Addam Marpheux & Alla Tyrell
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: 
 :: 
Rp épistolaires
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Age : 15 ans
Maison/Rang : Tyrell/ Noble
Allégeance : Tyrell
Missives : 348
MessageSujet: Wherever you are… ♥ Correspondance Addam Marpheux & Alla Tyrell Mer 11 Mai - 10:47




Wherever You Are

Tard dans la soirée, Alla regagna ses appartements. Elle prit place à son bureau et se permis de soupirer, relâchant toute la pression. Cette journée avait été longue et pénible en émotions. Le Roi et ses hommes avaient quitté Hautjardin la veille, mais depuis les discussions sur l’attaque et les conséquences ne cessaient. Aujourd’hui, toutes les réunions de famille n’avaient tourné qu’autour de ça, de l’emploi du temps de chaque personne, tant les invités que les domestiques, dans le but de comprendre comment une telle attaque avait été possible. Un vrai casse-tête et ils en avaient terminé il y a peu. Au moins, son esprit avait été trop occupé pour pouvoir se lamenter sur le départ de son sombre chevalier qui embrasait son cœur en un regard.

« Déjà une journée… »

Son regard nostalgique se perdit dans le vide, les images de la veille lui revenant à l’esprit, un petit sourire aux lèvres. Désormais, elle avait le temps de lui écrire. Alla ouvrit alors un tiroir pour en sortir plume, encrier, un charmant papier de qualité sentant naturellement la rose, ainsi qu’un billet. Ce dernier lui avait été remis la veille par une servante. Un billet d’Addam sur lequel était inscrit l’adresse où elle pourrait lui écrire. Heureusement qu’il l’avait donné à une servante et non à l’une de ses cousines, même si la servante en question n’était autre que la camériste d’Olenna. Alla ne se faisait pas d’illusions, elle savait que la matriarche devait suspecter quelque chose depuis que la servante l’avait trouvé dans les jardins en compagnie du Commandant du Guet, mais il y avait plus urgent à gérer actuellement.

Prenant la plume en main, Alla rédigea la lettre d’une écriture propre, gracieuse et délicate. Ce dernier point était très caractéristique dans son écriture et ce noter à chaque fin de mots ou de phrases. Après lui avoir conté qu’elle avait bien reçu son billet, avec un style fluide, Alla lui raconta brièvement les nouvelles de la journée. Elle ne laissa transparaître aucun détail qui puisse mettre à mal sa famille, mais confirma par contre leurs hypothèses : elle allait effectivement rester à Hautjardin pendant un laps de temps encore indéterminé.

Au retour à la ligne d’un nouveau paragraphe, on pu déceler l’hésitation et la timidité d’Alla à cet instant. Dès le début de la lettre, la petite rose avait tout de suite voulu connaître l’état de santé d’Addam. Est-ce que sa blessure allait mieux ? Est-ce qu’il exécutait les conseils qu’elle lui avait prescris la veille ? Avait-il pu se reposer un minimum? Tout simplement comment il allait. La rose avait réussi à se tenir à un style presque impersonnel et courtois jusqu’à ce paragraphe où elle laissa enfin sa plume exprimait plus personnellement et naturellement son inquiétude et ses espoirs que tout se passe pour le mieux.

Le tout terminé par une douce phrase de prudence résonnant comme les dernières paroles qu’Alla avait murmuré à son chevalier avant de le quitter. Puis sa signature tout aussi délicate, fine et presque florale.


Sa lettre terminée, Alla se dirigea vers un tiroir fermé à clé d'une de ses commodes. Elle ouvrit ce dernier pour en ressortir un sifflet dont le son était uniquement perceptible par un type d’oiseau bien précis. Quelques minutes suffirent pour voir apparaître un corbeau blanc au bord de la fenêtre. Alla caressa la tête de son corbeau messager, puis lui confia la lettre en lui énonça la destination et le destinataire en décrivant ce dernier. Alla savait que, malgré sa taille plus imposante que son cousin le corbeau noir, il n’alerterait pas l’attention puisque ce type de corbeau était normalement réservé aux mestres. Personne, hors quelques membres de sa famille et le mestre, ne savait qu'Alla en possédait un. Le mestre en question était au service de leur famille depuis des années et il le lui en avait offert un pour ses 13 ans. C’était efficace lorsqu’on voulait passer inaperçu aux yeux de tous. Elle allait probablement encore surprendre Addam et elle se ferrait une joie de lui raconter l’histoire de son corbeau à sa prochaine missive. Sur ce, Alla regarda ce dernier s’envolait et rejoindre le destinataire de la lettre au plus vite. Avec un peu de chance, il recevrait sa lettre au petit matin.

codage by jacks ღ

_________________
« You came back »
« I always will »
A la rosée du matin, les derniers flocons de l’interminable
Hiver réveillèrent la première fleur du tant attendu Eté.

Mes Awards♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage: A venir~
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Chevalier
Allégeance : Lannister
Missives : 162
MessageSujet: Re: Wherever you are… ♥ Correspondance Addam Marpheux & Alla Tyrell Jeu 12 Mai - 10:50














Copyright Mini BN sur Epicode
Wherever you are


Chère Lady Alla,

Je me réjouis que vos journées soient aussi douces que votre plume. Je ne doute pas que les événements qui ont clos votre réception en l'honneur du couple royal restent frais dans votre mémoire, et celle de votre famille... Toute fois, j'ai l'espoir qu'un tel complot ne se reproduise plus, surtout en votre présence. Mon rôle étant avant tout de veiller sur les nobles gens Lannister, je ne saurais tolérer une nouvelle fois que des individus dotés d'intentions meurtrières puissent vous nuire.

Grâce à votre savoir et vos gestes précis, ma guérison est en bonne voie. Je me plais cependant à voir cette blessure comme une trace de mon passage au Bief, et par ce biais, comme un souvenir de notre entrevue.
Je n'apprécie guère les voyages maritimes. Les trajets en bateaux ne me dérangent pas, mais il n'empêche que je ne peut guère me rendre utile ici. Aussi, je pense profiter d'un moment de repos, qui selon vos précieux mots, facilitera ma cicatrisation.

C'est un bien bel animal qui m'a porté votre charmante lettre. Il me semble n'en avoir jamais vu de semblable. Je serais ravi de vous entendre me raconter son histoire, même si selon vos écrits, nos chemins ne se croiseront pas avant un certain temps...
je vous prie d'excuser mes piètres talents d'écrivain, il se trouve que je n'ai encore jamais entretenu de conversation épistolaire avec une jeune Lady de votre qualité. Vous comprenez sans doute que les lettres que je rédigent concernent davantage des affaires militaires... J'espère ne pas commettre une erreur, en adressant cette missive à mes supérieurs !

Il serait mentir de ne pas avouer que vous lire était un vrai plaisir... Je vous retrouve parfaitement dans votre écriture : Fine, légère et délicate. Il est évident que je préférerais m'entretenir avec vous de vive voix, admirer un instant la jolie teinte que prennent parfois vos joues nacrées, mais il faudra un temps pour cela. Nous allons être tous deux bien occupés, mais je doute que mes propres missions absorbent suffisamment mon esprit pour ne pas divaguer et me remémorer les trop courts moments passés en votre compagnie...

Pardonnez mon langage maladroit et mes tournures un peu gauches... Je reste dans l'attente de votre prochaine missive.


Votre Chevalier, Ser Addam Marpheux.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Age : 15 ans
Maison/Rang : Tyrell/ Noble
Allégeance : Tyrell
Missives : 348
MessageSujet: Re: Wherever you are… ♥ Correspondance Addam Marpheux & Alla Tyrell Lun 30 Mai - 11:05




Wherever You Are

[Une semaine depuis la première missive]

En cette fin d’après-midi, Alla regagna ses appartements plus sereine et souriante que les précédents jours. Deux raisons à cela : elle avait reçu la réponse d’Addam à sa lettre et elle avait une bonne nouvelle à lui annoncer. Margaery venait tout juste de lui apprendre qu’ils partaient pour Port Réal dès demain. Alla était toujours attristée de quitter son chez soi, encore plus pour Port Réal, mais cette fois-ci la tristesse fut moindre, puisque ce retour lui permettrait de revoir son chevalier et d’être à ses côtés ; l’espérait-elle. Sans plus tarder, Alla lui répondit.

A la différence de sa première missive, on sentait cette dernière plus enjouée et tout de suite plus personnelle. Alla était ravie et rassurée d’apprendre que ces soins se passaient à merveille et qu’il avait du temps pour se reposer. C’était essentiel pour une excellente guérison. Et elle ne tarda pas à le rassurer. Il était très loin d’être gauche. Elle appréciait beaucoup son style d'écriture qui l’avait même fait rire au passage des supérieurs. Elle n’hésita d’ailleurs pas à lui préciser avec amusement qu’elle était certaine qu’ils auraient été enchantés par sa prose! Néanmoins, la petite rose n’osa pas lui avouer que ces missives lui permettaient de le découvrir sous un autre angle, une nouvelle facette de lui qu’elle ignorait, mais qu’elle aimait déjà énormément et qu'elle adorerait voir plus souvent en vrai. Elle ne le lui écrit pas, mais avec un peu d’attention cela pouvait presque se deviner en lisant entre les lignes.

Alla révéla enfin la bonne nouvelle : demain, à la première lueur du jour, ce sera le départ pour Port Réal. Inutile de préciser qui était du voyage, à part la Reine. C’était suffisant pour savoir qu’elle en faisait partie en tant que dame d’atour de Margaery et puis si ce n’était pas assez clair, Alla ajouta l’adresse du port où ils prendraient le bateau pour qu’il puisse répondre à sa lettre, s’il le voulait toujours bien sûr. Encore un mois et ils pourraient se revoir, si tout se passait bien durant leur périple. Alla avait hâte. Même si cette semaine avait plutôt été chargée et qu’elle s'était écoulée rapidement, elle n’avait pas passé un jour sans penser à Addam. Il semblerait qu’elle se languisse déjà de lui…


La jeune Tyrell rougit de plus belle après avoir écrit cet aveu. Était-ce trop ? Devait-elle le retirer ? Devait-elle éviter d’écrire cela d’autant plus que ce « secret » n’était plus qu’entre eux ? En effet, cette après-midi, Alla avait apprit que sa cousine Desmera se doutait de quelque chose et elle lui avait tout révélé. Pourquoi ? Peut-être à cause de Lorcan… Alla devrait le dire à Addam, mais elle n’était pas certaine que lui apprendre par écrit était la meilleure chose à faire et puis elle ne voulait pas gâcher la lettre. Du coup, pour le moment, Alla garda pour elle cette information. Elle le lui révélerait plus tard ou quand elle sera de retour à Port Réal. En échange, elle laissa la lettre tel quelle et termina sur une autre histoire qu’elle pouvait lui écrire plutôt que la raconter de vive voix.

Alla relata à Addam l’histoire de son bien bel oiseau. Son corbeau blanc se prénomme Lachlan et il raffole des fruits secs. Il lui a été offert en présent pour ses 13 ans, par le mestre au service des Tyrell depuis des années. Hors le mestre en question et quelques membres de sa famille, personne ne sait qu’elle en possède un. En plus de lui, maintenant.

codage by jacks ღ

_________________
« You came back »
« I always will »
A la rosée du matin, les derniers flocons de l’interminable
Hiver réveillèrent la première fleur du tant attendu Eté.

Mes Awards♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage: A venir~
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Chevalier
Allégeance : Lannister
Missives : 162
MessageSujet: Re: Wherever you are… ♥ Correspondance Addam Marpheux & Alla Tyrell Lun 30 Mai - 17:21














Copyright Mini BN sur Epicode
Wherever you are


Ma tendre Rose,

Votre dernière missive était tout aussi agréable que la première. Oserais-je dire davantage ? Certainement. Après tout, à moins que mes yeux n'aient été abusés, il me semble que vous m'annoncez un voyage à Port-Réal ? Selon vos doux mots, vous quittiez le Bief assez tôt, ce qui signifie donc... Que nous voguons certainement tout deux sur les mêmes eaux intrépides ! Je trouve cette idée étrangement apaisante, mais je ne préfère pas m'égarer dans de longues et plates considérations...

Il serait vous mentir effrontément que de prétendre que vous n'hantez pas mes pensées. Non comme un fantôme qui insinue torpeur et soucis dans l'esprit, mais soupirs et vagues à l'âme... J'ai bien peur que vous n'ayez -par mégarde, j'en suis persuadé- introduit dans ma plaie quelques épines de ronces, l'autre jour lors de vos précieux soins ! Ainsi, il semblerait que je ne puis me concentrer pleinement sur les affaires qui m'attendent, à la Capitale... Toujours, le souvenir de nos courtes balades me saisit. Je soupçonne votre annonce de voyage d'empirer mon manque de concentration, mais ce n'est pas cela qui inquiète mon esprit.

Je ne souhaite pas vous offenser, vous, ou vos pairs, en posant de telles questions, mais seulement m'assurer de votre sécurité. Vous n'êtes pas sans savoir que les eaux sont emplies de personnes diverses, dont une bonne partie sont dotées de mauvaises intentions... Des gens d'armes sont-ils présents en nombre suffisant pour vous défendre, vous, et votre famille ? Utilisez vous un navire de confiance, que vous empruntez régulièrement ? L'équipage est-il sûr ? Pardonnez mes inquiétudes, douce rose. Jamais nous ne sommes trop méfiants...

Mes connaissances sur les mestres sont, je l'avoue, plutôt limitées. Seuls mes yeux peuvent m'affirmer que votre oiseau est la plus belle allure ! Je suppose que cette chance n'ai pas donnée à tout le monde, vous deviez être une enfant adorable, pour qu'un vieux mestre succombe à l'envie de vous faire cadeau d'un tel animal ! Il m'arrive d'ailleurs de vous imaginer, toute jeune enfant. Je donnerais beaucoup pour avoir un aperçu de vos occupations secrètes, et discussions entre filles... Serais-je un peu trop curieux ?

Bien que nos lettres me permettent certainement d'avouer davantage que lors de mes courts et bien trop rares moments passés en votre compagnie, j'ai hâte de toucher pied à terre. Déjà parce que je n'apprécie pas tellement les voyages en bateau, et surtout parce que dans une semaine environ, j'aurais le soulagement de vous savoir à quelques lieux de moi. Je suis bien conscient du fait que nous ne pourrons pas échanger librement et aussi souvent que nous le voudrions -ou peut être... Que je le voudrais ?- mais cette vilaine distance sera anéantie.

Souhaitant que les flots nous soient favorables, afin d'arriver au plus vite à la Capitale... Ou vous me rejoindrez bientôt.


Votre Chevalier, Ser Addam Marpheux.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage:
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Age : 15 ans
Maison/Rang : Tyrell/ Noble
Allégeance : Tyrell
Missives : 348
MessageSujet: Re: Wherever you are… ♥ Correspondance Addam Marpheux & Alla Tyrell Mar 31 Mai - 10:25




Wherever You Are

Cela faisait un peu plus d’une semaine que les Tyrell voguaient sur les eaux en direction de la Capitale. Alla avait bien reçu la missive d’Addam lors de leur escale au premier port. Malheureusement, le séjour en bateau ne lui permettait pas beaucoup d’intimité. Elle était presque toujours entourée soit de personnels, soit de gens d’armes ou auprès de ses cousines. Ce fut bien une bonne semaine après avoir quitté le port, lors d’une calme et paisible nuit qu’Alla put récupérer discrètement une plume et un parchemin pour rédiger et envoyer enfin sa réponse à son bien-aimé secret.

Alla espérait que la fin de son périple se soit déroulé sans encombre. Peut-être même qu’Addam était déjà arrivé à destination ? Elle l’ignorait, mais souhaitait juste que tout se passe comme prévu et qu’il recevrait bien sa missive. Il arrivait souvent de les perdre en mer, même si elle avait une totale confiance en Lachlan, ce dernier ne pouvait désormais attendre et trouver Addam qu’à Port-Réal. Les inconvénients des voyages en mer… Alla s’excusa d’ailleurs de ne pas avoir pu écrire plus tôt. Ce n’était pas un manque d’envie. Loin de là… Elle soupirait et se languissait tant sur ces flots… C’était la période du séjour la plus pénible et, elle l’avouait, il lui manquait. Sa présence. Rien que le voir, même de loin.

La petite rose souffrait de leur distance. Elle n’était point la seule. Alla l’avait très bien ressenti à la lecture de la dernière lettre d’Addam. Il était si concerné et attentionné par sa sécurité. Elle en était touchée et ne tarda pas à le rassurer. Il y avait effectivement des gens d’armes les accompagnants, dont plusieurs de confiance et certains mêmes de leur propre famille. Il n’y avait rien à craindre de ce côté-là. Alla craignait plutôt que les choses s’enveniment ou se tendent lorsqu’ils remettront pied à terre à Port-Réal… Elle craignait qu'on s'en prenne à Margaery. Elle fit légèrement part de ses dernières inquiétudes à Addam. Malgré qu’ils sachent que la situation n’était en rien la faute des Tyrell, cela n’améliorait pas les relations entre les deux Maisons et tout le monde n'était pas au courant de tout.Toute personne ignorant les faits exactes de ce qu'ils avaient vécu pourrait très bien vouloir s'en prendre à la Reine...

Alla espérait d’ailleurs ne pas inquiéter ou déconcentrer encore plus Addam avec ses propres inquiétudes. Ce n’était pas le but. Elle ne voulait en aucun cas perturber son travail, même si elle ne pouvait nier que cela l’amuse et empourpre ses blanches joues. La douce rose termina cette dernière missive sur un ton plus doux et guilleret. Elle lui raconta quelques petits souvenirs d’enfants. Plus axés sur ses passions et dons musicaux et de chants, plutôt que sur ses anecdotes dans les jardins de la capitale du Bief.

codage by jacks ღ

_________________
« You came back »
« I always will »
A la rosée du matin, les derniers flocons de l’interminable
Hiver réveillèrent la première fleur du tant attendu Eté.

Mes Awards♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage: A venir~
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Chevalier
Allégeance : Lannister
Missives : 162
MessageSujet: Re: Wherever you are… ♥ Correspondance Addam Marpheux & Alla Tyrell Ven 17 Juin - 9:30














Copyright Mini BN sur Epicode
Wherever you are


Ma Douce Alla,

Je vous prie d'avance de pardonner la manière un peu cavalière que j'ai employé pour vous faire remettre ce billet. Il s'agit de l'un de mes hommes, peut être pas le plus futé, mais au moins le plus discret... Si vous parcourez mes lignes, je suppose donc que vous avez, vous et vos proches, regagné vos paisibles quartiers. Je me permet d'espérer que le voyage ne vous ai point causé de trop grande fatigue. Je n'ai pu m'empêcher d'observer la Mer, de la petite lucane de mon bureau, et ainsi me rassurer en distinguant votre fine silhouette parmi les arrivants.

Suite à quoi, le Roi à été prévenu, et je suppose que d'une minute à l'autre, je vais descendre sur cette même plage, afin d'escorter Tommen jusqu'à votre cousine, la Reine Margaery... Alors, il me faudra feindre la parfaite neutralité ! Après des semaines loin de votre personne, il me faudra patienter, les mains croisées dans le dos, pendant que le couple royal se ravira de leurs retrouvailles... Je pense opter pour une cordialité froide, qui est d'ailleurs l'un de mes traits de caractère le plus parlant si j'en crois les rumeurs, bien que ce ne soit pas très flatteurs... Toujours est-il que Lady Olenna, Reine des Épines, possède un regard perçant qui risquerait de la mettre en garde...
En effet, il est plus que possible que, si mes yeux viennent à rencontrer les votre, je ne puisse m'en libérer...

J'ai bon espoir que nous puissions nous retrouver au jour de demain, dans le petit jardin ayant habité notre première rencontre... Vous passerez par le grand couloir du Donjon Rouge, ceci en fin d'après-midi. Bien évidemment, il vous faut tout d'abord reprendre des forces. Notre entrevue aura tout lieu d'être reportée, le principal étant que vous soyez en forme... Je vous imagine déjà, les joues fraîches et légèrement teintées, comme elles se plaisent à l'être, vous retourner vers moi en affichant l'un de vos désarmants sourires...

Voilà que je deviendrais presque rêveur ! Hélas, je ne puis poursuivre mes écrits : Vous devez poser pied à terre dans quelques instants, et notre Roi tient à être en avance pour accueillir notre Reine. Alors... Nous nous voyons prochainement, petite et resplendissante rose, il me semble d'ores et déjà me languir d'avoir l'exclusivité de votre compagnie...


Votre Chevalier, Ser Addam Marpheux.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Wherever you are… ♥ Correspondance Addam Marpheux & Alla Tyrell
Revenir en haut Aller en bas
Wherever you are… ♥ Correspondance Addam Marpheux & Alla Tyrell
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Addam Marpheux ~ Journal d'aventures
» Addam Marpheux ~ Les liens
» Alla Tyrell ~ Sweet melody, sweet flower
» Quand la neige s'illumine. [Aku]
» Giardino alla piena luna

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A CROWN OF FIRE  :: 
 :: 
Rp épistolaires
-
Sauter vers: