AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
-16%
Le deal à ne pas rater :
Ventilateur de table Rowenta Turbo Silence Extrême VU2630F0
58.91 € 69.99 €
Voir le deal

Lannister ϟ 4/5 (En reconstruction)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: 
 :: 
Archive du Forum
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Lannister ϟ 4/5 (En reconstruction) Lannister ϟ 4/5 (En reconstruction) EmptySam 28 Mar - 20:26

Lannister
Je rugis



Lannister
Un lion d'or rugissant sur champ écarlate


Lannister ϟ 4/5 (En reconstruction) Blason-lannister-2014-v01-256px

La Maison Lannister est la famille la plus puissante de Westeros. Ils règnent à Port-Réal. Ils sont avides de pouvoirs et particulièrement cruels. C'est la famille la plus riche des Sept Couronnes. Leur blason est un lion sur champ d'écarlate. Une très grande solidarité règne dans la famille, malgré les intrigues et les trahisons.  
PRIS - NÉGOCIABLE - NON-NÉGOCIABLE

Jaime Lannister ϟ Nikolaj Coster-Waldau
Cersei Lannister ϟ Lena Headey
Tyrion Lannister ϟ Peter Dinklage
Kevan Lannister ϟ Ian Gelder
Lancel Lannister ϟ Eugene Simon

BY .TITANIUMWAY & SELENE



Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Lannister ϟ 4/5 (En reconstruction) Lannister ϟ 4/5 (En reconstruction) EmptySam 28 Mar - 20:27

Jaime Lannister
[√] Libre







 Like disguise in angel
Avant d'entrer dans le jeu des trônes j'étais quelqu'un












Moi Jaime Lannister entre dans le jeu des trônes. Je suis âgée de 25 ans , j'ai vu le jour à Port-Réal en l'an 273. Mon origine sociale est noble, j'exerce la fonction de Chevalier de la Garde Royale. Mon allégeance va à ma soeur Reconnu pour ma force et ma dextérité à l'épée.
Je suis liée à Cersei je suis donc attiré par les femmes et donc je suis hétérosexuel. On dit que je ressemble à Nikolaj Coster-Waldau.
D'ailleurs on me reconnaît àma chevelure blonde. Mais ma beauté légendaire ne m'empêche pas d'avoir un certain caractère : Je suis puissant, ironique, intelligent, sans peur, courageux et égalementimpulsif, têtu, dépendant de sa soeur, sans pitié, jaloux

    (C) Vanaheim
About me
Que voulez-vous savoir à propos de moi ?




Né en l'an 266, ser Jaime Lannister, dit le jeune Lion, ou plus fréquemment le Régicide, est le fils aîné de lord Tywin Lannister, le sire de Castral Roc, suzerain et gouverneur de l'Ouest, et ancienne Main du roi Aerys II Targaryen, et de feu lady Joanna son épouse. Il est aussi le frère jumeau de la reine Cersei, dont il est l'amant fidèle, et le frère de Tyrion avec lequel il entretient une relation complice et envers qui il adopte une attitude protectrice. Ser Jaime est par ailleurs l'un des frères jurés de la Garde Royale de son beau-frère, le roi Robert Baratheon, qui ne manque jamais une occasion de le rabaisser.

Ser Jaime Lannister est un jeune homme blond aux cheveux longs et ondulés, aux yeux verts et de bonne stature. De fait, il est beau, vigoureux et a un port royal. Son sourire est aussi acéré qu'une dague. Courageux et commandant compétent et éprouvé, il est toutefois impatient, impétueux, arrogant et sûr de lui. Il peut également se montrer borné, violent et irascible. Provocateur et moqueur, il prend peu de choses au sérieux. Par ailleurs, c'est un chevalier réputé pour son habileté à l'épée et à la joute. Meneur né, ses hommes le suivent avec enthousiasme et il sait se concilier leur loyauté. Il ne se sent, d'ailleurs, pleinement vivant que lorsqu'il combat et frôle la mort. Il n'est absolument pas dévot et ne croit guère en l'existence de dieux quels qu'ils soient. Bien qu'il fasse partie de la Garde Royale, Jaime préfère arborer les couleurs de sa maison, l'écarlate et l'or. De même, au combat il porte le plus souvent une armure dorée et heaume à tête de lion sous le manteau blanc traditionnel de la Blanche Épée. En dehors des champs de bataille, son unique préoccupation est l'amour qu'il porte à sa sœur Cersei.

Depuis leur enfance, Jaime et sa sœur Cersei partagent une relation fusionnelle d'une grande intensité. Au dire du vieux mestre de Castral Roc, Jaime est d'ailleurs né en tenant le pied de sa jumelle. Dès leur plus jeune âge, ils viennent en cachette se glisser dans le lit de l'autre la nuit, ou s'amusent à intervertir leurs vêtements pour tromper leur entourage. Ils sont surpris par leur mère dans leurs « jeux », cependant, la mort de celle-ci peu après, lors de la naissance de Tyrion, leur permet de continuer librement leur relation, en étant désormais plus prudents. Alors que Cersei hait et méprise depuis toujours leur petit frère Tyrion, Jaime se montre protecteur et parfois tendre envers lui, lui offrant de nombreux jouets et même son premier poney, qu'il lui apprend à monter.

En l'an 277, Jaime devient l'écuyer de ser Sumner Crakehall. Ce dernier l'envoie à Vivesaigues pour délivrer un message de la plus grande importance à lord Hoster Tully. Lord Hoster le retient une quinzaine de jours. Un an plus tard, son père fait venir Cersei à la cour, espérant pouvoir la marier au prince héritier Rhaegar en cas de décès de la princesse Elia Martell qui est de santé fragile ou, à défaut, au prince Viserys, séparant alors les deux jumeaux. En l'an 279, il remporte sa première mêlée de tournoi. En l'an 281, lors de la lutte contre la Fraternité Bois-du-Roi, alors qu'il a quinze ans, il sauve la vie de ser Sumner que Ben Gros-Bide s'apprêtait à tuer, et il se bat en duel contre le Chevalier Badin, bien que ce dernier soit finalement vaincu par ser Arthur Dayne. Celui-ci le fait chevalier pour sa bravoure au combat.

Ser Jaime Lannister fait alors un bref séjour à Port-Réal peu de temps après son adoubement, essentiellement pour revoir sa sœur jumelle. Celle-ci lui apprend alors que leur père, envisageant de le marier à Lysa Tully, a déjà convié lord Hoster à venir discuter de la dot. Lors d'une nuit passionnée dans une auberge de la ville, elle parvient à le persuader d'accepter de devenir membre de la Garde Royale où elle se fait fort de le faire entrer. Ce faisant, ser Jaime sait qu'il renonce à toute prétention sur Castral Roc, mais Cersei et lui espèrent ne plus être séparés. Et en effet, à peine un mois après son retour dans les terres de l'Ouest, il apprend qu'il a été choisi par sa majesté Aerys II Targaryen pour intégrer la Blanche Garde, ce qui fait de lui le plus jeune chevalier à y être jamais entré. Son investiture se déroule cette même année 281, lors du tournoi d'Harrenhal, au printemps trompeur. Pour le roi, cette nomination présente l'avantage de montrer son pouvoir à sa Main et de se ménager un potentiel otage contre elle. Mais cela implique également que Tyrion, nain difforme, devienne l'unique héritier de la lignée des Lannister. Furieux, lord Tywin rentre à Castral Roc, emmenant Cersei avec lui, ruinant ainsi sans le savoir les plans de Jaime et Cersei pour demeurer ensemble. En outre, le roi gâche la joie et la fierté de ser Jaime en lui interdisant de jouter à Harrenhal, alors qu'il se sent de force à triompher de tous. Ser Jaime assiste, impuissant et effaré, au basculement du roi dans la folie et la paranoïa. Il est notamment le témoin de nombre d'exécutions d'opposants supposés et des violences infligés à la reine Rhaella Targaryen par son époux.

En l'an 282, lorsque le prince Rhaegar enlève Lyanna Stark et que son frère Brandon vient réclamer justice au roi, ser Jaime est obligé d'assister à l'atroce supplice de celui-ci et de son père lord Rickard, sans bouger, et doit pour cela puiser des forces au plus profond de lui-même. Ces meurtres sont en partie à l'origine de la rébellion de Robert Baratheon. Au début de celle-ci, les Lannister restent d'abord neutres, mais finissent par se ranger du côté des rebelles une fois la guerre presque gagnée. Alors que Port-Réal était mise à sac par leurs troupes, le roi fou et ses pyromants décident de faire incendier la ville entière grâce à leurs immenses réserves de feu grégeois. Ser Jaime, alors resté seul pour protéger le roi, revêt alors son armure d'or et assassine d'abord sa dernière Main, lord Rossart le pyromant, puis le roi lui-même, alors que ce dernier venait de lui demander la tête de son père. Pour ce geste il est surnommé « le Régicide » et décrié par tous comme un parjure ayant tué le roi qu'il avait juré sur sa foi de protéger. Dans les jours qui suivent, il traque et tue les pyromants complices de Rossart, Belis et Garigus.

Juste après la mort du roi, lord Roland Crakehall et ser Elys Ouestrelin, menant les troupes Lannister, pénètrent dans la salle et lui annoncent la victoire. Ser Jaime leur ordonne d'annoncer la mort du roi pour faire cesser les combats. Lorsque lord Crakehall lui demande s'il doit proclamer un nouveau roi, Jaime envisage un instant les fils du roi défunt comme potentiels successeurs, puis, fataliste, enjoint à lord Crakehall de proclamer qui bon lui semble. Il va alors s'asseoir sur le trône de Fer, attendant l'arrivée des forces de Robert à Port-Réal. Leur chef, lord Eddard Stark, entre à cheval dans la salle du trône et le contemple longuement sans mot dire. Éclatant de rire, ser Jaime se lève, lui disant de ne pas s'inquiéter, car il ne faisait que garder chaude la place pour leur ami Robert. Mais Eddard n'oublia jamais cette scène, qu'il révèlera bien plus tard à Robert. Il presse Robert de contraindre ser Jaime à prendre le noir, mais lord Jon Arryn est d'avis contraire, et Robert préfère pardonner à Jaime, lui demandant seulement de ne pas faire du régicide une habitude. Malgré ce pardon, ser Jaime ne parviendra jamais à se défaire de son image de « régicide » et de parjure, d'autant plus qu'il garde le secret sur le projet de destruction de la ville nourri par Aerys.

Lorsque sa sœur jumelle est choisie pour sceller la grande alliance entre l'Est et l'Ouest en épousant le nouveau roi Robert Baratheon, ser Jaime participe à son escorte jusqu'à Port-Réal, et les deux amants sont enfin de nouveau réunis. Cersei haïssant rapidement son nouvel époux, elle fuit autant qu'elle le peut ses étreintes et avorte la rare fois où il la met enceinte. Ses trois enfants, Joffrey, Tommen et Myrcella sont tous issus de ses relations incestueuses qu'elle entretient avec Jaime. Celui-ci n'a jamais connu d'autre femme, et est d'ailleurs présent à chacun de ses accouchements, personne n'osant lui interdire l'accès à la chambre de la reine. Le roi Robert, en revanche, est alors toujours à la chasse… Si ser Jaime méprise l'époux de sa sœur pour son ivrognerie et les traitements qu'il inflige à sa jumelle, il semble avoir de la sympathie pour son cadet, lord Renly Baratheon.

Lorsque le roi Robert Baratheon rend visite à son ami lord Eddard Stark à Winterfell, ser Jaime et son frère Tyrion Lannister font partie du cortège royal. Le voyage est un long supplice pour Jaime, qui ne peut plus toucher sa sœur tout en la côtoyant chaque jour. Au dernier jour du séjour à Winterfell, alors que tous les autres sont à la chasse, Jaime décide de rester au château et d'en profiter pour retrouver Cersei dans une tour abandonnée. Leurs ébats sont surpris par le jeune Bran. Afin de protéger leur secret, Jaime précipite l'enfant par la fenêtre, privant le jeune garçon de l'usage de ses jambes. Apprenant que Bran a survécu, mais qu'il est inconscient, Cersei reproche à Jaime son geste. Tous deux envisagent alors de supprimer le jeune garçon, mais ils renoncent face à la difficulté de parvenir jusqu'à lui. Cet acte sera ensuite seulement connu de Tyrion, sans doute informé par Jaime, avant que ce dernier ne l'avoue bien plus tard à lady Catelyn Stark. À son réveil, Bran ne se souvient plus des instants ayant précédé sa chute.

Sur la route du retour à Port-Réal, Robert informe Eddard, qu'il vient de faire nouvelle Main du Roi, de sa décision de nommer Jaime gouverneur de l'Est, à la place du seigneur de la maison Arryn, traditionnelle détentrice de ce titre. Eddard n'est pas d'accord, car le père de Jaime étant déjà gouverneur de l'Ouest, cette décision place la moitié des armées du royaume sous l'autorité des Lannister. Il révèle alors à Robert la scène qu'il a découverte il y a des années, lors de son entrée dans la salle du trône de Port-Réal. Mais cette révélation, au lieu d'inquiéter Robert, le fait éclater de rire.

A Port-Réal, ser Jaime participe au tournoi de la Main avec les autres frères jurés de la Garde Royale. Il défait aisément ses premiers adversaires, dont ser Andar Royce, lord Bryce Caron, puis ser Barristan Selmy lors de sa troisième joute. A la fin de la première journée, il figure parmi les quatre derniers jouteurs encore en lice, mais, le lendemain, c'est le Limier qui parvient à le vaincre.

Lorsqu'il apprend que Tyrion a été capturé par lady Catelyn Stark, ser Jaime prend vingt hommes et va demander des explications à lord Eddard, qu'il trouve dans la rue avec lord Petyr Baelish et une maigre escorte de trois gardes. Jaime laisse filer Littlefinger avec mépris, puis tente d'intimider Eddard. Mais ce dernier prétend avoir été à l'origine de l'arrestation du Lutin afin qu'il réponde de ses crimes. Jaime, avant de quitter les lieux, ordonne à ses hommes d'épargner lord Eddard, mais de tuer ses hommes. Il est obéi, mais Eddard a la jambe brisée. Jaime quitte alors Port Réal pour Castral-Roc, où il rassemble une armée. Après la mort du roi Robert Baratheon et le renvoi de Barristan Selmy par le jeune roi Joffrey Baratheon, Jaime est nommé lord Commandant de la Garde Royale.

Lorsque le conflit entre Stark et Lannister s'étend ouvertement, Jaime prend la tête d'une des armées Lannister. Il commence par se couvrir de gloire en écrasant les forces des Tully à la bataille de la Dent d'Or, puis en les poursuivant jusqu'aux murs de Vivesaigues, qu'il assiège après avoir capturé ser Edmure Tully lors d'une nouvelle victoire. Trop impatient pour attendre que la forteresse tombe, il multiplie raids et expéditions. C'est ainsi qu'il tombe dans le piège tendu par Robb Stark, dont l'armée a pu s'approcher sans être repérée : leurré par les éclaireurs de ser Brynden Tully, et croyant avoir affaire aux fourrageurs de Marq Piper, il part à leur poursuite avec deux mille cavaliers… et se retrouve encerclé par les six mille hommes de Robb Stark. Voyant la situation perdue, il tente de tuer ce dernier, mais Eddard et Torrhen Karstark ainsi que Daryn Corbois s'interposent et tombent sous sa lame. Son cheval abattu par les archers adverses, il finit par être fait prisonnier. Il est conduit devant lady Catelyn, qui ordonne qu'il soit mis aux fers.

Jaime finit par recevoir la visite nocturne de lady Catelyn Stark, qui veut l'interroger. Le prisonnier se montre d'abord arrogant et grossier, avant d'accepter d'échanger ses informations avec celles de son interlocutrice. Il reconnaît ainsi être le père des enfants de Cersei, et avoir poussé Bran dans le vide à Winterfell. En revanche, il nie avoir envoyé un tueur contre le jeune garçon, et en disculpe également Cersei et Tyrion. En échange, il apprend que sa famille est toujours en vie (à l'exception de son oncle Stafford), que lord Stannis a vaincu et tué lord Renly et qu'il marche sur Port-Réal, et que le roi Robb a pris Falaise. De plus en plus ivre (car on lui a fait porter du vin), il narre ensuite les circonstances atroces de la mort de lord Rickard Stark et de son fils Brandon, fiancé à lady Catelyn, avant de conclure par une allusion grossière au manque de fidélité conjugale de lord Eddard révélé par l'existence de Jon Snow. Lady Catelyn fait alors entrer Brienne de Torth et lui demande son épée. Elle fait jurer à Jaime que si elle le libère, il lui ramènera ses filles saines et sauves en échange. Ivre et l'épée sur la gorge, Jaime accepte. Catelyn le fait libérer et escorter par Brienne et ser Cleos Frey.




I've a social life
Bienvenue dans le distributeur des liens.  


 
Cersei Lannister feat Lena Headey  

Sa soeur bien-aimée. Sa soeur jumelle, ils sont unis de bien des manières. Sa soeur est en effet en même temps sa maîtresse, et ce depuis leur adolescence. Une passion qui les a enflammé. Jaime est prêt à assumer cet amour au grand jour, à revendiquer la main de Cersei mais cette dernière ne semble pas partager ses intentions.




 
Joffrey Barathéon feat Jack Gleeson

Joffrey est en réalité, tout comme Tommen et Myrcella, son fils naturel. Bien sûr, il n'a eu aucun lien avec lui, selon la volonté de Cersei. Il ne connait que le caractère de tortionnaire de son soi-disant neveu et ne lui porte pas spécialement d'intérêt.




 
Tyrion Lannister feat Peter Dinklage

Son frère et le responsable de la mort de leur mère. Pourtant, Jaime est le seul de la famille qui protège un tant soit peu Tyrion. Il l'aime bien, malgré sa difformité.





 
Tywin Lannister feat Charles Dance

Son père et une source de déception permanente. Jaime semble toujours le décevoir dans ses choix, bien qu'il ne le fasse pas exprès. Il est bien trop lié à sa soeur pour se sentir proche de son père.


BY .TITANIUMWAY & SELENE



Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Lannister ϟ 4/5 (En reconstruction) Lannister ϟ 4/5 (En reconstruction) EmptySam 28 Mar - 20:28

Cersei Lannister
[X] Pris







 Like disguise in angel
Avant d'entrer dans le jeu des trônes j'étais quelqu'un












Moi Cersei Lannister entre dans le jeu des trônes. Je suis âgée de 25 ans , j'ai vu le jour à Port-Réal en l'an 273. Mon origine sociale est noble, j'exerce la fonction de Reine Mère. Mon allégeance va à ma famille Reconnu pour ma fourberie et mon habileté politique.
Je suis liée à Jaime je suis donc attiré par les hommes et donc je suis hétérosexuelle. On dit que je ressemble à Lena Headey.
D'ailleurs on me reconnaît àma chevelure blonde. Mais ma beauté légendaire ne m'empêche pas d'avoir un certain caractère : Je suis déterminée, ironique, intelligente, sans peur, courageuse et égalementcalculatrice, têtue, manipulatrice, sans pitié, cruelle

    (C) Vanaheim
About me
Que voulez-vous savoir à propos de moi ?




Née en l'an 266, la reine Cersei Lannister est la fille de lord Tywin Lannister, la sœur jumelle de Jaime, et la sœur aînée de Tyrion. Elle est l'épouse de Robert Baratheon, et donc la reine des Sept Couronnes. Ils ont trois enfants, Joffrey, le prince héritier, Myrcella et Tommen. C'est une très belle femme au teint pâle pouvant faire montre de beaucoup de grâce, dotée des yeux verts et des cheveux blonds ondulés caractéristiques de la maison Lannister.

C'est également une femme terriblement orgueilleuse et ambitieuse qui méprise son mari et à qui le prestige de sa maison tient particulièrement à cœur. Elle n'est pas dénuée d'astuce ni d'esprit mais se laisse souvent aveugler par sa vanité. Elle enrage d'être cantonnée à un rang secondaire parce qu'elle est une femme, alors que tant d'hommes de pouvoir sont faibles et pusillanimes. De fait, la passivité et le manque de latitude que lui imposent son sexe l'irritent au plus haut point. Extrêmement défiante, elle soupçonne l'ensemble de son entourage de fomenter des complots. Elle estime à ce titre que l'amour est un poison, et qu'il ne faut pas chercher à être aimé si on veut gagner au « jeu des trônes ». Elle est courageuse et peut faire montre d'une détermination ainsi que d'une rancune farouches. Ressemblant à cet égard à son père, elle n'a que mépris pour la faiblesse et se fait fort de savoir la déceler. Très fière et susceptible, elle peut entrer en fureur si elle se sent ridiculisée. Ayant passionnément le goût du pouvoir, elle est convaincue que la volonté de celui qui gouverne prime sur le bien public et le sens du devoir. Manipulatrice, elle sait se faire affable pour amadouer ceux qu'elle entend duper. Elle peut également faire montre d'une grande cruauté pour la préservation de ses intérêts. Elle est, à cet égard, persuadée que ce sont la dureté et le caractère impitoyable d'un seigneur qui permettent de lui concilier la loyauté de ses sujets. Ombrageuse et implacable lorsqu'elle a décidé de se venger, Cersei peut également être d'une mauvaise foi considérable. Les seuls êtres pour lesquels elle éprouve de l'affection sont son frère jumeau Jaime et ses enfants. Elle considère d'ailleurs que Jaime et elle constituent un seul être scindé en deux corps distincts. Elle est également la plus à même de réfréner les penchants féroces de son aîné. Très élégante, elle prend grand soin de son apparence.

Cersei grandit à Castral Roc dans une relation fusionnelle avec son jumeau Jaime. Très tôt, leurs jeux prennent une tournure sexuelle. Lady Joanna Lannister, qui les surprend, installe Cersei à l'autre bout du château et fait garder sa porte. Lady Joanna meurt peu après en donnant naissance à Tyrion, ce qui permet à Jaime et Cersei de reprendre leur relation incestueuse, à l'insu de tous, à commencer par leur père, qui, étant Main du Roi, passe l'essentiel de son temps à Port-Réal. Dès la naissance de Tyrion, Cersei a ce petit frère difforme en horreur. Elle pense un temps qu'il ne vivra pas, et ne se prive pas de le brutaliser. Au contraire, Jaime prend souvent la défense de son cadet.

Si proche et si semblable à son frère, Cersei est très vite heurtée par les différences dans l'éducation qu'ils reçoivent et le destin qui leur est promis : à Jaime l'entraînement martial et l'héritage de Castral-Roc, à elle l'apprentissage du chant et de la séduction, et la perspective d'un mariage et de la soumission à un époux inconnu. Sa mère lui a d'ailleurs répété durant son enfance que ses seules armes en tant que femme seraient les larmes, ce qui la plonge dans la colère.

Lors d'une de ses visites à Castral Roc, lord Tywin annonce à Cersei qu'il projette de la marier au prince Rhaegar Targaryen, l'héritier du trône de Fer. Cersei s'enorgueillit déjà d'être reine, et, accompagnée de deux amies, Mellara Cuillêtre et Jeyne Farman, elle va consulter une vieille voyante connue sous le nom de Maggy la Grenouille. Cette dernière peut, soit-disant, voir l'avenir dans une goutte de sang. La voyante lui prédit qu'elle sera bien reine, mais qu'une autre, plus jeune et plus belle, viendra la détrôner et lui prendre tout ce qui lui est cher. Elle lui annonce également qu'elle aura trois enfants, alors que son mari en aura seize. Elle lui prédit enfin que lorsque toutes les larmes de son corps l'auront noyée, viendra le Valonqar qui lui prendra la vie.

Mais le roi Aerys II Targaryen refuse cette alliance, le prince Rhaegar épousant Elia de Dorne. Lord Tywin ne renonce cependant pas et fait venir Cersei à la cour en l'an 278. Il espère pour elle la main du prince Viserys, voire celle de Rhaegar si son épouse à la santé fragile venait à mourir prématurément. Séparée de son jumeau et amant, la jeune Cersei apprend vite à jouer un rôle dans les intrigues de la cour. En l'an 281, lors d'un bref séjour de Jaime, tout juste adoubé, à Port-Réal, elle lui apprend que leur père, envisageant de le marier à Lysa Tully, a déjà convié lord Hoster à venir discuter de la dot. Lors d'une nuit passionnée dans une auberge de la ville, elle parvient à le persuader d'accepter de devenir membre de la Garde Royale où elle se fait fort de le faire entrer. Ce faisant, ser Jaime sait qu'il renonce à toute prétention sur Castral Roc, mais Cersei et lui espèrent ainsi ne plus être séparés. Ce plan fonctionne, et, avant la fin de l'année, ser Jaime devient le plus jeune membre de la Garde. Mais, furieux de cette nomination qui fait de Tyrion son seul héritier, lord Tywin démissionne de sa charge et rentre à Castral Roc, emmenant Cersei avec lui, ruinant ainsi sans le savoir les plans des jumeaux pour demeurer ensemble.

Après la rébellion de Robert Baratheon et l'arrivée de ce dernier sur le trône de Fer, son mariage avec Cersei scelle le ralliement de la maison Lannister à la nouvelle dynastie régnante. La reine Cersei donne à son royal mari trois enfants (dont l'aîné, le prince héritier Joffrey, lui coûte un jour et une nuit d'un douloureux travail d'accouchement). À chacune de ses délivrances, le roi Robert part à la chasse, ne revenant qu'une fois l'enfant né. Restent en revanche auprès d'elle, outre le Grand Mestre Pycelle et un bataillon de sages-femmes, son frère jumeau, ser Jaime. L'union entre les deux époux, si éloignés dans leurs aspirations et leurs tempéraments, est un échec. La reine supporte, au fil du temps, de plus en plus mal les attouchements de son mari et évite, dans la mesure du possible, de partager sa couche. Sa haine pour Robert est toutefois fort précoce puisqu'elle semble avoir pour origine leur nuit de noces. En effet, durant celle-ci, Robert totalement ivre susurre à la mariée le nom de son ancienne promise, Lyanna, ce que Cersei vit comme un affront insupportable. Pendant ses premières années à la cour, elle voit en Varys son plus fidèle ami, mais elle se rend compte qu'il ne révéle des informations que pour mieux persuader ses interlocuteurs qu'il leur est indispensable.

La reine Cersei accompagne son royal mari lorsque ce dernier se rend à Winterfell demander à Lord Eddard Stark de devenir sa nouvelle Main après la mort de Jon Arryn. A leur arrivée, elle le voit se rendre immédiatement sur la tombe de Lyanna Stark. Au dernier jour de leur séjour à Winterfell, alors que le roi et lord Eddard font une dernière chasse, elle retrouve son frère dans une des tours en ruine, et, nus, ils font l'amour. Ils discutent ensuite de la mauvaise nouvelle qu'est pour eux la nomination d'Eddard comme Main du Roi, alors que Cersei aurait voulu que ce soit Jaime. Mais elle aperçoit alors le jeune Bran qui les observe depuis la fenêtre. Son frère pousse alors le garçon dans le vide. Apprenant que Bran a survécu, mais qu'il est inconscient, Cersei reproche à Jaime son geste, estimant qu'ils auraient mieux fait de discréditer les dires de l'enfant, ou de l'effrayer pour le faire taire. Tous deux envisagent alors de supprimer Bran définitivement, mais ils renoncent face à la difficulté de parvenir jusqu'à lui. Cet acte sera ensuite seulement connu de Tyrion, sans doute informé par Jaime, avant que ce dernier ne l'avoue bien plus tard à lady Catelyn Stark.

À la mort de Robert, elle peut réagir avec rapidité et détermination, grâce à Littlefinger qui lui assure la fidélité de Janos Slynt et du Guet, et grâce à Sansa qui lui révèle les intentions de son père de la renvoyer à Winterfell et de rompre ses fiançailles avec Joffrey. Après avoir fait mettre Sansa au secret, elle fait convoquer par Joffrey un Conseil restreint dans la salle du Trône. Là, elle détruit le testament du roi Robert qui confiait la régence à lord Eddard et, ce dernier contestant le droit de son fils au trône, elle le fait arrêter par le Guet pour trahison, avant d'ordonner le massacre de ses hommes. Lors de l'audience inaugurale du roi Joffrey, elle est nommée régente, avec un siège au Conseil restreint.

Quelques jours plus tard, elle rend visite à lord Eddard dans sa cellule, et obtient de ce dernier qu'il confesse publiquement avoir tenté de tuer Joffrey pour s'emparer du trône, en échange de la vie sauve pour Sansa, et de la possibilité pour lui de rejoindre la Garde de Nuit. Elle ignore que, la veille, Varys, déguisé, avait eu une conversation avec lord Eddard, et l'avait déjà convaincu d'accepter ce marché pour sauver sa fille. Le jour venu de cette confession publique, tout semble d'abord se dérouler comme prévu : lord Eddard confesse ses crimes, et le Grand Septon réclame sa grâce au roi. Mais ce dernier la refuse, et demande à ser Ilyn Payne la tête du félon, qui est aussitôt exécuté avec l'aide des hommes du Guet. Le contrôle de la situation a échappé à Cersei.

La nouvelle du couronnement de lord Renly Baratheon et de son alliance avec les Tyrell fait craindre à la reine une attaque prochaine sur Port-Réal. Elle cache la nouvelle à son fils, car il risque de vouloir marcher contre lord Renly à la tête du Guet, et ordonne à son père, dont l'armée est alors au Trident, de venir sur-le-champ protéger la capitale. Mais ce dernier ne lui envoie que quelques centaines d'hommes, et surtout il a placé à leur tête son fils Tyrion, lui déléguant sa charge de Main du Roi, dans l'objectif de placer Cersei et le roi Joffrey sous contrôle. Afin de renforcer les défenses de la ville, la reine Cersei prend une série de mesures énergiques : triplement des effectifs du Guet, réquisition des forgerons et armuriers pour les équiper, et des charpentiers pour confectionner des catapultes, renforcement des murailles, fabrication de feu grégeois. Elle décide également de faire mettre à mort tous les bâtards de Robert Baratheon, dont la chevelure noire est un indice de l'illégitimité de ses propres enfants. Elle envoie le Guet mettre à mort la petite Barra. Le jeune Gendry étant parti avec Yoren vers le Mur comme recrue de la Garde de Nuit, six cavaliers du Guet partent à sa poursuite sur la Route Royale, mais l'obstination du vieux recruteur à ne pas lâcher prise aura raison des manteaux d'or.

L'arrivée de Tyrion avec la charge de Main du Roi que lui a déléguée lord Tywin exaspère Cersei, mais son frère a tôt fait de lui rappeler la situation difficile dans laquelle les décisions de son fils les a placés. Or, si Cersei ne parvient pas à se faire obéir de Joffrey, ce dernier sachant que jamais sa mère ne lui fera de mal, craint en revanche son oncle. Désemparée par la captivité de Jaime, Cersei révèle à Tyrion (qui n'ignore rien des liens incestueux liant son frère et sa sœur) comment elle a provoqué la mort de son mari.

Lorsque le roi Stannis fait répandre dans tout le royaume ses accusations d'inceste contre elle et de bâtardise de ses enfants, elle est folle furieuse, et exige devant le conseil restreint la mise à mort de tout individu surpris à répéter cette nouvelle. Mais Tyrion la persuade qu'une telle mesure est pire qu'inutile, car elle ne fera qu'en accréditer la véracité. Il vaut mieux allumer un contre-feu en lançant une autre accusation contre Stannis, et Littlefinger propose d'accuser lady Selyse d'avoir couché avec le fou Bariol, qui serait le vrai père de Shôren. Cersei est convaincue, mais elle supporte de plus en plus difficilement la tutelle de son frère, à qui elle reproche l'exil de lord Janos Slynt, et son inaction pour mettre la ville en état de défense, pour y faire venir l'armée de leur père ou pour faire délivrer Jaime. Voyant que les accusations de plus en plus violentes de prêcheurs des rues de Port-Réal laissent le Guet et son frère sans réaction, elle en fait arrêter une vingtaine par ses manteaux rouges. Lorsqu'elle apprend par mestre Pycelle que Tyrion a envoyé au prince Doran de Dorne une proposition de fiançailles entre son fils Trystan et la princesse Myrcella, elle se rue dans les appartements de son frère. Mais ce dernier parvient à lui faire admettre que sa fille sera plus en sécurité sous la garde des Dorniens qu'à Port-Réal. Cersei ne peut alors retenir ses larmes, mais quand Tyrion lui effleure alors la joue, elle se raidit et lui crache son mépris au visage. Elle envisage plusieurs fois de le faire supprimer, mais la crainte de la réaction de Jaime la retient.

Privée de l'exercice du pouvoir, et frustrée par l'absence de son frère et amant, la reine Cersei se laisse courtiser par son cousin Lancel Lannister, tout en veillant soigneusement à ce que cette liaison reste stérile. Une indisposition passagère (causée en réalité par Tyrion, qui a versé du poison dans son verre de vin) l'empêche d'être présente lorsque la Main du Roi, en audience officielle, renvoie ser Cleos Frey en ambassadeur à Vivesaigues en le faisant escorter de l'ensemble de ses manteaux rouges, la privant ainsi d'hommes qui lui sont dévoués. Le même jour, Tyrion fait arrêter mestre Pycelle, dont il a percé à jour le rôle d'espion qu'il joue au profit de sa sœur. Remise de son malaise, Cersei exige sa libération d'abord auprès de ser Jacelyn Prédeaux, le commandant du Guet, mais sans succès, puis auprès de Tyrion, à qui elle envoie Lancel. Tyrion accepte de faire libérer le mestre, mais refuse son retour au Conseil restreint, et temporise quant aux sanctions réclamées contre ser Jacelyn. En fait, le rusé Lutin a réussi à intimider Lancel, et à en faire son espion auprès de la reine.




I've a social life
Bienvenue dans le distributeur des liens.  


 
Jaime Lannister feat Nikolaj Coster-Waldau.  

Son frère bien-aimé. Son frère jumeau, ils sont unis de bien des manières. Son frère est en effet en même temps son amant, et ce depuis leur adolescence. Une passion qui les a enflammé. Jaime est prêt à assumer cet amour au grand jour, à revendiquer la main de Cersei mais cette dernière ne semble pas partager ses intentions.






 
Joffrey Barathéon feat Jack Gleeson

Joffrey est en réalité, tout comme Tommen et Myrcella, le fils naturel qu'elle a eut de Jaime. Bien sûr, il n'a eu aucun lien avec lui, selon la volonté de Cersei. Cersei aime son fils plus que tout mais elle en a fait un être cruel, pourri gâté qui va vite devenir incontrôlable.




 
Tyrion Lannister feat Peter Dinklage

Son frère et le responsable de la mort de leur mère. Cersei lui a toujours porté une haine farouche et ce, dès l'enfance. Elle ne cesse d'intriguer contre lui.





 
Tywin Lannister feat Charles Dance

Son père est un homme froid et austère qu'elle ne respecte que parce qu'elle le craint. Il lui fait perpétuellement sentir qu'elle n'est qu'une femme et qu'elle doit rester à sa place.


BY .TITANIUMWAY & SELENE



Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Lannister ϟ 4/5 (En reconstruction) Lannister ϟ 4/5 (En reconstruction) EmptySam 28 Mar - 20:28

Tyrion Lannister
[√] Libre







 Like disguise in angel
Avant d'entrer dans le jeu des trônes j'étais quelqu'un












Moi Tyrion Lannister entre dans le jeu des trônes. Je suis âgée de 21 ans , j'ai vu le jour à Port-Réal en l'an 277. Mon origine sociale est noble, j'exerce la fonction de Grand Argentier. Mon allégeance va à moi-même Reconnu pour ma très grande intelligence et mon habileté politique.
Je suis liée à Shae je suis donc attiré par les femmes et donc je suis hétérosexuel. On dit que je ressemble à Peter Dinklage.
D'ailleurs on me reconnaît àmon statut de nain. Mais ma beauté légendaire ne m'empêche pas d'avoir un certain caractère : Je suis courageux, ironique, intelligent, malicieux, fin et égalementcalculateur, sensible, manipulateur, jaloux, fragile

    (C) Arté
About me
Que voulez-vous savoir à propos de moi ?




Né vers l'an 273, Tyrion Lannister, dit le Lutin, est le troisième enfant de lord Tywin Lannister et de lady Joanna Lannister. Tyrion est un nain. Il a les jambes difformes (ce qui lui confère une démarche dodelinante) et une tête disproportionnée avec un front trop bombé. Ses cheveux sont raides et ternes, d'un blond si pâle qu'ils peuvent paraître blancs. Enfin il a les yeux vairons, l'un noir et l'autre vert, et le nez camus. Ses bras trop courts ne manquent toutefois pas de force.

Sa mère est morte en le mettant au monde, ce qui, joint à son état de nain laid et difforme, lui vaut la rancœur et le mépris de son père. Tyrion hait son père en retour, mais il cherche aussi à gagner son estime car il n'est pas sans admiration pour ce qu'il incarne. Il espère d'ailleurs qu'il sera reconnu par ce dernier comme légitime héritier de Castral Roc. Sa sœur Cersei et son fils Joffrey le détestent, ce qu'il leur rend bien. Ceci ne l'empêche pas de connaître extrêmement bien son aînée et de pouvoir déceler ses manifestations de peur et de désespoir. Il a, en revanche, une grande affection pour son frère Jaime, dont il est complice même s'il connaît bien ses travers, et aime beaucoup ses neveux Tommen et Myrcella.

Il est très intelligent et sait se montrer pragmatique, voire rusé. Doté d'un sens de l'humour et de l'ironie très affûté, il n'hésite pas à railler les ridicules et l'hypocrisie de son entourage. Son grand sens de la répartie est d'ailleurs redouté. Courageux et opiniâtre, il peut faire preuve de sang-froid et prendre des décisions dans l'urgence. Très conscient de sa disgrâce physique, il sait qu'elle provoque fréquemment moquerie ou répulsion, il en rit le premier. Il se fait d'ailleurs fort de savoir admettre, à contrario de la plupart de ses contemporains, les cruelles réalités de l'existence. S'il est lucide au sujet des avantages que la puissance et la richesse de sa famille lui procurent, il veille à ne pas en abuser. Mais sa langue bien pendue et ses mauvaises manières le mettent souvent dans des situations impossibles. Semblable à son géniteur sous de nombreux aspects, Tyrion peut se montrer fort chatouilleux sur son honneur et il ne goûte guère le fait d'être ridiculisé. Il sait également, à l'instar de lord Tywin, anticiper et montrer de belles capacités de tacticien ainsi que jouer des arcanes de la diplomatie. Tyrion, bien qu'il fasse preuve de plus d'humanité que les membres de sa maison, n'est pas dénué d'ambition et prend grand plaisir à exercer le pouvoir. Jouisseur et épicurien, il goûte les plaisirs de la chair et de la table. Il aime profondément la lecture, qu'il voit comme le moyen d'exercer son intelligence, son atout majeur. Insomniaque, Tyrion met souvent à profit ses nuits pour dévorer nombre d'ouvrages concernant les thèmes les plus divers. Parmi ses sujets de prédilection figurent les dragons à qui il voue une passion depuis sa plus tendre enfance. Afin de pouvoir monter à cheval en s'épargnant le ridicule de chevaucher un poney, Tyrion a mis au point une selle adaptée. Il ne dédaigne pas les paris et les jeux de hasard.

Du fait de la froideur de son père et de l'attitude odieuse de sa sœur, Tyrion s'est toujours senti rejeté, malgré l'amitié qui le lie à son frère aîné. Il reçoit cependant une éducation conforme à son statut de fils d'une des plus puissantes maisons des Sept Couronnes. En outre, si son père ne lui manifeste aucune affection, il ne lui refuse jamais d'or pour ses besoins et ses loisirs. Conscient qu'il ne pourra jamais être chevalier, il envisage de devenir Grand Septon et commence à étudier les livres saints. Vers six ou sept ans, son oncle Gerion lui apprend quelques cabrioles et acrobaties, grâce auxquelles il fait sourire jusqu'à sa sœur. À douze ans, il est capable de traverser la table du dîner en faisant la roue dans la grand-salle de Castral Roc, jusqu'au jour où son père, témoin de ses pitreries, les lui interdit formellement.

Après l'entrée de Jaime dans la Garde Royale, lord Tywin, qui avait proposé à lord Hoster Tully de le marier à sa fille Lysa, essaie de le remplacer par Tyrion, mais lord Hoster lui oppose un refus méprisant. D'autres tentatives de marier le Lutin (avec une Martell, une Royce ou une Hightower) échouent également. Même ser Colin Florent refuse de le laisser épouser sa fille Delena, pourtant déshonorée par le roi Robert Baratheon.

Alors qu'il a treize ans (vers 286), Jaime et lui chevauchent non loin de Castral Roc lorsqu'ils tombent sur des brigands en train de violenter une jeune fille, Tysha. Ils la sauvent et, malgré son apparence hideuse, Tyrion et elle tombent amoureux l'un de l'autre. Sachant qu'il est impensable pour un Lannister de Castral Roc d'épouser une femme du commun, Tyrion et Tysha se marient en cachette avec l'aide d'un septon ivre. Ils vivent quinze jours de bonheur seuls dans une petite masure au bord de l'océan. Malheureusement, leur idylle ne dure guère, lord Tywin apprend la vérité, découvre leur retraite et les ramène de force à Castral Roc. Là, il ordonne à Jaime de raconter la vérité à Tyrion : Tysha est en réalité une prostituée que son frère a payé afin de lui faire perdre son pucelage, l'attaque des brigands n'étant qu'une mise en scène. Lord Tywin fait alors violer la jeune fille par sa garnison, la payant d'une pièce d'argent par homme. Puis en dernier, il la fait payer par Tyrion d'une pièce d'or pour leur dernière étreinte, avant de chasser la jeune fille. Depuis ce jour, Tyrion voue une véritable haine à son père, et s'est juré de le tuer de ses propres mains quand le moment serait venu.

À l'âge de seize ans (vers 289), il demande à son père de pouvoir faire le circuit des neuf cités libres, comme l'ont fait ses oncles avant lui (son frère Jaime en ayant été privé par sa nomination à la Garde Royale). Mais lord Tywin refuse de voir son fils difforme promener la honte de sa maison sur Essos. En contrepartie, il confie à son fils, qui s'en acquitte avec réussite, la responsabilité des canalisations et des citernes de Castral Roc.

Séjournant à Port-Réal, Tyrion fait partie du cortège royal accompagnant Robert Baratheon dans le Nord. Là il se lie d'amitié avec Jon Snow, le bâtard d'Eddard Stark. Après l’accident de Bran, il réprimande violemment Joffrey pour ne pas encore être allé présenter ses condoléances à la famille du mourant. Malgré les moqueries de Sandor Clegane à l'encontre de son oncle, le jeune prince perd toute son arrogance et pleurniche, mais cet évènement ne fera qu'accroître l'inimitié entre eux. Tyrion va ensuite retrouver Cersei et Jaime pour leur apprendre que Bran vivra sûrement mais qu'il sera paralysé à vie. Il remarque alors le malaise de son frère et de sa sœur.

Alors que tout le monde repart vers Port-Réal, Tyrion a décidé de profiter du départ de Benjen Stark et de Jon Snow pour les accompagner et voir le Mur. Benjen partage l’aversion de son frère à l'encontre des Lannister et n'apprécie donc pas beaucoup Tyrion. Ce dernier préfère passer les étapes à l'écart, à lire des ouvrages empruntés à la bibliothèque de Winterfell. Lorsque Jon lui demande pourquoi il lit tant, il lui explique que la seule arme dont la nature l'ait doté est son esprit, et qu'un esprit a autant besoin de lire pour être affûté qu'une main d'épée a besoin d'entrainement. Tyrion détruit les illusions de Jon concernant la Garde de Nuit en lui révélant ce que Jon refuse de s'avouer, à savoir qu'elle est surtout constituée de violeurs, de racaille et de bâtards. Alors que Tyrion le provoque sciemment sur sa nouvelle condition, Jon, profondément blessé, le jette à terre. Humilié, Tyrion doit présenter des excuses au jeune homme avant que celui-ci ne consente à l'aider à se relever. Jon finit par accepter sa vision des choses, mais ne renonce pas pour autant à ses rêves.

Une fois sur le Mur, Tyrion est traité en hôte de marque par le lord Commandant Jeor Mormont et ses officiers, à l'exception notable de ser Alliser Thorne qui se vexe des piques d'humour du nain. Il passe son temps à parcourir le Mur et à jouer aux dés. Il parle aussi longuement avec Jon en lui prodiguant de nombreux conseils. Mais bientôt Tyrion doit partir, au grand regret des officiers de la Garde de Nuit, en particulier mestre Aemon. Lord Jeor Mormont lui demande d'intercéder auprès du roi, de son père et de Jaime afin d'obtenir des hommes, car la Garde de Nuit se meurt. Avant de partir il rencontre Jon une dernière fois, et celui-ci lui demande d'aider Bran comme il l'a aidé, lui.

Trois hommes de la Garde, dont Yoren, l’escortent jusqu’à Winterfell où Tyrion est reçu froidement par Robb Stark, jusqu'à ce que, tenant sa promesse faite à Jon, il donne à mestre Luwin les indications lui permettant de faire fabriquer une selle spéciale qui permettra à Bran de monter à nouveau à cheval. Mais arrivent les loups-garous, qui l'encerclent et le menacent, avant d'être rappelés par leurs maîtres. Tyrion décline l'hospitalité des Stark, et part loger dans le bourg avant de continuer sa route vers le Sud, toujours en compagnie de Yoren.

Arrivé à l'auberge du carrefour, Tyrion reconnaît lady Catelyn Stark qui voyage incognito. Il la salue ostentatoirement, ignorant qu'il est à ses yeux suspect de la tentative d'assassinat de Bran. Il est alors fait prisonnier par Catelyn, aidée des nombreux hommes d'armes vassaux des Tully présents dans la salle. Tyrion sait pertinemment que son père, lord Tywin Lannister, ne laissera pas passer cet affront et enverra des hommes à sa recherche mais Catelyn déjoue ses prévisions en ne l’emmenant pas à Winterfell comme elle le prétend, mais aux Eyrié. Tyrion tente en vain de convaincre Catelyn de son innocence dans la tentative de meurtre de son fils. Durant le voyage, ils se font attaquer par les clans des montagnes de la Lune et Tyrion se retrouve avec une hache à double tranchant dans les mains. Il n’oublie pas de casser la main de Marillion avant de se jeter dans la bataille. Pour la première fois de sa vie, il participe à un combat. Il vient au secours de Catelyn, aux prises avec trois combattants. Ils sortent victorieux mais au prix de nombreuses pertes. Durant la suite du voyage, ils essuient d'autres attaques. Tyrion se lie peu à peu avec le reître Bronn, dont la loyauté est à vendre.

Amené devant lord Robert Arryn, sa mère et toute la cour des Eyrié, Tyrion ne peut s'empêcher de railler les accusations de meurtre sur lord Jon Arryn ou de tentative de meurtre sur Bran Stark portées contre lui. Le petit Robert, excédé, réclame de le faire « voler ». Il est sauvé par l'intervention de lady Catelyn Stark, qui rappelle que Tyrion est son prisonnier, et qu'elle ne veut pas qu'il lui soit fait de mal. Il est alors enfermé dans une « cellule céleste ». Là, il soudoie le geôlier, Mord, en lui promettant de l'or pour faire passer un message à lady Lysa, dans lequel il déclare vouloir confesser ses crimes. Au cours d'une nouvelle audience il réclame d'être jugé, non par le seigneur du lieu mais par un duel judiciaire. Cette demande suscite l'hilarité des nobles présents. Lady Lysa demande à ser Vardis Egen d'être son champion, mais ce dernier refuse de combattre contre un nain. Tyrion en appelle à l'assistance, réclamant un champion. Bronn accepte alors de le représenter. Ce dernier triomphe de son adversaire moins agile et plus âgé, permettant ainsi à Tyrion de recouvrer sa liberté. Lady Lysa Arryn les laisse repartir sans escorte, à travers le territoire des clans des montagnes de la Lune, dans le secret espoir qu'ils y perdent la vie.

Plutôt que de prendre la fuite devant les Clans des montagnes de la Lune, Tyrion préfère les attirer par un grand feu de camp. Quand arrivent les barbares, Tyrion leur promet des armes en acier trempé mais aussi et surtout le Val d'Arryn, en échange de sa traversée sain et sauf des montagnes. Ils rejoignent rapidement l’armée de lord Tywin qui campe près du Trident, à l'Auberge du carrefour. Tyrion retrouve lord Tywin, qui tient conseil avec son frère Kevan. Comme à son habitude, son père ne montre aucune émotion lors de son arrivée et lui impute même la responsabilité de l’entrée en guerre des Lannister. Il lui résume la situation militaire, dont la toute récente victoire de son frère Jaime sur les Tully, lors de la bataille de Vivesaigues, où il a fait prisonnier Edmure. Tywin demande à Tyrion de régler le problème des Vance et des Piper qui essaient de contre-attaquer en arrière, ou celui de lord Beric Dondarrion. Après l’entrée fracassante de Shagga dans la pièce, Tyrion fait la présentation des guerriers qui l’accompagnent à son père et demande à celui-ci des armes et de l’équipement pour ses trois mille hommes. La nouvelle de l'arrivée de l'armée Stark par la Route Royale parvient alors au campement. Lord Tywin, par les promesses et la flatterie, enrôle les hommes des Clans des montagnes de la Lune dans son armée ; leurs représentants acceptent, mais à la condition que Tyrion reste avec eux comme otage. Ce dernier doit donc renoncer à son projet de les emmener à la conquête du Val d'Arryn.

Tyrion se voit allouer un écuyer, Podrick Payne, jeune homme fort timide de nature et lointain cousin d’Ilyn Payne. Il demande à Bronn de lui trouver une putain présentable, et celui-ci lui ramène Shae. Elle plaît à Tyrion, qui lui demande de ne pas avoir d'autres clients tant qu'elle sera avec lui.
Pour la bataille qui s'annonce, lord Tywin a placé Tyrion et ses « barbares » à l’avant-garde sous les ordres de ser Gregor Clegane. Durant la nuit, les éclaireurs aperçoivent les forces des Stark et sonnent l’alerte. Tyrion s’arme et part pour la bataille. La bataille s'engage, et ne tarde pas à dégénérer en mêlée générale. Tyrion prend un coup d’épée à la tempe, mais se débarrasse de son adversaire d’un coup de hache. Il se retrouve ensuite à terre, à la merci d’un chevalier qui le blesse au coude, mais le Lutin abat son cheval qui écrase son cavalier, lequel se rend à lui. Puis les forces du Nord battent en retraite. Après la bataille, lord Tywin apprend à son fils (qui l'avait déjà deviné) qu'il escomptait que ses forces se débandent afin d'attirer les forces Stark dans un piège. Leur bonne tenue l'a conduit à changer ses plans, mais, quoi qu'il en soit, la victoire est là. Mais, lorsque la nouvelle arrive que le jeune Robb Stark a coupé son armée en deux, et qu'il file avec sa cavalerie vers Vivesaigues, Tyrion comprend que le « jeune loup » est plus rusé que son père ne le pensait.

Ayant fait retour vers le Sud à marche forcée, les troupes de lord Tywin arrivent à l'auberge du carrefour, épuisées et affaiblies par les désertions. Un courrier Crakehall venant de Vivesaigues y relate alors devant lord Tywin et ses bannerets la défaite du Bois-aux-Murmures et la capture de Jaime, puis la bataille des Camps, qui a vu l'écrasement de l'armée Lannister assiégeante entre les forces Stark et Tully. Tyrion interrompt les partisans des négociations de paix en rappelant que leur seule monnaie d'échange trône sur une pique sur les remparts de Port-réal, du fait de la décision de son « cher neveu » d'exécuter lord Eddard. Son père fait alors sortir tout le monde, sauf son frère Kevan et Tyrion. Il apprend à ces derniers que lord Renly Baratheon s'est fait proclamer roi, et qu'il a épousé Margaery Tyrell à Hautjardin. Ayant apprécié la lucidité de son fils, il décide de l'envoyer à Port-Réal en tant que Main du Roi « suppléant » pour placer Joffrey sous contrôle, afin d'éviter qu'il continue à multiplier les décisions malheureuses. Mais il lui interdit expressément d’emmener Shae à la cour, chose que Tyrion ne peut envisager.

À la tête de cent cinquante hommes d'armes, Tyrion, qui a décidé de se laisser pousser la barbe, arrive à Port-Réal le jour de l'anniversaire du nouveau roi Joffrey Baratheon, et interrompt le tournoi donné à cette occasion. Après avoir reçu un accueil assez froid de la part de son neveu, il adresse quelques paroles de réconfort à la fiancée de ce dernier, Sansa Stark, et va trouver la reine Cersei, qui est en plein Conseil restreint. Il est forcé de menacer ser Mandon Moore de la Garde Royale pour interrompre la séance. Il prend alors directement place dans le fauteuil de la Main. La reine Cersei Lannister est furieuse car elle voulait la venue de lord Tywin Lannister et de son armée et non pas son frère. Une fois seuls, Cersei lui avoue que la mort de lord Eddard Stark est imputable à Joffrey, alors qu’elle aurait préféré le voir prendre le noir. De même Tyrion apprend que Janos Slynt doit son titre de lord à lord Petyr Baelish, et que l'idée du renvoi de ser Barristan Selmy vient de lord Varys. Tyrion tente de rassurer sa sœur en lui promettant de brider Joffrey, ses décisions ayant toutes été catastrophiques. Il lui demande alors le nom du meurtrier de lord Jon Arryn mais elle dit ne pas le savoir. Elle avoue en revanche le meurtre de Robert par l’intermédiaire de Lancel. Tyrion lui annonce qu'il est au courant pour sa relation incestueuse avec Jaime et la reine le gifle. Il apprend enfin que Cersei a commandé dix mille pots de feu grégeois aux Alchimistes.

De retour à l’auberge de L'Enclume brisée, Tyrion y trouve lord Varys qui est venu voir Shae. Tyrion se méfie de lui, comme de tout le Conseil, et comprend le message implicite de cette rencontre : Varys est au courant du moindre évènement qui se déroule à Port-Réal, et Tyrion est obligé de lui faire confiance s'il tient à ce que son père ou Cersei n'apprennent pas pour sa maîtresse. Il ressent également la morsure de la jalousie en entendant Shae rire aux plaisanteries de l'eunuque. Mais, pour le moment, Varys se montre un allié précieux. Il conseille à Tyrion de nommer ser Jacelyn Prédeaux à la tête du Guet, et d'écarter lord Janos Slynt du Conseil restreint en l'envoyant sur le Mur. Il transmet à la Main du Roi de nombreuses informations sur des sujets variés (trahisons d'officiers, complots et bavardages de courtisans, état d'esprit du peuple des rues, ...) et recueille ses instructions. Le Lutin reproche toutefois à l'Araignée de ne pas avoir su empêcher le meurtre de Barra et de sa mère sur ordre de la reine, et Varys en convient, mais précise avoir pu faire échapper de Port-Réal un autre bâtard de Robert Baratheon. Tyrion est sans illusion quant à cette aide, et tente de susciter des confidences chez l'eunuque, mais sans succès. Il cherche aussi à renforcer sa position en faisant recruter par Bronn  une petite troupe de reîtres. Progressivement, Varys et Bronn deviennent les plus proches conseillers de Tyrion, voire ses confidents, même si ce dernier se défie toujours de la loyauté du premier et est parfois exaspéré par l'insolence du second.

Lord Varys poursuit sa collaboration avec Tyrion en l'aidant à loger discrètement Shae dans une riche demeure, et en lui donnant les moyens de s'y rendre sans être aperçu, en se rendant au bordel de Chataya. En effet, un tunnel secret dont l'entrée se trouve dans l'armoire de la chambre d'Alayaya, débouche dans une écurie quelques maisons plus loin.

Entre temps, la reine Cersei a eu connaissance des lettres que lord Stannis Baratheon fait répandre dans tout le royaume, révélant les relations incestueuses entre les deux jumeaux Lannister et la bâtardise de ses enfants. Tyrion et lord Petyr Baelish parviennent à la persuader de renoncer à son projet de mettre à mort tout ceux qui seraient surpris à les lire. Ils lui conseillent plutôt de faire courir le bruit que Shôren, la fille de lord Stannis, serait issue de la relation entre lady Selyse Florent et le fou Bariol. Tyrion convoque ensuite les forgerons de Port-Réal et leur ordonne de fabriquer une immense et puissante chaîne, passant outre les réticences des armuriers devant ce travail indigne d'eux. Il est en effet bien plus préoccupé par la flotte de lord Stannis que par l'armée de lord Renly. Mais aucun des espions qu'il a envoyés vers Peyredragon n'est revenu, et même Varys ne peut lui en dire plus, sinon que lord Stannis continue à recruter des capitaines mercenaires de Myr.

Afin de savoir si des membres du conseil restreint sont des informateurs de Cersei, Tyrion tend un piège aux trois qu'il soupçonne. À mestre Pycelle, il confie une lettre à envoyer au prince Doran Martell, en lui ordonnant de ne pas l'ouvrir. Dans cette lettre, il propose une alliance en envoyant la princesse Myrcella à Dorne, en tant que fiancée de Trystan, et en donnant au prince la tête de l’assassin d’Elia Martell et de son fils. À Littlefinger, il confie la mission d'aller trouver lady Lysa Arryn pour lui proposer également une alliance, en lui promettant la tête de l'assassin de son mari, et en envoyant Myrcella en garantie aux Eyrié ; en contrepartie de cette mission, il propose Harrenhal au Grand Argentier. Enfin, à lord Varys, il révèle la teneur de sa lettre au prince Doran, mais en substituant Tommen à Myrcella. Ainsi, selon les informations que Cersei aura et qu'elle ne manquera pas de lui reprocher, il saura lequel des trois l'informe.

Tyrion va ensuite visiter la Guilde des Alchimistes et leurs caves où sont entreposés les pots de feu grégeois, sur lesquels il compte pour défendre la Néra de la flotte de Stannis Baratheon. Tyrion demande aux Alchimistes de lui fournir quelques milliers de pots de grès vides, pour entraîner le Guet à les utiliser. C'est ce même jour qu'arrive ser Cleos Frey porteur de l’offre de paix du nouveau roi du Nord, Robb Stark. Tyrion trouve le Jeune Loup trop gourmand et décide de gagner du temps dans de longs et stériles pourparlers pendant que les armées Lannister se regroupent. Convoqué par la reine, Tyrion comprend que son piège a fonctionné et que c'est Pycelle qui est l'indicateur de Cersei. Malgré la colère de cette dernière à l'idée d'envoyer sa fille à Dorne, Tyrion réussit à la persuader en lui expliquant que Myrcella, escortée de ser Arys du Rouvre, sera plus en sécurité à Lancehélion qu'en restant dans la capitale. Cersei a alors un instant de faiblesse, mais quand Tyrion, apitoyé, tente maladroitement de la réconforter, elle se ressaisit et lui crache son mépris au visage. Mais l'alliance, au moins temporaire, avec la maison Martell est scellée lorsque le prince répond positivement à l'offre de Tyrion.




I've a social life
Bienvenue dans le distributeur des liens.  


 
Jaime Lannister feat Nikolaj Coster-Waldau.  

Son frère bien-aimé. Il est le seul de la famille à lui témoigner un tant soit peu d'affection. Tyrion ignore pourquoi mais Jaime l'a toujours plus ou moins protégé.




 
Joffrey Barathéon feat Jack Gleeson

Joffrey est en réalité, tout comme Tommen et Myrcella, le fils naturel que Cersei a eut de Jaime. Tout cela, Tyrion le sait, ou du moins s'en doute à défaut d'avoir une preuve formelle. Joffrey est un lionceau capricieux et sadique et Tyrion n'apprécie d'aucune façon son neveu.




 
Cersei Lannister feat Lena Headey

Sa soeur qui le considère comme le responsable de la mort de leur mère. Cersei lui a toujours porté une haine farouche et ce, dès l'enfance. Elle ne cesse d'intriguer contre lui.





 
Tywin Lannister feat Charles Dance

Tyrion a rapidement compris que son père ne souffrait sa présence que parce qu'il ne pouvait prouver que Tyrion n'était pas un bâtard. Il sait que son père ne l'aime nullement et cela est parfaitement réciproque.


BY .TITANIUMWAY & SELENE



Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Lannister ϟ 4/5 (En reconstruction) Lannister ϟ 4/5 (En reconstruction) EmptySam 28 Mar - 20:29

Kevan Lannister
[√] Libre







 Like disguise in angel
Avant d'entrer dans le jeu des trônes j'étais quelqu'un












Moi Kevan Lannister entre dans le jeu des trônes. Je suis âgée de 52 ans , j'ai vu le jour à Port-Réal en l'an 246. Mon origine sociale est noble, j'exerce la fonction de Chevalier. Mon allégeance va à la famille Lannister et au Roi Reconnu pour ma loyauté et mon habileté à l'épée.
Je suis liée à Dorna Lannister je suis donc attiré par les femmes et donc je suis hétérosexuel. On dit que je ressemble à Ian Gelder.
D'ailleurs on me reconnaît àmes traits usés. Mais ma beauté légendaire ne m'empêche pas d'avoir un certain caractère : Je suis courageux, loyal, intelligent, pragmatique, fort et égalementsous l'emprise de Tywin, sensible, peu critique, jaloux, fragile

    (C) Arté
About me
Que voulez-vous savoir à propos de moi ?




Né en l'an 244, ser Kevan Lannister est le plus âgé des frères cadets de lord Tywin Lannister et le dernier encore en vie. À l'instar de la plupart des membres de la maison Lannister, il possède une carnation claire, des yeux verts, et des cheveux blonds qu'il a perdus en grande partie. Massif, il porte une courte barbe qui masque à peine son menton prognathe et carré. Kevan est marié à Dorna Swyft à qui il voue une profonde affection et avec laquelle il a eu quatre enfants : Lancel (l'aîné et écuyer de roi Robert Baratheon), Willem et Martyn (des jumeaux), ainsi que Janei, une toute jeune fille cadette.

Kevan Lannister officie comme bras droit et conseiller de son frère aîné dont il a reconnu très tôt la supériorité. Il voue à ce dernier une grande admiration et reconnaissance pour avoir rendu son prestige à la maison Lannister dont la réputation avait été ternie par la pusillanimité de leur père, lord Tytos Lannister, et pour avoir été une Main du Roi d'une compétence exceptionnelle. À ce titre, Kevan est connu pour sa fiabilité et sa loyauté, et il accomplit son devoir en adéquation avec les désirs de son frère même s'il doit pour cela rester dans son ombre. C'est un homme circonspect, équitable et observateur mais dont le rôle effacé laisse parfois à penser qu'il n'a jamais eu une pensée que son frère n'avait pas eu avant. Dans sa jeunesse, il avait la réputation d'être une fine lame et il a acquis depuis une grande expérience de meneur de troupes. Il partage le goût de son aîné pour les vêtements somptueux.

Bien qu'il ne soit qu'un chevalier de la maisonnée de lord Tywin, ser Kevan dispose d'une importante fortune personnelle, issue principalement de l'héritage de feu son père et des gratifications octroyées par son frère aîné. Ainsi, Kevan dispose de près de deux cents chevaliers à son service qui constituent sa maisonnée propre à Port-Lannis.

À l'âge de seize ans, comme son frère Gerion, Kevan fait la tournée des neuf cités libres. Il souffre, à l'instar de son aîné, de la réputation désastreuse et de la pusillanimité de leur père auprès de ses bannerets. Il est également très choqué par l'attitude de la dernière maîtresse de lord Tytos, qui vole jusqu'aux bijoux de sa mère défunte, et par la complaisance dont fait preuve son père à son égard. Lord Gawen Ouestrelin propose la main de sa fille Jeyne à ser Kevan pour l'un de ses fils, Willem ou Martyn, mais ser Kevan refuse en raison de la mésalliance qu'a représentée l'union de lord Ouestrelin avec une Lépicier.

Ser Kevan est l'infatigable bras droit de lord Tywin Lannister. Ainsi, il tient conseil avec lui à l'auberge du carrefour, où campe l'armée Lannister après la victoire au Gué-Cabot, lorsque surgit Tyrion, accompagné par des guerriers des clans des montagnes de la Lune. Lorsque lord Tywin apprend que l'armée de Robb Stark vient de franchir le Neck, Kevan propose d'attendre prudemment les Nordiens afin de bénéficier au mieux de la position forte que les Lannister occupent à ce moment. Toutefois, lord Tywin préfère chercher l'affrontement direct avec les Stark de manière à avoir au plus tôt la possibilité d'affronter Renly et Stannis Baratheon.

À la bataille de la Verfurque, lord Tywin lui confie le centre de l'armée Lannister. Lorsque, de retour à l'auberge du carrefour, arrivent les nouvelles des défaites du Bois-aux-Murmures et des Camps, et de la capture de Jaime, il garde la tête froide et défend les choix tactiques de son neveu. Lord Tywin finit par faire sortir tout le monde, sauf Kevan et Tyrion, à qui il apprend que lord Renly Baratheon a épousé Margaery Tyrell à Hautjardin, et s'est proclamé roi. Ser Kevan reçoit l'ordre d'envoyer ser Gregor Clegane, ser Amory Lorch et Varshé Hèvre, avec deux cents cavaliers chacun, pour mettre à feu et à sang la région de la Ruffurque à l’Œildieu, en avant de l’armée qui va se retrancher à Harrenhal.

Ser Kevan ne quitte pas lord Tywin Lannister, d'abord à Harrenhal, puis dans sa tentative infructueuse de rejoindre les terres de l'Ouest et dans sa manœuvre audacieuse l'amenant sur les arrières de l'armée du roi Stannis, et assurant ainsi la victoire de l'alliance des Lannister avec les Tyrell lors de la bataille de la Néra.




I've a social life
Bienvenue dans le distributeur des liens.  

 
Tywin Lannister feat Charles Dance

Son frère dont il révère la sagesse et la stratégie militaire. Kevan est d'une loyauté sans faille à son frère et jamais il ne lui fera défaut.





 
Lancel Lannister feat Eugene Simon

Son fils. Kevan le juge faible et il espère que le service dans la garde royale va l'endurcir.


BY .TITANIUMWAY & SELENE



Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Lannister ϟ 4/5 (En reconstruction) Lannister ϟ 4/5 (En reconstruction) EmptySam 28 Mar - 20:29

Lancel Lannister
[√] Libre







 Like disguise in angel
Avant d'entrer dans le jeu des trônes j'étais quelqu'un












Moi Lancel Lannister entre dans le jeu des trônes. Je suis âgée de 18 ans , j'ai vu le jour à Port-Réal en l'an 280. Mon origine sociale est noble, j'exerce la fonction de Chevalier. Mon allégeance va à la famille Lannister et au Roi Reconnu pour ma beauté et ma loyauté.
Je suis liée à Cersei Lannister je suis donc attiré par les femmes et donc je suis hétérosexuel. On dit que je ressemble à Eugene Simon.
D'ailleurs on me reconnaît àla beauté de mon visage. Mais ma beauté légendaire ne m'empêche pas d'avoir un certain caractère : Je suis romantique, doux, patient, délicat, réservé et égalementfaible, sensible, peu critique, influençable, fragile

    (C) Arté
About me
Que voulez-vous savoir à propos de moi ?




Né en l'an 282, Lancel Lannister est le fils aîné de ser Kevan Lannister et de son épouse, lady Dorna Swyft. Il a pour frères et sœur cadets Willem, Martyn et Janei Lannister. Il est l'un des écuyers du roi Robert Baratheon. Lors de sa nomination à cette fonction, lord Tywin, son oncle, lui a ordonné d'obéir à tout ce que la reine Cersei lui intimerait. Beau, élégant et bien fait, il arbore des cheveux d'une teinte blond-roux, un peu de moustache et possède des yeux du même vert émeraude que la reine. C'est un jeune homme d'un grand orgueil, outrecuidant et flagorneur. Fougueux et impatient, il ne brille ni par sa vivacité d'esprit ni par son courage. Il peut toutefois se montrer amène et courtois si ses intérêts s'y prêtent.

En tant qu'écuyer du roi Robert Baratheon, Lancel l'assiste dans son quotidien. Le roi, qui s'en est entouré à la demande de la reine Cersei, prend un malin plaisir à l'humilier. C'est Lancel qui, lors d'une chasse et sur l'ordre de la reine, fournit le roi en gourdes de vin corsé, ce qui entraîne la mort de celui-ci, qui, ivre, est éventré par un sanglier colossal dans le Bois-du-Roi.

Fait chevalier, ser Lancel en conçoit une grande arrogance. Il devient l'intime de la reine Cersei Lannister, dont il est secrètement devenu l’amant, car il lui rappelle physiquement son frère Jaime. De fait, Lancel a toujours voulu ressembler à son cousin. Cersei l'utilise dans sa lutte contre Tyrion Lannister, mais ce dernier en fait son espion auprès d'elle en le menaçant de révéler au roi Joffrey Baratheon qu'il a contribué à la mort de son père, et qu'il couche désormais avec sa mère. Lancel informe ainsi Tyrion que Cersei cherche à recruter sa propre troupe de reîtres en faisant appel à ser Osmund Potaunoir et à ses frères.

Lors de l'émeute qui éclate après le départ de la princesse Myrcella pour Dorne, il chevauche aux côtés de la reine et parvient sain et sauf avec elle au Donjon Rouge. Il continue à espionner pour Tyrion, qu'il rencontre secrètement au septuaire du Donjon Rouge. Il lui révèle ainsi le projet de la reine de mettre son fils Tommen à l'abri de la populace, mais aussi de Tyrion, en l'envoyant sous un déguisement à Rosby. En échange de ses services, il demande l'honneur d'un commandement lors de la bataille à venir contre le roi Stannis. Il se voit donc confier le soin de mener des sorties contre les assaillants et est blessé à l'épaule au cours de l'une d'entre elle. Il est alors témoin de la débandade du Guet causée par la retraite du roi Joffrey vers le Donjon Rouge. Pensant Tyrion mort et la bataille perdue, il accourt au Bal de la Reine en informer Cersei et lui demande de laisser son fils mener ses troupes au moins depuis le Donjon Rouge. Mais la reine exige le retour du roi dans la Citadelle de Maegor et, avant de quitter la salle, frappe ser Lancel sur sa blessure, ce qui le fait s'évanouir. Sansa Stark le fait alors transporter auprès de mestre Frenken mais la gravité de sa blessure fait craindre qu'il ne perde son bras, sinon la vie. En son absence, il est honoré lors de la cérémonie célébrant la victoire et reçoit le château, les terres et les titres de la maison Darry.

Ser Lancel se remet difficilement de ses blessures à Port-Réal et fait part à son père de son respect pour Tyrion, qui a montré sa bravoure lors de la bataille de la Néra. Son sentiment de culpabilité pour son rôle dans la mort du roi Robert Baratheon le ronge et il trouve le réconfort dans la prière auprès du Grand Septon. Au lendemain des Noces Pourpres, son oncle décide de le fiancer à une femme de la maison Frey afin de consolider le rapprochement entre cette dernière et la maison Lannister.




I've a social life
Bienvenue dans le distributeur des liens.  

 
Kevan Lannister feat Ian Gelder

Son père, il le craint énormément.





 
Cersei Lannister feat Lena Headey

Il s'agit de sa cousine directe, la fille de son oncle. Cersei l'a mis dans son lit pendant la capture de Jaime. Lancel en est tombé éperdument amoureux mais la Reine, dès qu'elle a perçu l'importance des sentiments du jeune homme à son endroit, la renvoyé illico de son service.


BY .TITANIUMWAY & SELENE



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Lannister ϟ 4/5 (En reconstruction) Lannister ϟ 4/5 (En reconstruction) Empty
Revenir en haut Aller en bas
Lannister ϟ 4/5 (En reconstruction)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A CROWN OF FIRE  :: 
 :: 
Archive du Forum
-
Sauter vers: