AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Trouble, Trouble, Trouble [Kazan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: 
 :: 
Archive du Forum
 :: Rp Terminés
Invité
Invité
MessageSujet: Trouble, Trouble, Trouble [Kazan] Mar 9 Juin - 7:50


Trouble, Trouble, Trouble.

L'auberge se faisait pleine. Comme chaque soirée pluvieuses, plusieurs trouvaient refuge entre ses quatre mur afin d'y retrouver chaleur et nourriture, ainsi qu'une choppe d'alcool au besoin. Le bâtiment était rempli, au point que certains se devaient d'attendre à l'extérieur pour bientôt rejoindre la prochaine table qui se libèrerait. La plupart de la clientèle consistait surtout d'homme ivres morts entrain de chanter et de rigoler de leur atroce rires gras. Parmi eux, certaines femmes étaient assises sur leurs genoux tels des objets, quelques unes d'entre elles sur le point de perdre leur tunique tellement elles en gesticulaient. Neenath ne pouvait pas être plus ravie de ne pas avoir à voir un tel spectacle. Au lieu de tout cela, la belle s'était retrouvée à quatre pattes au sol dans un des coins de cette grande auberge, frottant le plancher à s'en fouler les poignets. À ses côtés, Kah'vi était assis, un sceau d'eau entre les cuisses alors qu'il regardait sa maîtresse gagner son dût. C'est lorsque deux hommes vinrent se dresser au centre de la salle, l'un d'entre eux hurlant alors que l'autre vint lui mettre un coup de poing à la mâchoire que l'animal vint gémir près de sa maîtresse tout doucement, ses yeux paniqués se rivant vers elle d'un regard suppliant.


   
▬ Je sais, mon frère. Un jour, nous partirons de cet endroit. Lui murmura-t-elle dans l'espoir de le calmer un peu.


Le pauvre singe n'avait jamais été élevé dans un climat si violent. Vreshka, la maîtresse de Neenath et éleveuse d'animaux exotiques, s'était toujours assurée que chacune de ses bêtes se retrouve dans une atmosphère de paix. Un bien triste changement pour le jeune chimpanzé qui semblait effrayé par une telle conduite. C'est soudain lorsqu'un autre homme, sans doute tout aussi ivre, vint s'adresser à la jeune prophète, sans doutes pensant qu'il s'agissait d'une des domestiques. Ce dernier se releva brusquement, s'approchant de la jeune femme qui continua de frotter le sol d'une brosse en bois, pensant plutôt qu'il s'adressait à une autre. Enfin arrivé à sa hauteur, l'inconnu ivre se pencha maladroitement vers Neenath, une main osant se glisser sous son menton. La jeune femme cessa tout mouvement, son souffle se coupant vivement dans un pincement de lèvre nerveux.


   
▬ Une jolie gamine comme toi devrait répondre aux demandes de ses hommes. Tu ne crois pas ?


Ses mots vinrent se glisser dans l'oreille de la jeune prophète, lui arrachant une envie irrésistible de déglutir sous l'odeur atroce s'échappant de ses lèvres. Mais cette dernière se fit silencieuse, n'osant répondre à l'inconnu qui ne relâcha en aucun cas le menton de la jeune femme. Neenath serra les dents, ses poings tenant fermement la brosse au sol. Le souffle de Kah'vi sembla se faire plus puissant, comme si l'animal semblait peu à peu perdre tout patience lui restant. Un léger grognement s'échappa de la gorge du chimpanzé qui, d'un poing fermé, vint frapper au sol juste devant l'inconnu.


   
▬ ''Nul besoin de mes dons pour prédire que vous regretterez d'avoir déposé vos sales pattes sur moi. Lui cracha-t-elle telle une vipère.


[Pardon de ce premier poste merdique. Je ne désirais pas te faire attendre. Promis, ça sera de meilleure qualité au prochain x3]
© By Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Personnage
Cristarium:
Mariage: If only... ~
Vos relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Maison/Rang : Moineau
Allégeance : Lannister
Missives : 1560
MessageSujet: Re: Trouble, Trouble, Trouble [Kazan] Jeu 11 Juin - 11:15

Trouble, Trouble, Trouble




N'était-ce pas un temps magnifique pour prendre du bon temps ? Kazan pensait que oui. Jetant un oeil au dehors de la Taverne, il resta un instant immobile, à fixer étrangement les passants qui s'agitaient. Reniflant de façon peu élégante, le Moineau se leva et dandina sa carcasse jusqu'au bar. Ayant passé commande, il attendait son verre... Finalement ses yeux sombres se posèrent sur une cage de métal, qui renfermait un perroquet aux plumes multicolores. Fasciné, Kazan se saisit de la cage, la secouant en tous sens avant de coller ses yeux contre la paroi pour mieux discerner l'oiseau.

Finalement, le verre claqua contre le comptoir, et le dreadeux se désintéréssa du piaf. C'est après avoir reposé la cage qu'il se rendit compte que la bestiole avait gobé le bout d'une de ses dreads, et semblait déterminé à lui arracher.
Haussant les épaules, Kazan longea le bar, afin de gouter à la mixture alcoolisée. La cage du volatila glissa sur le comptoir, du même temps que le Moineau avançait.

Pendant que le perroquet s'excitait sur une partie de sa chevelure, les prenantes vapeurs de l'alcool tournaient la tête du métisse. Ses pensées tournaient autour de Cersei, d'un moyen de l'approcher... Ces derniers temps, il avait voleté en tout sens à la recherche d'informations pour sa Reine. Des piailleries intéressantes, d'autres moins... Au moment ou un corbeau messager le rejoignait au comptoir, Kazan eut une pensée pour Neenath. Il fallait qu'il aille la voir. Il n'était pas aller prendre de ses nouvelles depuis plusieurs jours déjà, et ce n'était pas une habitude qui lui plaisait.

Avisant le corbeau, n'ayant pourtant aucun message, Kazan vida son verre d'un trait. Neenath, une très jolie brune au teint frais, était une personne proche du Moineau. Étonnement, son immense beauté ne l'intéressait pas. Se qui le liait à elle, c'était un devoir de protection. Et une sorte d'attache fraternelle également... La belle travaillait dans une Auberge. Le pirate n'aimait guère cet endroit. Une aussi jolie créature, dans un lieu ou évoluaient les alcooliques ? Non non, il était pas très fin Kazan, mais il avait les idées assez claires pour savoir ce que sa petite protégée risquait.

Comme guidé par un instinct extérieur -et les volutes de l'alcool- l'homme trottina gaiement jusqu'au lieu de travail de Neenath. Trébuchant et manquant tomber sur des vieilles mendiantes à la peau défraîchie, il arriva tout de même à destination, et s'affala contre la porte d'entrée. Lâchant un petit rire crétin, il réussi à ouvrir le loquet et pénétra dans l'auberge en question. Sa vue était légèrement voilée, mais tout de même. Aucun signe de sa petite brune. Faisant une ambardée à gauche, il s'affala sur une table, et avisa les buveurs :

- Z'avez pas vu un singe par hasard ?


Après l'avoir fusillé du regard, un costaud lui désigna un coin de la salle.
Kazan fixa inutilement quelques secondes le doigt tordu de l'homme musclé, puis focalisa sa vision sur le recoin en question. Sa capacité d'analyse, certes un peu ralentie, le fit redresser d'un bond.
Tendant l'oreille, il avait en effet pu entendre le chimpanzé de sa belle grogner.
A peine plus loin, il lui semblait qu'un homme était accroupi, mais impossible d'en savoir plus... Ré-ajustant son couvre-chef, Kazan s'élança en hurlant dans la masse. La mission sauvetage de Neenath avait été enclenchée.

Déboulant sur les lieux du crime, Kazan concentra sa vision sur la tempes de cette ordure qui posait ces sales pattes sur l'innocente prophète. Encore une seconde d'attention... Et BIM. Cible atteinte. L'inconnu se retrouvait au sol, une semelle de botte clairement imprimée sur la gauche du visage.

- Je t'aurais bien foutu dehors, mais par le Grand Septon ! T'empeste autant que la carcasse du Roi Fou !!!

Agitant sa main dans l'espoir de chasser l'odeur, il se pencha vers son amie.
Lui prenant la main, il la remis sur pieds. Pendant ce temps, l'énergumène s'en était allé cuvé plus loin.

- Et ben ma chère ! On attire les dangereux abrutis à une heure pareille !


Chose normale. Neenath était vraiment sublime. D'une beauté aussi innocente que touchante. Le charme simple, la gentillesse visible... Elle était tout ça.
Mais comme la nature ne donne rarement l'excellence sans tare, la belle était aveugle. Kazan restait persuadé qu'elle verrait un jour. C'était forcé. Les mestres allaient toujours de plus en plus loin après tout.



© Nye-Hael sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Trouble, Trouble, Trouble [Kazan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Hope is Dead : Kira Takumi & Trouble VS Mina Luvia
» L'Histoire de Trouble or Misery .
» Trouble mnémonique ou mnémotechnique,la methodologie du mensonge politique
» Quand la neige éclatante trouble les esprits... [PV Yuko]
» Libre ♣ Oh dear, we're in trouble. | abandonné

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A CROWN OF FIRE  :: 
 :: 
Archive du Forum
 :: Rp Terminés
-
Sauter vers: